Firminy : ma ville et son patrimoine

Firminy, un village devenu grand

Habiter à Firminy, c’est vivre dans une ville chargée d’histoire. Proche de Saint-Etienneet de l’Ondaine, la cité a grandi au XIX°s au moment où l’industrie s’est développée. Les travailleurs de la Haute-Loire voisine et de l’Ardèche descendent « bosser » dans la vallée, dans les mines ou les usines. Le village devient alors une ville qui attire une main d’œuvre étrangère. En 1820, la population s’élève à 2627 habitants. Un siècle plus tard, la ville accueille plus de 20000 habitants, venant d’un peu partout. Pour loger tout ce monde, on construit des habitations de façon désorganisée. Après la Seconde Guerre mondiale, le maire Claudius Petit et un architecte surnommé Le Corbusier vont repenser la ville : Firminy vert voit le jour…

 

cts1j

 

Le paysage pour point de départ

 

L’histoire de Firminy se voit. Sur la RN88 qui mène à Saint-Etienne, le patrimoine industriel de la vallée de l’Ondaine défile sous nos yeux. Un colosse noir règne sur la vallée, c’est la tour de trempe nommée aussi « la canonnière » : la connais-tu ? Cherche la sur la vue panoramique de Firminy… pic_0020

Pour que tu connaisses ta ville et son patrimoine, nous allons prendre de la hauteur.  Aller sur la colline de Montessus car de là-haut le paysage dévoile des indices pour comprendre l’histoire des Appelous. Pourquoi travailler là ?  Pourquoi construire ici ? Sur les traces du patrimoine industriel et du patrimoine Le Corbusier, l’histoire de Firminy prendra du sens. Des parties du paysage (que l’on appelle aussi « des unités paysagères ») se détacheront et, à ton tour, tu pourras conter l’histoire de ta ville avec le bout du doigt…

Le feuilleton paysager de Firminy commence, la suite dans le prochain épisode …

image-5

image-1

image-11

Sources images :

J’ai pris en photo ce panorama de la ville de Firminy depuis le quartier de Montessus (octobre 2009).

La photo de la tour de trempe (du grand H et de l’Unité d’habitation) a été prise par René Commère. Son blog « L’Unieutaire » est une mine d’informations pour ceux qui s’intéressent au patrimoine industriel de la vallée de l’Ondaine.

Les copies d’écran viennent du site Géoportail / IGN


2 commentaires

  1. Les cartes postales de Lauriane et Emeline pourront aussi servir aux élèves de 3ème du collège qui passent l’Histoire des arts cette année (obligatoire pour tous) : les Appelous n’échapperont pas au Corbusier…

    Au passage, j’ai visité avec quelques collègues l’éco-musée du château des Bruneaux vendredi et le président de la société d’histoire nous racontait comment cette maison forte du XVIII°s a échappé à la destruction à la fin des années 1960. Pour certains, le château représentait une verrue au milieu des barres modernes de Firminy Vert

    TRAVAIL A LA MAISON
    Pour revoir la vidéo sur les océans et les continents (vue en classe), clique sur le lien ci-dessous :

    http://hgeo-college.blogspot.com/2009/09/continents-et-oceans.html

  2. vivement le prochain épisode.
    On peut compléter par :
    http://geofac.over-blog.com/article-le-corbusier-a-firminy-par-lauriane-42444589.html

    ou
    http://geofac.over-blog.com/article-le-corbusier-a-firminy-par-emeline-visite-du-site–43189095.html

    Ce sont des élèves un peu plus grands mais ils évoquent aussi le paysage de Firminy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *