Les sifflets du Chaudron

La défaite sans relief des Bleus face au Nigéria a fait l’objet de commentaires dubitatifs sur les qualités de l’équipe de France. Mais, ce que les médias retiendront de la venue des tricolores à Geoffroy-Guichard est l’accueil d’une partie du public stéphanois aux footballeurs de la sélection nationale évoluant à l’Olympique Lyonnais. Pour le latéral Patrice Evra, «ils (les supporters) ont confirmé ce que j’ai dit. C’est grave. Nous, on n’a pas été bons. Mais eux, ils ont été zéro». Du sélectionneur au capitaine, chacun a fait un commentaire sur l’attitude déconcertante du « meilleur public de France«  selon la LFP (Ligue Professionnelle de Football). Hué du premier ballon touché jusqu’au dernier, Karim Benzéma n’a pas eu droit au soutien légitime que l’on pourrait attendre de ce « meilleur public de France« . Un joueur de l’équipe de France représente son pays et ses valeurs. Que des supporters dans les tribunes n’arrivent pas à dépasser la rivalité entre les Gones et les Steph’s pose le problème de l’éthique sportive : on peut encourager les siens sans huer les autres. Dans l’édition du Progrès d’aujourd’hui, un journaliste sportif déclare que lorsqu’on « confond à ce point soutien sans faille à son club au mépris de l’équipe nationale, cela relève quelque part d’un manque d’éducation sportive et d’éducation tout court.« 

Evidemment, l’attitude de certains tient de la bravade et de la provocation. « C’est de bonne guerre » peut-on lire sur le forum de l’ASSE. D’ailleurs cette saison, c’est bien plus d’un Vert qui a été sifflé sur la pelouse… Mais ne pas reconnaître le talent de Karim Benzéma ou de Syndey Govou quand ils jouent pour la France (ou pour Lyon…) et en rester aux rivalités de clochers est décevant. Un argument de plus pour ceux qui trouvent au foot tous les défauts alors qu’à Geoffroy Guichard la communion du public avec son équipe reste quelque chose d’extraordinaire. On peut mettre plus de subtilité et d’humour dans la façon de chambrer le voisin lyonnais. Les sempiternels chants anti-lyonnais que j’entends depuis mes années pupilles dans les travées de Geoffroy Guichard ternissent à mon goût l’exceptionnel engouement qui fait vibrer le Chaudron…

Quand on revendique le meilleur public de France, il serait bon que tous soutiennent l’équipe qui joue à domicile… qu’elle soit verte ou bleue.

Sources : Un article de L’Equipe : Le public « a été zéro »

Image : Captures d’écran depuis le site de la LFP et de la boutique des Verts

Juke Box : Dans ce contexte, écouter Georges Brassens parlant des « imbéciles heureux qui sont nés quelque part » me plaît assez…

2 commentaires

  1. egrange dit :

    A Sainté, « supporter » est à comprendre dans tous les sens du terme : on pousse l’équipe / on encaisse aussi les désillusions… Le début de saison a été poussif, du mieux contre Monaco… Espérons une victoire de rang contre les Girondins (que M. Fertin supporte avec bien moins de désenchantement que nous ;) Enfin,on parle aussi de magie verte… Wait and see.

  2. Fouvet loic dit :

    je suis un grand supporter des verts et je dis:
    ALLEZ LES VERTS!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *