Archive pour Actualités

EMC/EMI – Comment une vidéo Instagram s’est transformée en affaire Mila ?

LA SITUATIONLe 18 janvier 2020, une lycéenne de 16 ans nommée Mila partage sur son compte Instagram une vidéo dans laquelle elle critique et injurie l’islam. Depuis, elle a reçu d’après son avocat 50 000 messages de haine dont de nombreuses menaces de mort. Elle a été déscolarisée et vit « bunkerisée ». L’affaire a été relancée à la mi-novembre 2020 avec la publication par Mila d’une nouvelle vidéo.

TEMPS 1 – Comment une vidéo devient-elle virale et hors de contrôle ?

CONSIGNE : À l’aide de trois documents, explique comment la vidéo publiée par Mila sur Instagram le 18 janvier 2020 est devenue une véritable affaire médiatique, judiciaire et politique. Réponds sur ta fiche aux question suivantes

  • Qu’est-ce qui s’est passé ? Tu dois décrire l’enchaînement des faits du moment où la vidéo a été publiée jusqu’à l’été 2020.
  • Quels rôles jouent les réseaux sociaux dans l’affaire Mila ? Donne le nom des réseaux sociaux utilisés et explique comment ils ont été utilisés par Mila, ses soutiens ou ses adversaires.

DOC 1 – C’est quoi, l’affaire Mila ? Un article de 1 jour 1 actu publié en février 2020

DOC 2 – Affaire Mila, la fiche Wikipédia

DOC 3 – Affaire Mila, une adolescente victime de cyber-harcèlement, une vidéo publiée sur le compte Youtube de l’Info du vrai

ACTIVITÉ EMI avec Mme Alaimo, professeure-documentaliste, pour comprendre le processus de viralité d’une vidéo publiée sur un réseau social

TEMPS 2 – Blasphème : que dit la loi en France ?

CONSIGNE : Regarde la vidéo « Blasphème : que dit la loi en France ? »

  • Réponds à cette question sur ta fiche

TEMPS 3 – Blasphème : qu’en pensent les Français ? Qu’en penses-tu ?

CONSIGNE : Étudie le sondage sur « l’adhésion au droit au blasphème » publié par l’institut de sondage IFOP en février 2020

  • ACTIVITÉ sur la fabrique d’un sondage avec M.Tonso, professeur de Mathématique
  • Note trois chiffres donnés par ce sondage : qu’est-ce qu’ils signifient selon toi ?
  • Et toi, que réponds-tu à cette question ?

« Êtes-vous Mila ? », Les Français, l’affaire Mila et le droit au blasphème, un sondage daté de février 2020 par l’institut IFOP pour Charlie Hebdo

 

TEMPS 4 – Comment prévenir le cyber-harcèlement ?

CONSIGNE : Regarde cette vidéo de l’association e-Enfance (une association qui intervient pour la protection des mineurs sur internet)

  • Donne la définition de cyber-harcèlement
  • Explique quelle peine risque un cyber-harceleur
  • Note trois conseils qui te paraissent les plus efficaces pour lutter contre le cyber-harcèlement

————————————–

 

TEMPS 5 – Discutons ensemble de vos usages des réseaux sociaux

CONSIGNE : Prépare la discussion en réfléchissant à quelques questions. Tu peux citer les documents étudiés ou ceux ci-dessous pour illustrer ton propos et argumenter. Prends des notes de ce que tu penses pour pourvoir intervenir plus facilement et de manière convaincante à l’oral

Pour prolonger ta réflexion, étudie les documents ci-dessous

« Instagram est le réseau social le plus utilisé par les jeunes en France, devant Snapchat et Facebook », un article d’Alexandra Patard publié le 6 février 2020

 

L'affaire Mila : Il n'y a qu'un pas entre une story insta et le cyber-harcèlement

Capture d’écran du compte Instagram de Mila (https://www.mouv.fr/buzz/mila-il-n-y-qu-un-pas-entre-une-story-insta-et-le-cyber-harcelement-357283)

 

Une vidéo de France 3 publiée le 18.11 – Harcèlement : après des propos virulents sur l’islam, des adolescents menacés de mort


Pour aller + loin

Liberté de conscience, délit de blasphème, incitation à la haine… Que dit le droit français concernant l’affaire Mila ?, un article de France info publié en janvier 2020

 

 

EMC 4ème/3ème – Comment la laïcité s’inscrit dans mon quotidien ?

OBJECTIFS

TEMPS 1 – La laïcité, mode d’emploi

Consigne 1 : La laïcité au quotidien, comment ça marche ? Teste d’abord tes connaissances avec ce quiz

Consigne 2 : Après avoir fait le quiz, note sur ta fiche ce que tu as appris et ce qui te questionne encore.

Consigne 3 : Pour consolider tes connaissances sur la laïcité au quotidien, consulte le site http://generationlaicite.fr/. Choisis des questions qui t’intéressent ou t’interrogent. Prends le temps de bien lire les explications puis regarde cette vidéo.

Consigne 4 : Afin de pouvoir échanger ensemble, rédige sur ta fiche une réponse à la question « Comment la laïcité s’inscrit dans mon quotidien ? » en développant 2 ou 3 exemples.

——————————————————————————

TEMPS 2 – Échangeons autour de la laïcité en France et particulièrement à l’école

Consigne 5 : Étudie maintenant les deux documents ci-dessous afin d’échanger en classe sur les questions suivantes

  • Quelle est la part des croyants et des athées en France ?
  • Quelle différence fais-tu entre athée et agnostique ?
  • Parmi les croyants, combien pratique de façon très importante leur religion ?
  • Parmi les croyants, combien ont une pratique inexistante ? Compare ces chiffres : que constates-tu ?
  • Pourquoi ce document nous montre bien que la laïcité est respectée en France ?

 

DOC 1 : Le rapport personnel des Français à la religion (source : Observatoire de la laïcité / 2019)

—————————————

  • Échangeons sur l’article 6 : « La laïcité de l’École offre aux élèves les conditions pour forger leur personnalité, exercer leur libre arbitre et faire l’apprentissage de la citoyenneté. Elle les protège de tout prosélytisme et de toute pression qui les empêcheraient de faire leurs propres choix. »
  • Échangeons sur l’article 12 : « Les enseignements sont laïques. Afin de garantir aux élèves l’ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde ainsi qu’à l’étendue et à la précision des savoirs, aucun sujet n’est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique. Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une question au programme.« 
  • Échangeons sur l’article 15 : « Par leurs réflexions et leurs activités, les élèves contribuent à faire vivre la laïcité au sein de leur établissement.« 

DOC 2 : La Charte de la laïcité à l’école (2013)

 

Aller + loin : Et ailleurs dans le monde, comment ça se passe ?

 

 

 

EMC – « L’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence, voilà l’équation. »

Conflans-Sainte-Honorine puis Nice, le terrorisme endeuille une nouvelle fois notre pays. Lundi 2 novembre, nous échangerons sur cette actualité difficile à partir d’une lettre que je te destine, à toi élève en 4ème ou 3ème. Pour cette rentrée, il y aura un temps pour l’émotion, un pour la réflexion. Le titre de ce cours l’indique, à l’école c’est l’ignorance que nous combattons. Nous consacrerons donc plusieurs temps dans l’année à ce travail de fond avec pour objectifs : comprendre les évènements, faire vivre les valeurs républicaines et combattre la haine qui se déverse sur Internet.

—————————————

CONSIGNES

1. Avant de lire le texte, échangeons d’abord sur les mots en gras dans le 1er § (= paragraphe) du texte

2. Lis le texte et réponds aux consignes ci-dessous

  • §2. À quoi sert une minute de silence ?
  • §2. Souligne la phrase qui définit ce qu’est la laïcité
  • §3. Qui nous protège contre les actes terroristes ?  
  • §4. Surligne dans ce paragraphe les missions de l’école en France
  • §4. Explique cette phrase « Tu apprends à penser avec les autres et parfois contre toi-même. »
  • §5. C’est quoi pour toi un cours d’Histoire-Géo/d’EMC?
  • §6. As-tu une question dont tu voudrais parler en classe (ou avec moi) ?

————————–


 « L’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence, voilà l’équation. »

Attentats, urgence sanitaire : les deux semaines qui viennent de s’écouler ont été particulièrement difficiles. J’avais hâte en tant que professeur d’Histoire-Géo et d’Enseignement moral et civique de vous retrouver en classe pour qu’ensemble on mette des mots sur cette actualité tragique. Je t’invite d’abord à lire ce texte écrit pendant les vacances car depuis le 16 octobre j’ai pensé fort à Samuel Paty et à notre métier d’éducateur. Ce jour-là, cet homme âgé de 47 ans professeur au collège du Bois-d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (ville à 1 heure de Paris) a été sauvagement tué par un terroriste islamiste de 18 ans. Assassiné au nom d’une religion pour avoir enseigné la liberté d’expression, décapité pour avoir montré à ses élèves deux caricatures de Mahomet publiées dans Charlie Hebdo.

Travaillant pour l’école de la République qui lutte contre l’ignorance, je m’adresse à l’élève que tu es aujourd’hui. Des minutes de silence, jamais je n’en ai vécu quand j’étais à ta place. Depuis 2012, ce moment de recueillement se répète dans une France régulièrement secouée par les attentats. Après un attentat, les professeurs sont là pour t’accompagner, t’écouter, t’informer et si nécessaire te rassurer. Arrêter toute activité pour faire silence signifie que nous unissons nos pensées et nos forces pour honorer la mémoire de ceux qui sont morts, innocents et libres. On se tient debout pour résister aux actes de barbarie. On affirme que chacun a le droit de croire ou de ne pas croire, qu’aucun principe religieux ne peut conduire au non-respect des lois de notre république.

Et puis le temps passe, l’émotion s’efface. Nous vivons, chacun retrouve un élan où l’on évacue la mort et ce qui fait peur. Heureusement d’ailleurs. La minute de silence comme le cours d’après sont nécessaires mais ne suffisent pas. Ce que fait l’État, ce que peut chacun d’entre nous comptent. Assassins d’enfants, de prêtre ou croyants, de policiers, de professeurs, de passants, de spectateurs, de dessinateurs ou journalistes, les terroristes s’emparent de l’islam pour faire le mal et établir un modèle de société que nous rejetons en bloc. Ils sont souvent des citoyens français ou ont fréquenté nos écoles pour finalement en rejeter ses valeurs. La menace existe, c’est pour cela que l’État mobilise la police, l’armée, la justice, les services de santé pour nous protéger.

L’Éducation nationale, elle, a pour mission de te donner les connaissances, les compétences pour cultiver la paix et être heureux. L’école est ce lieu qui nous rassemble autour du plaisir d’apprendre, de ton avenir et des valeurs qui font d’une somme d’individus une nation. À l’école de la République, on ne renonce pas à expliquer encore et toujours. Ici, tu es pris au sérieux et on te garantit « ce qu’il y a de plus sacré dans l’enfant : le droit de chercher sa vérité ». Ici, tu construis ta personnalité et la confiance en toi. Tu prolonges et complètes l’éducation que tu reçois d’abord dans ta famille puis à la MJC, dans ton club sportif ou dans une communauté religieuse si tu es croyant. Tu apprends à penser avec les autres et parfois contre toi-même. Cela peut déstabiliser. Un philosophe disait que ce n’est pas le doute qui conduit à la folie mais les certitudes. Ce qui s’est passé à Conflans-Sainte-Honorine lui donne raison.

Un cours d’Histoire-Géo ou d’Enseignement Moral et civique sera toujours un temps de travail, de réflexion et d’échanges où l’on cherche à éveiller ton esprit critique. Ce n’est pas l’école de la pensée unique mais celle du dialogue dans le respect des lois et des valeurs qui sont les nôtres : liberté, égalité, fraternité, laïcité. Dans une salle de classe, tu as le droit de questionner, de dire « Oui mais », de faire remarquer que ce n’est pas le même discours que tu entends à la maison. Mieux vaut dire les choses que de les taire. L’école libère et forme les citoyens, la haine enferme et manipule.

Aussi, nous étudierons cette année les libertés et les interdits liés à la laïcité. En 4ème, nous travaillerons sur l’histoire de la caricature, de la Révolution à aujourd’hui. Nous reviendrons en temps voulu sur l’affaire Mila et l’attentat de Conflans pour expliquer les faits et comprendre le rôle joué par les réseaux sociaux et les applications de messagerie. C’est un islamiste radical qui a assassiné Samuel Paty. C’est aussi l’ignorance, le mensonge et un usage désastreux des outils numériques qui l’ont condamné : sur ce point, nous pouvons réfléchir et agir pour changer les choses. Au travail !

* Le titre de cette lettre est une citation d’Averroès, médecin et intellectuel de confession musulmane du 12ème siècle.




[La séquence EMC-EMI à venir]

Aller plus loin : lire cet article de la [email protected] pour mieux comprendre l’attentat du 7 janvier 2015 contre la rédaction de Charlie Hebdo

La lettre aux « Instituteurs et Institutrices » de Jean Jaurès

 

EMC – Notre monde d’après

Un rap old school, deux actualités et trois œuvres du dessinateur Deloupy : de quoi échanger, débattre sur le monde d’après dont on parle tant.

CONSIGNE 1 : sur ton cahier, classe dans un tableau à deux entrées ce que tu veux garder du monde d’aujourd’hui et ce que tu aimerais voir changer ou disparaître

CONSIGNE 2 : étudions ensemble ces documents pour répondre aux questions suivantes

  • Le monde d’après… mais après quoi ?
  • D’après toi, le monde d’après sera t-il comme le monde d’avant ?
  • Comment vois-tu le monde de demain : en pire ou en mieux ?
  • Que signifie pour toi un monde meilleur ?

À toi de jouer : Produis un texte, un rap ou un dessin sur ta vision du monde d’après, à présenter lors du dernier cours !

—————–

DOC 1 : Supreme NTM – Le monde de demain (1990)

…Le monde de demain / Quoi qu’il advienne nous appartient / La puissance est dans nos mains / Alors écoute ce refrain

DOC 2 : Après une vague verte aux municipales, E. Macron reçoit la Convention citoyenne pour le climat, vidéo de France 24 (29 juin)

Lyon, Bordeaux, Strasbourg… en raflant un nombre historique de grandes villes, les Verts sortent grands vainqueurs des municipales, une réalité à laquelle Emmanuel Macron répond en recevant lundi les membres de la Convention citoyenne pour le climat.

DOC 3 : Emplois fictifs : François Fillon condamné à 2 ans de prison ferme, Le Parisien (29 juin)

L’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2017, François Fillon, a été condamné lundi à cinq ans de prison, dont 2 ans ferme, dans l’affaire du « Penelope Gate ». L’ex candidat LR et sa femme ont été jugés coupables dans l’affaire des emplois fictifs impliquant le couple. François Fillon a aussi été condamné à 375 000 euros d’amende et à une peine d’inéligibilité de 10 ans. Penelope Fillon écope quant à elle d’une peine de trois ans avec sursis. Le couple a annoncé qu’il allait faire appel et qu’il souhaitait une réouverture du procès pour faire la lumière sur des « pressions » qu’aurait subies l’ex procureure financière pendant l’enquête.

DOC 4 : Trois dessins de Deloupy tirés de sa série « Le monde d’après » et publiés sur sa page Facebook

+ Pour continuer la réflexion, écoutez Vincent Lindon

Le comédien a confié à Mediapart une longue réflexion, lue face caméra chez lui, sur ce que la pandémie révèle du pays qui est le nôtre, la France, sixième puissance mondiale empêtrée dans le dénuement (sanitaire), puis le mensonge (gouvernemental) et désormais la colère (citoyenne). Un texte puissamment politique, avec un objectif : ne pas en rester là.