Chappatte, coups de crayon et traits d’esprit


Un dessinateur de presse dans un face-à-face avec un public, des rires… Cela ressemble à un one-man show, un exercice de style réservé d’habitude aux humoristes. Pourtant, sur les planches de cette émission, c’est bien un cartoonist qui est en scène. L’un des meilleurs : Patrick Chappatte est suisse, travaille pour plusieurs journaux et recense sur le site Globecartoon quelques uns de ses meilleurs dessins.

"I am a newspaper cartoonist", c'est ainsi que Patrick Chappatte commence sa conférence intitulée "The power of cartoons". Accompagné de son accent francophone et par ses dessins, il démontre que face à une page blanche ou sur scène, il n'a pas de panne d'inspiration. Après avoir épinglé Internet et son impact sur notre société, Chappatte aborde son métier, la liberté qui guide sa plume et l'utilisation politique qui peut être faite du cartoon. S'il rappelle que "le dessin de presse peut être utilisé comme une arme", il montre que la liberté laissée au caricaturiste est proportionnelle à celle offerte aux citoyens. Ce qui ressemble à un stand-up est en fait un plaidoyer pour la liberté d'expression. Comme pour un dessin, Patrick Chappatte passe d'abord par le registre de l'humour pour mieux faire passer son message. Le caricaturiste est "un journaliste qui sait dessiner". C'est aussi un ardent défenseur de la liberté d'expression : à coups de crayon et de traits d'esprit, ainsi vit notre démocratie.

Pour aller plus loin

Globe cartoon : le site du dessinateur Patrick Chappatte

Un article de la [email protected] : Le caricaturiste, "un journaliste qui sait dessiner"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *