EMC – Mon confinement en un lieu, un moment, cinq objets

Lundi 18 mai, une partie d’entre vous reprendra le chemin du collège, pas tout à fait comme avant. Vous viendrez avec un tas de règles et de recommandations en tête. Probablement avec du gel hydroalcoolique, un masque. Finies les 6ème – 3ème 1, 2, 3 ou 4, vous serez regroupés dans un effectif à moins de 15 élèves accompagnés par vos enseignants masqués. Il y aura la joie de retrouver les ami.e.s mais du stress chez certain.e.s, de la peur pour d’autres. Une chose est sûre, nous aurons tous un grand plaisir à nous retrouver et la force de refaire société ensemble.

Durant cette première journée, nous vous expliquerons comment vivre au collège en temps de pandémie. Ensemble, nous reviendrons aussi sur la période de confinement : comment on l’a vécue ? comment on en sort ?

Parce que la crise du COVID-19 a bouleversé nos vies et le cours de la planète, nous allons mettre des mots sur ce moment partagé par tous mais chacun chez soi. Ce sera l’occasion d’échanger aussi sur les évolutions de la société qui touchent à la fois notre alimentation, nos libertés bref notre façon de voir et de penser l’avenir.

OBJECTIFS

 

ACTIVITÉ : Raconte ton confinement en un lieu, un moment et cinq objets

Aussi, je vous propose de présenter

  • le lieu qui a marqué votre confinement
  • un moment unique ou routinier qui a marqué/rythmé la période
  • 5 objets qui t’ont accompagné et qui ont une importance ou une portée particulière

Je me lance en premier ! Voici mon confinement en un lieu, un moment et cinq objets

  1. Un lieu : ma parcelle de jardin, satellite de mon domicile stéphanois, a été mon refuge pour le présent et une perspective pour le futur car on sème, on plante et on attend de voir ce qui vient ! À l’heure où certain.e.s se ruaient sur les pâtes et la farine, c’était bon de penser son alimentation en étant locavore et jardinier.

View this post on Instagram

Ô confins

A post shared by Emmanuel Grange (@lapasserellehg) on

2. Un moment : le renforcement musculaire sur une appli de smartphone, j’ai tenu le rythme pendant près d’un mois avant de lâcher fin avril. Une saine routine associée à la sortie règlementaire sur le km à la ronde et au jardinage !

Objet 1. Un savon, un objet simple et incroyablement efficace car ses molécules se fixent sur l’enveloppe lipidique du virus et le désactive. Pour en savoir plus sur cette belle invention antique, regardons cette vidéo

 

Objet 2. Un vinyle, car la musique et l’art en général sont indispensables à notre vie. Sans culture, le confinement aurait été interminable. On peut aussi jouer avec les pochettes de vinyles, en anglais ça s’appelle le sleeve face.

Objet 3. L’attestation de déplacement, formalisant nos droits de sortie, j’y ai passé des couches de correcteur, changeant l’heure et la date de sortie. On en reparlera car la pandémie a reconfiguré nos libertés pour un temps et cela questionne l’avenir dans nos démocraties (regardez par exemple le débat autour de l’application StopCovid).

Objet 4. Un ordinateur, j’y ai passé des heures à travailler, répondre ou discuter avec vous en classe virtuelle. Au point que les vacances ont été très appréciées pour user du droit à la déconnexion numérique.

View this post on Instagram

Discontinuité pédagogique dans 3-2-1-?

A post shared by Emmanuel Grange (@lapasserellehg) on

Objet 5. Un semis (oui, je me répète). Anticipant l’interdiction de me déplacer jusqu’à mon jardin éloigné de plus d’1 km, j’ai semé à domicile, scrutant l’évolution de mes plants de tomates, de choux ou de zinnias. Cela m’a permis de filer le temps au gré des pousses comme des espoirs déçus car toutes les graines ne germent pas.

2 commentaires

  1. leane says:

    bonjour mr c’est léane.trop cool votre vidéo.merci je vais essayer de vous en faire une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *