Archive pour Actualités

EMC 6ème – Réussir l’évaluation par compétences #1

Le travail mené en Enseignement moral et civique sera évalué par compétences. Cette fiche, collée dans le cahier, va te permettre de savoir sur quoi tu es évalué et sur quoi tu dois encore progresser.

grilleemc OBJECTIFS de l’évaluation #1

# Je connais et gère mes émotions

  1. Savoir définir ces 3 mots de vocabulaire appris en cours
  • une émotion
  • ‘avoir conscience de’
  • un sentiment
  1. Connaître le nom des 6 émotions primaires

Pour t’aider

Lorsqu’elle est passée au tableau pour commenter ‘Le cri’ de Munch, Sarah s’est montrée très expressive pour expliquer les émotions qui d’après elle se dégagent du tableau. Lors d’un intercours, Sarah a posé pour exprimer les six émotions primaires. Pour retrouver le gif animé, cliquez sur l’image.

# Je prends soin de moi et des autres          

  1. Expliquer par écrit comment tu calmes/gères ta colère
  1. Expliquer pourquoi il faut contrôler ses émotions en classe

 

# Je suis sensible à l’art et à l’actualité

Une photo d’un enfant a fait le tour du monde la semaine dernière. Un artiste (Michel Kichka) a réagi à cette photographie en réalisant ce dessin.

Si tu n’en a pas parlé en famille, nous expliquerons cette image en classe. Pour les parents qui voudraient aborder l’image avec leur enfant à la maison, cet article donne des conseils intéressants.
11954569_10153556458418905_5812076812334663402_n

Regarde cette vidéo pour comprendre ce qu’est un migrant et pourquoi le nombre de migrants augmente en ce moment.

[vimeo]http://vimeo.com/138521715[/vimeo]

  1. Tu dois savoir expliquer cette image
  2. Tu devras écrire ce que tu as ressenti en voyant cette image et pourquoi. 

Un Dieu, trois religions

En 6ème et en 5ème, tu vas étudier l’histoire des trois religions monothéistes. Le judaïsme, le christianisme et l’islam partagent une histoire en partie commune :

  • elles se réclament de l’héritage d’Abraham
  • elles naissent dans le Moyen-Orient
  • elles ont chacune un livre sacré
  • Bible et Coran partagent une vingtaine de personnages communs et l’idée que Dieu est le créateur du monde et des hommes
  • elles partagent la croyance en une vie éternelle, par la résurrection des corps

Les trois religions monothéistes partagent certains récits, mais aussi de grandes figures comme Abraham.

source : un article de Geolinks sur le monothéisme

Qui est Abraham ?

C'est dans le "croissant fertile", entre Égypte et Mésopotamie, qu'apparaît progressivement au sein du peuple hébreu l'idée d'un dieu unique.

Dans le sein d'Abraham se rassemblent les nations Bible de Souvigny

Abraham est souvent appelé le "père des croyants" car selon la Bible il est le premier prophète et le premier à croire en un Dieu unique. Pour les chrétiens et les juifs, Abraham est le premier des trois patriarches, avec Isaac et Jacob, tandis que les musulmans le considèrent comme un des quatre grands prophètes avec Moïse, Jésus et Mahomet.

Aller + loin

Deux articles de la BNF sur Personnages et thèmes communs (1) et (2)

 

Construis une cité romaine

 

OBJECTIFS

  • Apprendre en s’amusant
  • Comprendre comment la civilisation romaine se diffuse dans l’Empire [la romanisation]
  • Décrire une ville gallo-romaine pour préparer la visite du musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal

Dans toutes les provinces, les Romains fondent des villes sur le modèle de la capitale de l’Empire. Les mêmes types de monuments apparaissent partout.Progressivement, les peuples des provinces adoptent le même mode de vie que les Romains. On parle de romanisation de l’Empire. Pour t’en rendre compte, regarde cette vidéo sur Saint-Romain-en-Gal (69).

France Tv education te propose de bâtir ta propre cité romaine. En le faisant, tu découvriras le fonctionnement, les bâtiments et les habitants d’une cité romaine.

Clique sur l'image, c'est parti !

 

25.jpg

                                                                                                        

Des vidéos pour comprendre la civilisation gallo-romaine

Vidéo #1 : Nos ancêtres les Gaulois ?

Vidéo #2 : Au temps des Gaulois, C'est pas sorcier

à partir de [11.00], Jamy explique pourquoi les vestiges gaulois sont difficiles d'accès.

Vidéo #3 : L'architecture gallo-romaine, C'est pas sorcier

                                                                                                         

A lire : L'article de Suzanne Citron "Nos ancêtres les Gaulois : ils sont fous ces historiens !"

"Au fur et à mesure qu’ils poursuivent leur conquête, les Romains distinguent la Gallia cisalpina en Italie et la Gallia transalpina de l’autre côté des Alpes. Quand César, au milieu du Ier siècle av. J.-C., atteint le Rhin, il décrète que le fleuve est la frontière entre Gallia et Germania. Espace purement géographique, cette Gaule est un territoire morcelé entre des peuples nombreux et César lui-même parle de la guerre des Gaules. Jusqu’à la chute de l’Empire romain d’Occident, la Gaule est une fiction géographique. Au IVe siècle ap. J.-C., aucune entité administrative de l’Empire ne porte ce nom."

 

Au tribunal correctionnel : « les pirates du net »

La lutte contre le téléchargement illégal sur internet a évolué au cours de la décennie 2000. En 2005, un tribunal correctionnel s’est appuyé sur une loi sur la contrefaçon pour punir « un pirate du net ». Mais cette loi prévoit pour les contrevenants une peine d’emprisonnement de trois ans et 300000 euros d’amende, ce qui apparaît excessif pour le piratage sur Internet.  En 2009, la loi Création et Internet crée une nouvelle forme de sanction appelée la riposte graduée.

C’est en étudiant une procédure judiciaire lancée contre un téléchargeur illégal et que nous allons commencer notre chapitre intitulé « Comment fonctionne la justice française ?».

OBJECTIFS

  • Comprendre que la Justice protège, punit et arbitre les conflits
  • Etudier une procédure judiciaire (dossier p 426-427) pour connaître les principes de la justice
  • Connaître l’évolution de la loi et le débat atour de la propriété intellectuelle sur Internet
  • Réfléchir à un débat de société : piratage ou partage de la culture ?

« Les pirates du net » une enquête d’Envoyé spécial de 2004)

Le téléchargement illégal en 2009 (sources : Le Figaro)

L'étude d'une procédure judiciaire : du procès en correctionnel à l'appel  (2004-2007)

Dossier p 426-427 du manuel

Ce que dit la loi en 2004

L' article L. 335-2  du Code de la propriété intellectuelle

"Toute édition d'écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon et toute contrefaçon est un délit.

La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende."

 Ce que rajoute la loi en 2009

La loi institue une "Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur l’internet" (Hadopi) qui est chargée de "veiller à la prévention et à la sanction du piratage des œuvres". Dans les faits, la peine de trois ans de prison n'est jamais prononcée mais elle demeure possible.

Le texte adopté par le Parlement prévoyait, en cas de persistance du "piratage", la prise de sanctions avec la possibilité pour la Haute autorité de suspendre l’abonnement à internet pour une durée allant de 3 mois à 1 an. Cette disposition a été censurée par le Conseil constitutionnel au motif que c’est à la justice de prononcer une sanction lorsqu’il est établi qu’il y a des téléchargements illégaux. Le rôle de la Haute Autorité est d’avertir le téléchargeur qu’il a été repéré, mais pas de le sanctionner. Le Conseil considère que "restreindre l’exercice, par toute personne, de son droit de s’exprimer et de communiquer librement" (un des droits fondamentaux proclamés par la Déclaration des droits de l’homme) ne peut "incomber qu’au juge".

Fin 2011 : quel bilan pour la loi Hadopi ?

Aller + loin

La loi Hadopi : un thème de la campagne présidentielle 2012

Une playlist listant quelques prises de positions politiques sur Hadopi et la propriété intellectuelle sur Internet