Ouvrons l’œil : Le traitement de l’information en temps de guerre

Dans le cadre du chapitre sur « Les enjeux de l’information » (Education civique / 4ème), nous avons présenté les médias, insisté sur la déontologie des journalistes et le pluralisme. Pour évoquer les notions de désinformation, de censure et de mise en scène de l’information, j’ai sélectionné deux médias originaux et inattendus : une chanson et une pochette d’album.

Objectifs :

  • Etudier une œuvre artistique pour comprendre le traitement de l’information en temps de guerre
  • Comprendre une guerre à travers deux angles de vue différents (objectif leçon)
  • Comprendre que la Guerre du Golfe de 1990-1991 marque un tournant pour le journalisme

Notions : média / désinformation / « guerre spectacle » / « guerre propre » / « frappe chirurgicale » / manipulation par l’image

LE DOCUMENT : Revolution.com est un album de No one is innocent, un groupe de rock français engagé. Il est sorti en 2004.

  1. Ecoute de la chanson « Us festival« 
  2. Travail sur la pochette
  3. Le fond vert amène au traitement médiatique lors de la guerre du Golfe de 1991 : les « pool », censure et désinformation, « guerre spectacle », mise en scène de l’information, manipulation par l’image).
  4. SEANCE SUIVANTE : Réflexion sur le jeu vidéo America’s army (notions de réel et de réalité virtuelle) à l’aide d’images et d’un article sur le « jeu vidéo comme arme de propagande » (autre article à venir)

US festival, No one is innocent (2004)

Des GI's à l'affiche, c'est la tournée mondiale En vedette américaine dans tous les festivals Voici les stars, s'invitent à domicile Attention au départ, elles ont la détente facile.

Qu'importe la manière, qu'importe la manière Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver.

Y'a des dollars à se faire dans l'Humanitaire Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver Les cartouches ont bonne mine mais elles gardent la foi Un coup d'éclat et puis s'en va Kaboul, Santiago et Panama.

Qu'importe la manière, qu'importe la manière Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver.

Avaler la pilule, la frappe est chirurgicale Sans anesthésie générale ni même locale, mon Général ! C'est juste préventif, ça ne peut pas faire de mal Toujours le même remède au chevet du malade. Kaboul, Santiago et puis Bagdad

Qu'importe la manière, qu'importe la manière Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver.

Le fond vert et l'incrustation d'images

Une guerre spectacle qui éloigne les téléspectateurs d'une vraie analyse

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x8ap6l_bagdad-1991-6-minutes-de-bombardeme_webcam[/dailymotion]

La vidéo de l'INA visionnée lors de l'IDD où un journaliste français raconte comment les médias ont été manipulés (clique sur la phrase)

Image 2

Source image : Photographie de Laurent Serroussi, Revolution.com, No One is innocent (2004)

Webographie :

4 commentaires

  1. […] ACTIVITÉ 2 : US Festival, le traitement de l’information en temps de guerre (3e) […]

  2. […] ACTIVITÉ 2 : US Festival, le traitement de l’information en temps de guerre (3e) […]

  3. V.H. dit :

    C’était intéressant et inattendu.

  4. egrange dit :

    Pour aller dans le sens du cours :

    * Sur la pochette : Le chanteur de No one is innocent explique le visuel de l’album lors d’une interview à Krinein Magazine en 2004 (http://www.krinein.com/musique/no-one-is-innocent-interview-1965.html)

    « Kemar : C’est notre pote Laurent Seroussi, qui fait les pochettes de No One depuis 10 ans, qui a construit l’image de No One en fait. Je le connais de puis la seconde au lycée, on a grandi en semble, chacun dans notre domaine. A chaque fois, on essaye de se remettre en question par rapport à la nouvelle idée de pochette. Pour le pre­mier disque, la pochette était très sombre. (…) Pour celle là, au départ, il avait eu l’idée de mettre des sol dats dans un univers blanc. Je trouvais ça assez intéressant, inhabi­tuel, et en même temps je ne trouvais pas l’idée assez forte. Et après, on s’est fait rattraper par l’actualité, avec ce qui se passe en Irak. Et c’est la pre mière fois qu’on a fait une pochette qui collait à l’actualité. Et cette pochette, on peu l’expli quer en quelques mots seulement. Et cela fait aussi référence au premier titre de l’album, US festival. »

    ** Sur CNN en 1991 : Traiter l’actualité en direct pose un problème déontologique aux journalistes : prennent-ils le temps de vérifier leurs sources avant d’informer les citoyens ? Le monopole des images de la 1ère guerre du Golfle orchestré par CNN en 1991 a donné une vision unique des événements. La guerre spectacle (voir vidéo) éloigne les téléspectateurs d’une vraie analyse…
    http://www.dailymotion.com/video/x8ap6l_bagdad-1991-6-minutes-de-bombardeme_webcam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *