Corrigé : Les espaces productifs en France

Pour cette leçon de géographie, tu dois …

  1. … savoir définir un espace productif
  2. … connaître les paysages, les facteurs de localisation et les acteurs des espace productifs étudiés
  3. … mémoriser le cours du manuel et les mots-clés p 324-325
  4. … connaître les 3 cartes sur les espaces productifs en France
  5. … lire ce corrigé et les cartes mentales ci-dessous

                                                                                                            

Voici le compte-rendu du travail en groupes sur les espaces productifs français. En prime, deux cartes mentales sur la Beauce et la vallée du Rhône ainsi que quelques photos de votre passage à l’oral (copyright Nawaël / Hakan / Seyma).

 

 

 

 

La Beauce : un espace de production agricole

Nous avons travaillé sur l’espace de production agricole de la Beauce.

Située dans le département de l’Eure et Loir, la Beauce a développé une agriculture parmi les plus performantes d’Europe, la culture intensive qui se traduit par l’utilisation de machines, de pesticides et des champs ouverts. C’est une production agricole à forts rendement céréaliers contrairement à la Région Rhône-Alpes qui elle a un rendement céréaliers peu élevé car elle contient des espaces de polyculture (élevage et céréales).

En France, il y a 3 espaces agricoles spécialisés et intensifs notamment le bassin aquitain, l’Alsace puis le bassin parisien où se trouve la Beauce. Le système agraire de la Beauce se distingue par des exploitations aux superficies importantes et une forte mécanisation (emploi important de machines dans une activité) ce qui entraîne l’augmentation de la taille des exploitations, c’est le cas entre 2000 et 2010, en 10 ans, elle a augmenté de 29%. Le nombre d’exploitations a quant à lui diminué de 23% en 10 ans. La Beauce n’est plus un bocage, les haies ont disparu laissant passer les machines pour devenir un openfield. Ce procédé est le remembrement.

La Beauce se situe sur une surface de plaine, ce qui favorise la production céréalières. De plus, elle bénéficie de bonnes conditions naturelles, c’est le cas des sols profonds et riches, d’une sécheresse d’été relative puis de nappes d’eau profondes permettant l’irrigation. Néanmoins, cette culture intensive a besoin de beaucoup d’eau pour sa production agricole. Si la pénurie d’eau se poursuit, des mesures de restrictions importantes pourraient êtres prises par la préfecture. Les agriculteurs qui arrosent à partir de la nappe phréatique de Beauce devront limiter leurs prélèvements pour l’irrigation.

Rémi, Marina, Florian et Alia 3°3

Le littoral languedocien : un espace touristique (à venir)

 

A partir de 1963, sept nouvelles stations balnéaire (Cap d’Agde, Argelès sur mer…) sont créées le long des côtes languedociennes.

 

L’accueil des touristes est permis grâce aux aménagement réalisés comme les routes (maritime, aérienne, ferroviaire ou routière), les immeubles pour loger les vacanciers, la plage, les ports de plaisance et les marinas (maison ayant un accès direct à l’eau) qui sont en majeure partie construits sur une presqu’île artificielle.

 

Les stations balnéaires du Languedoc Roussillon connaissent une forte influence touristique qui vienne en majeur partie de France mais aussi des pays frontaliers. C’est ce qu’on appel du tourisme de masse.

 

Dans les stations balnéaires, l’environnement est en partie protégé grâce au reboisement après l’aménagement des littoraux, des espaces naturels sont préservés (Parc Naturel Régional) en y rendant toutes constructions interdites. Cela permet d’éviter la bétonisation (multiplication des constructions d’immeubles).

 

Mais en France, il n’y a pas que le littoral du Languedoc-Roussillon. Il y a aussi le tourisme vert (Limousin), les parcs d’attraction (Eurodisney), le  tourisme hivernal (Courchevel),   le  tourisme culturel (les châteaux de la Loire) puis il y a aussi d’autre côte (côte Atlantique).

 

Donc la France est un pays touristique où plusieurs tourismes existent. C’est la 1ère destination touristique au monde.

 

Kamila, Romain et Célia 3°3

 

 

 

La vallée du Rhône : un espace de production énergétique (à venir)

(…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *