Je connais les grands repères spatiaux et le langage cartographique

En géographie, tu vas au fil de l’année construire une carte simple sur l’organisation du monde d’aujourd’hui. Avant d’entrer dans le vif du programme (l’étude de la zone industrialo-portuaire de Rotterdam) et la réalisation de cette carte, il faut que tu saches te repérer sur un planisphère. Par exemple, es-tu en mesure de localiser l’Europe, l’Océanie, l’océan Atlantique, l’océan Pacifique et l’Equateur sur cette drôle de carte ?

http://lettres.histoire.free.fr/lhg/geo/geo_monde/cartes_monde/Projec_polaire.jpg

 

Représenter une sphère à plat (faire une projection) déforme forcément la réalité.  

 

Extrait de Carte blanche, un site du cartographe Jules Grandin qui écrit « toute carte est un mensonge nécessaire »

 

 

 

A tester : le jeu Mercator Puzzle

 

http://blog.lambert.free.fr/images/mercator.png

 

 

 

« Dessiner une carte c’est prendre le pouvoir, avec le stylo comme seule arme, décider du moindre trait, sélectionner, exagérer, voire mentir. »

 

(Ingrid Saumur cité dans l’article Cartographie radicale de Nicolas Lambert)

 

 

OBJECTIFS :

  1. situer les océans, les continents et les lignes imaginaires
  2. situer et reconnaître la forme de quelques pays
  3. repérer un pays à l’aide des points cardinaux
  4. utiliser le langage cartographique

1. Clique ici pour t’assurer que la localisation des océans et continents n’a pas de secret pour toi.

2. Clique ici pour revoir les lignes imaginaires
 puis teste toi sur ce Didapages

3. Pour situer un pays, il peut être utile de connaître la forme de son territoire. Clique ici pour accéder à un exercice sur les pays du continent européen.

 

S’exercer au cours de la l’année : Pour mémoriser ces repères spatiaux, reviens régulièrement sur la carte politique du monde, pages 368-369 de ton manuel. Amuse toi à repérer un pays par rapport à un autre en utilisant les points cardinaux. Pour être le plus précis possible, regarde cette vidéo.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xah3ei_la-rose-des-vents_school#from=embed[/dailymotion]

4. Pour faire de la géographie, il faut savoir utiliser les outils du cartographe. Une carte ou un croquis permettent de visualiser immédiatement des informations. Pour cela, il faut s’approprier le langage cartographique et savoir lire une légende.

Ce tableau (Hachette 2011) montre les figurés et le code couleur pouvant être utilisés dans une légende.

– Regarde attentivement ce tableau et colle la fiche sur ton cahier. 

 – Réponds aux questions portant sur la carte ci-dessous.


EXERCICE : Lire et comprendre le langage cartographique

Ouvre ton cahier et écris tes réponses.

  1. Que faut-il faire avant de regarder la légende et la carte ?
  2. Quel est le sujet de cette carte ?
  3. Quels figurés sont utilisés dans la légende de cette carte ? Pourquoi ?
  4. Pourquoi tous les figurés ne font-ils pas la même taille ?
  5. Pourquoi avoir écrit des mots en minuscules et en majuscules ?
  6. Quels sont les continents connectés au commerce mondial ?
  7. Quels sont les continents qui semblent isolés ?

 

3 commentaires

  1. Bonjour Sylvie, content de te lire. J’avais montré cette image aux élèves l’année dernière où ‘le continent africain est aussi grand que les Etats-Unis, la Chine, l’Inde et une bonne partie de l’Europe additionnées.’

    voir article : http://metatv.org/l-afrique-grandeur-nature-la-carte-qui-bouscule-les-idees-recues

    « Cependant, les cartes avec la projection de Peter ne sont finalement pas plus justes, au sens de l’analyse cartographique, que la projection Mercator. Elles ont l’inconvénient d’écraser les distances et les directions, de même que les surfaces perçues des pays en direction des pôles. En somme le monde n’a pas non plus la forme représentée avec une projection de Peters. Mais, le message principal de Peters se situe davantage sur le terrain des idées et illustre bien l’idée selon laquelle le choix d’un type de projection influe sur la représentation qu’on peut se faire de la réalité du monde, des continents et des pays. »
    http://www.geographie-sociale.org/cartes-cartographie.php

  2. Sylvie RAmbour dit :

    Bonjour Emmanuel, même étant à la retraite maintenant je continue à te suivre de loin … car c’est toujours un plaisir !
    mais je suis surprise que tu n’ais pas évoqué dans ton cours de cartographie la carte de Peters, et surtout la dernière qui présente le globe avec le « nord » au sud et le « sud » au nord ! Je m’en sers très souvent dans des animations de rue autour de la solidarité internationale pour interpeler les passants … et c’est efficace !
    bon courage …
    Sylvie

  3. Mme Gerin dit :

    génial ce cours, certaianes parties aideront beaucoup mes élèves. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *