EMC 3ème : Le droit de vote en France, un débat toujours d’actualité

OBJECTIFS

  1. Connaître les grandes étapes de l’acquisition du droit de vote et ses modalités
  2. Comprendre que le droit de vote suscite toujours des débats
  3. Formuler une opinion à l’écrit et à l’oral

1. Connaître les grandes étapes de l’acquisition du droit de vote et ses modalités

Ce Prezi résume l’essentiel à savoir sur le sujet

Identifie les arguments POUR et CONTRE

  1. Clique ici pour entendre deux avis contradictoires
  2. Clique ici pour lire l'article : "Reconnaissance du vote blanc : un très bon premier pas de fait par l'Assemblée !"

 

aurel-vote-obligatoire1.gif

 DÉBAT 3 : Faut-il utiliser le tirage au sort pour revigorer la démocratie ?

En Europe, la défiance envers les politiques est forte et l'abstention gagne du terrain. Que faire ? Une alternative pour revigorer la démocratie : le tirage au sort.

DOC 1 : Une citation de Montesquieu (1689-1755), philosophe des Lumières

tirage au sort

DOC 2 : Un article de Libération de mars 2014 : «Les élections n’ont jamais été conçues pour être démocratiques (David Van Reybrouck)»

"Quand les citoyens sont considérés comme des citoyens et pas seulement comme du bétail électoral, ils se comportent en adultes et non plus comme un troupeau. A l’inverse, beaucoup de partis politiques se conduisent comme des acheteurs de votes. Ils sont des chasseurs cueilleurs, alors qu’il faut des agriculteurs. Ils ne font plus leur travail : celui de mobiliser en instruisant."

"En vérité, les élections n’ont jamais été conçues pour être une procédure démocratique. Au contraire, elles ont été inventées pour freiner l’installation de la démocratie. Ce que Bernard Manin a déjà écrit il y a vingt ans dans Principes du gouvernement représentatif (Calmann-Lévy) est en passe de devenir un grand classique. Les révolutions française et américaine n’ont jamais voulu mettre un terme à l’aristocratie pour la démocratie. Il s’agissait alors de remplacer une aristocratie héréditaire par une autre aristocratie, élective celle-là. Au cours des XIXe et XXe siècles, cette procédure aristocratique a été démocratisée par des élections, notamment en augmentant le droit de vote."

Quelques arguments de David Van Reybrouck

DOC 3 : Une vidéo de La Chaine Parlementaire sur le tirage au sort

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x22dxw_etienne-chouard-1-1-le-tirage-au-so_news[/dailymotion]

 

19 commentaires

  1. Commentaire de Sofia

    Je pense qu’il faudrait inciter les électeurs à voter en faisant de ce droit un devoir mais ne pas prendre de grandes sanctions . Il faut leur faire comprendre que si ils sont déçus ils peuvent voter blanc ou nul. Il faudrait aussi qu’il y est une reconnaissance du vote blanc pour que le choix des électeurs soit présent dans les résultats.
    Il faut leur expliquer que le taux de vote aux élections législatives a baissé de 20 points depuis 1978 donc que si personne ne vote, les électeurs ne donnent pas leurs avis et n’exercent pas leurs droits. L’abstention monte il faut donc limiter ce taux. J’ai donc un avis nuancé sur la question.

  2. Commentaire de Charline

    J’ai un avis nuancé sur la question de rendre le droit de vote obligatoire car certes l’abstention qui signifie personnes ne votant pas augmentent de plus en plus depuis 1993(83,2% en 1978 alors qu’en 2012 seulement 57,1% de participation) mais il ne faut pas non plus mettre des sanctions tel que de la prison comme en Australie quand les personnes qui ne votent pas . Le taux de participation en baisse s’explique aussi par le manques d’identification aux politiques qui se présentent. En effet aucun partis ni aucun candidats n’arrive a satisfaire leurs attentes. En revanche certains partisans ont proposés le vote blanc ou nul pour ces électeurs. Le seul problème c’est que le vote blanc n’est pas reconnus à ce-jour dans les élections. Pour conclure le droit de vote doit rester un droit mais il faudrait peut-être chercher des solutions pour satisfaire toutes les demandent.

  3. par Cédric et Lynda

    Nous pensons, Lynda et moi, que nous devrions rendre le vote obligatoire en France, car il y a de moins en moins de participants aux élections et il y a beaucoup plus d’abstention. Depuis 1958 la participation aux élections a augmenter elle allait de 77,2% à 83,2% de votant mais depuis 1978 elle ne fait que chuter. Il y a 20% de participants en moins. Dans certains pays, comme en Belgique ou en Australie, le vote est plus qu’un droit, c’est un devoir. Si ce devoir n’est pas respecté il est suivi de sanction très importantes comme par exemple des amendes (jusqu’à 1000€), il y a même dans des pays la suspension de salaire, et aussi des travaux d’intérêt général. Si le vote est une obligation, et qu’ils sont déçus des participants, ils peuvent toujours voter blanc ou nul, ce qui est équivalent à une abstention de vote. On devrait donc inciter les français à voter.

  4. waldeck says:

    Pour ma part, je suis pour l’obligation de vote. C’est pour moi un devoir pour lequel se sont battus nos ancêtres et sanctionner jusqu’à 1 000 € comme au Luxembourg.
    Si jamais aucun candidat ou parti ne nous convient, on peut toujours voter blanc ou nul, ou voter pour le candidat que l’on trouve le « moins pire ».
    C’est aussi un moyen « d’obliger » les personnes passives à ces élections d’aller voter.
    La comptabilisation des votes blancs seraient un moyen de prouver le mécontentement, et donc plus expressif que l’abstention.

    Jean-Baptiste Defour

  5. waldeck says:

    Je pense que le droit de vote doit être obligatoire car de nombreuses personnes se sont battu pour avoir le droit de vote.
    Si des personnes ne vont pas voter, ils montrent qu’ils ne pensent qu’à eux et non pas à ceux qui les succèderont, c’est à dire que la France deviendra tout et n’importe quoi sans personne à la tête de CE PAYS !!!!

    Anais

  6. waldeck says:

    Je pense:

    Je pense que ce n’est pas parceque, certains pays font du droit de vote un devoir, que la france doit faire de même. Je suis pour le devoir de vote car ne pas voté me semble égoiste, car les gens se battent pour avoir le meilleur président , pendant que d’autre ne vote pas et se pleigne après. Je pense que chaquin doit voté car c’est pour le futur de la france, c’est quelque chose d’important.
    Colombet Léo

  7. waldeck says:

    Je pense que le droit de vote doit être obligatoire car c’est un devoirs de citoyens d’élire le président ou le maire de sa commune quitte à sanctionner certaines personnes si elles ne votent pas. Cela est peut être très sévère mais c’est quelque chose d’important. Une amende de 100 euros ne sera pas négligeable.

    Baena Florian

  8. waldeck says:

    Le vote devrait être obligatoire car les élections sont un moment important pour le choix d’un président qui doit être élu par tous les français et non par une petite majorité. Tous les français devront voter sous peine d’une amende de 200€ . Le prix de l’amende devra être élevé pour forcer les gens à venir et a élire un président de leurs choix.

    Alexis chevalier

  9. waldeck says:

    Mon opinion :

    Je pense que se déplacer pour voter même si l’on n’arrive pas à se décider c’est montrer que l’on s’intéresse à la vie du pays et un bon moyen de montrer que l’on est citoyen et que l’on respecte ses devoirs. Si cela ne se passe pas le droit de vote devra être obligatoire même si les personnes votent blanc c’est à dire ne rien mettre dans l’enveloppe ou alors le vote nul , écrire ou dessiner sur le papier. Si la loi passe il faut sanctionné en faisant payer une somme entre 1000 et 2000 € d’amende.

    Hugo Jolivet

  10. waldeck says:

    Mon opinion

    En France la participation au tour 1 des élections législatives diminue a partir de 1993 (68,09%) et en 2012 (57,1%)
    Moi je suis contre le droit de vote car ce n’est pas important et que ça ne sert a rien .

    3-2 Arif

    • Je viens de publier les commentaires des élèves de 3°2 (pensez à l’orthographe quand vous publiez sur un site !). Certains sont arrivés à formuler une opinion claire, nuancée ou tranchée. Par contre, j’ai trouvé des avis mêlés de confusion.

      Il faut bien distinguer l’abstention des votes blanc et nul / le vote blanc du vote nul. On reverra cela en cours.

      Il faut aussi réfléchir à la possible prise en compte du vote blanc en France (c’est ce que fait actuellement l’Assemblée nationale).

      Certains ont fait part de beaucoup de pessimisme, voire de mépris vis-à-vis de la politique. L’actualité (élections à l’UMP) renforce cette position. Quand Arif dit que le « vote ne sert à rien », « qu’il n’est pas important », il remet en cause un pilier de notre démocratie et pose cette question. Si on ne vote pas, qui décide à notre place ?

      Les élèves de 3°3 (peu nombreux à cause du stage)) vont eux aussi continuer le débat.
      EG

  11. waldeck says:

    Je pense qu’il faut rendre la participation aux élections obligatoire (même en cas de vote blanc).

    Eva.B

  12. waldeck says:

    DÉBAT : Faut-il rendre le vote obligatoire en France ?

    Aujourd’hui, l’abstention atteint des records. D’ailleurs, la phrase fétiche lors des élections est : « Cette année, l’abstention a été le grand vainqueur lors de ces élections. » En effet, le taux de participation est passé de 77,2 % en 1958 à 83,2 % en 1978 pour arriver à seulement 57, 1 % en 2012. Alors, faut-il rendre le vote obligatoire en France ?

    Non, le vote doit rester un devoir et non une obligation. En effet, chaque citoyen a sa propre liberté de penser, et surtout d’agir. L’abstention permet d’exprimer son mécontentement, sa déception face à l’offre politique qui n’est pas forcément satisfaisante. C’est un acte militant.

    Oui, le vote doit passer du devoir à l’obligation. L’abstention est signe de passivité, de désinvolture. En effet, les Français se sont battus dans l’histoire pour acquérir le droit de vote, et ne pas profiter de ce droit pleinement acquis est un outrage. Voter permet d’exprimer son opinion, d’accomplir son devoir de citoyen français, et surtout de défendre ses droits. C’est un devoir civique, un devoir de citoyen.. Voter est un droit de l’Homme, tout comme la liberté, et l’égalité, il doit être exercé. Les élections sont l’occasion d’exprimer son engagement de citoyen, mais également son mécontentement, comme par exemple en votant blanc ou nul. D’ailleurs, il est plus intéressant de voter nul que de s’abstenir, cela permet de s’opposer à l’offre politique, tout en allant voter, et en accomplissant son devoir. Lors des élections de François Hollande, 2 millions de votes blancs ont été comptés, soit 19,6 % au second tour. Cela prouve bien l’engagement et le mécontentement des Français.Rendre le vote obligatoire, comme en Grèce ou en Belgique, permettrait donc de rappeler aux citoyens les valeurs de la République française, qui ont été durement acquises, tout en laissant aux Français la possibilité d’exercer leurs droits et devoirs, et d’exprimer leur opinion.

    Oktay-Floriane

  13. waldeck says:

    Le taux de participation aux élections législatives diminue depuis 1978 nous somme passés de 83,2% de vote en 1978 à 57,1% en 2012. L’abstention est de plus en plus élevée. Mais le droit de voter ne doit pas devenir un devoir car dans certains pays comme la Belgique, la Grèce, le Brésil, le Luxembourg et l’Australie ce droit est devenu une obligation et qui dit obligation dit sanction (jusqu’à 1000€).
    L’assemblée nationale veut distinguer le vote blanc de l’abstention.

    Ressot Florian

  14. waldeck says:

    Mon Opinion :

    Il ne faut pas que le taux de participation soit en baisse mais il ne faut surtout pas que cela devienne une obligation, un devoir.
    Franchement ces votes blancs ne servent pas à grand chose (autant ne pas participer) ce qui pourrait nous amener au vote nul.

    Kelvin.

  15. waldeck says:

    l’obligation du droit de vote peut etre bien car le taux de participation aux élection diminue de plus en plus ce qui entraine un grand nombre d’abstention de la part des citoyens Français, et en même temps les personnes ne voulant voté pour aucun partit politique peuvent aussi voté blanc ou nul Renzo.M

  16. waldeck says:

    Je pense que le vote en France n’est pas obligatoire car les gens sont libres. Le vote est tout à la fois un droit, et un devoir citoyen si les gens ne veulent pas voter, ils ne vote pas.
    seyma

  17. waldeck says:

    Je suis contre le vote obligatoire car les citoyen doivent faire se qu’il veulent. Il y a quand même des gens qui vote ca ne sert a rien de les obliger, si on les oblige il y aura plus de vote blanc. Il faudrait que l’on reconnaisse du vote blanc car cela changerait les résultat, je trouvent cela important. Et on pourrait savoir combien de personne on voulut montrer un désaccord.
    Yasmine B-A

  18. […] une réflexion développée sur la passerelle d’E Grangé […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *