Archive pour 4ème

La grève dans les aéroports : quand deux libertés s’affrontent

Comme nous l’avons vu en cours, la république française garantit des libertés individuelles (ex : se déplacer) et des libertés collectives (ex : faire grève). Mais il arrive qu’à un moment donné des libertés ne soient pas compatibles entre elles et que des conflits apparaissent. C’est ce qui est arrivé au cours du mois de décembre 2011 dans certains aéroports français où une grève des agents de sûreté a provoqué l’annulation de certains vols.

Droit de grève contre liberté de se déplacer : quand deux libertés s’affrontent, comment faire pour que l’intérêt général l’emporte ?

OBJECTIFS de la séance :

  • Travailler en groupe et en autonomie
  • Rédiger un résumé
  • Exposer ce résumé à l’oral
  • Prendre en compte le point de vue de chaque acteur du conflit pour se forger une opinion

Consigne : La classe est divisée en 4 groupes afin d’étudier le rôle et les réactions des 4 acteurs de ce conflit social :

  • les grévistes,
  • les entreprises,
  • les passagers,
  • l’état.

Chaque groupe travaille sur un dossier documentaire afin de rédiger un texte expliquant la position de chaque acteur dans le conflit. Il faudra ensuite le présenter à l’oral.

Suite à ce travail, nous mettrons en parallèle deux articles de lois car l’exercice des libertés est inséparable du droit.

* L’article 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 dit :

« La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société, la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi. »

* L’article 13 de la Déclaration Universelles des Droits de l’Homme de 1948 dit :

« Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un état.« 

 

GROUPE 1 : Les grévistes

Document 1 : Comment et pourquoi faire grève ?

L’appel à la mobilisation du personnel de la sûreté aéroportuaire par la CGT, 8 décembre 2011.

Document 2 : Le droit de grève en question

Un communiqué de presse de la CGT : « Avant de toucher au droit de grève, il faut négocier sur les revendications ! », 20 décembre 2011.

Document 3 : La résolution du conflit social

Un article de La Croix, "La grève des aéroports touche à sa fin", daté du 26 décembre 2011

GROUPE 2 : Les entreprises et les aéroports

Document 1 : Que réclament les salariés aux entreprises ?

L'appel à la mobilisation du personnel de la sûreté aéroportuaire par la CGT, 8 décembre 2011.

Document 2 : La réponse de la Brink's (société qui emploie des agents de sûreté) au début du conflit

Un article d'Europe 1 : "La Brink's accuse les syndicats", 18 décembre 2011

Document 3 : L'aéroport de Lyon dans le conflit

Une information donnée par l'Aéroport de Lyon le 17 décembre 2011 sur sa page Facebook

 

Document 4 : Un compromis pour résoudre le conflit social

Un article de La Croix, "La grève des aéroports touche à sa fin", daté du 26 décembre 2011

GROUPE 3 : Les passagers

Document 1 : Une photographie prise à l'aéroport de Lyon publié dans Le Progrès du 17 décembre 2011

Document 2 : Un dessin de Plantu paru dans le Monde du 18 décembre 2011

Document 3 : Des avis de passagers sur la page Facebook de l'aéroport de Lyon, 17 décembre 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GROUPE 4 : L'état

Document 1 : Le droit de grève, un droit inscrit dans la constitution

Un article sur le droit de grève sur le site viepublique.fr

Document 2 : Trois ministres sur le terrain, "la liberté de se déplacer est aussi un droit constitutionnel"

Document 3 : Une proposition de loi : le service minimum dans les aéroports

Document 4 : L'avis d'un journaliste sur l'action de l'état

Un article du Monde : "Quand le droit de grève est pris en otage", 23 décembre 2012

Sur la route de Lampedusa : à vos crayons !

Les dessins de presse sont des ressources très utiles en classe. L’enjeu du dessinateur est passionnant : avec un angle de vue et un trait d’humour, il faut commenter le plus simplement du monde une actualité parfois complexe. Pour l’Iranienne Firoozeh Mozaffari, « un caricaturiste est un journaliste qui sait dessiner ». 
J’ai récupéré et scanné quelques réalisations d’élèves. Demain, je prendrai en photos d’autres dessins faits sur le cahier pour les mettre sur la page Facebook de la [email protected] Il y a des idées futées et aussi quelques malins qui ont réinterprété à leur façon un dessin déjà existant. J’ai donc mis l’original sur le fichier (Plantu, Hachfeld), histoire de comparer et de rappeler qui est à l’origine de l’œuvre…
 
___________________________________
 
Consigne
 
Réalise un dessin de presse sur l’immigration en choisissant un de ces deux sujets abordés en cours
 
– sur la route de Lampedusa
– les immigrés, tous clandestins ?
 
Aller + loin
Début 2014 octobre, le chroniqueur de France 2 Aymeric Caron a tenté d'expliquer à Eric Zemmour que les termes 'immigré' et 'étranger' ne sont pas synonymes. L'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) utilise pourtant des définitions très claires qui distinguent bien les notions d'étranger et d'immigré. Dans un débat, les chiffres/statistiques peuvent être instrumentalisés à des fins politiques. C'est pourquoi il est essentiel de bien définir les termes du débat pour savoir de quoi on parle.
_____________________________________
"Si une partie de l'opinion, confortée par des déclarations exagérées, est amenée à croire en une « vague » d'immigration dans le pays, c'est aussi parce que les migrants sont particulièrement visibles dans les points d'entrée du territoire (comme la frontière franco-italienne) et de sortie (comme Calais), créant un effet de masse. (…)
On l'a vu, si l'on se fie au nombre de demandes d'asiles déposées jusqu'à maintenant, le pays ne connaît pas de vague d'immigration plus importante que les dernières années. L'Hexagone se trouve au carrefour de routes de migrations très empruntées, sans que les hausses d'entrée dans l'UE ne se traduisent, pour le moment tout du moins, dans les chiffres français.
Mais l'effet de concentration joue à plein à Calais, passage considéré comme indispensable pour ceux souhaitant rejoindre le Royaume-Uni. Les images de ces derniers jours, montrant des migrants se battant entre eux ou « prenant d'assaut » des camions en partance pour la Grande-Bretagne et poussant le ministère de l'intérieur à envoyer des renforts sur place, continuent à alimenter les fantasmes sur le sujet."

Sur la route de Lampedusa

OBJECTIFS

__________________________________________________

1. Quelles sont les routes de l’immigration illégale du Maghreb vers l’Europe ?

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x15nszs_les-routes-de-l-immigration-en-europe_news?start=100[/dailymotion]

 

2. Sur la route de Lampedusa

 

En 2011, une révolution vient de chasser du pouvoir le dictateur Ben Ali. L’espoir de fonder une démocratie est permis. Alors que le parfum de la liberté flotte en Tunisie, des jeunes choisissent le départ vers l’Europe et traversent les 138 kilomètres qui séparent le littoral tunisien de l’île italienne de Lampedusa. 

Porte d’entrée de l’Europe, Lampedusa accueille alors des migrants tunisiens venus tenter leur chance au-delà de la Méditerranée (environ 20 000 personnes en avril 2011). 

Pour comprendre ce flux migratoire, une sélection de documents pour répondre à cinq questions :

  • Qui part ?
  • D’où partent-ils ?
  • Pourquoi partir ?
  • Comment sont-ils accueillis ?

Une carte du journal Le Figaro parue le 16 février 2011

Un extrait de l’émission C dans l’Air présentée par Yves Calvi, « Après la révolte, l’exode »

 

3. Les immigrés, tous clandestins ?
Accueil
Médiatiquement, l’immigration clandestine est souvent plus traitée que l’immigration régulière. Au point que vous avez parfois du mal à comprendre comment et pourquoi des étrangers viennent aujourd’hui travailler, étudier et vivre en France.

Aujourd’hui, entre un quart et un tiers de la population qui vit en France est issu de l’immigration. Les descendants d’immigrés sont plus nombreux que les immigrés, un cas original en Europe.

La France a besoin de travailleurs étrangers car certains emplois ne trouvent pas preneurs parmi les salariés français. Sur son site internet, le ministère de l’Intérieur tient une liste des métiers ouverts aux étrangers qui ne font pas partie des pays de l’Union européenne.

voir cette vidéo de France 5 : L’immigration en chiffres

Cette situation est le fruit de deux siècles d’immigration en France. Pour connaître cette histoire, clique sur le logo de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration et regarde la vidéo.

 

VIDÉO : Le témoignage d’un jeune professionnel serbe recruté par le restaurant « Chez Laurent »

[vimeo]http://vimeo.com/50672649[/vimeo]

 

Mise en perspective : Les régions de départ et d’arrivée des migrants

 

Migrations_tourisme-3

 

4. Je réalise un dessin de presse sur l’immigration
 
Les dessins de presse sont des ressources très utiles en classe. L’enjeu du dessinateur est passionnant : avec un angle de vue et un trait d’humour, il faut commenter le plus simplement du monde une actualité parfois complexe. Pour l’Iranienne Firoozeh Mozaffari, « un caricaturiste est un journaliste qui sait dessiner ». 
___________________________________
Consignes 
1. Réalise un dessin de presse sur l’immigration en choisissant un de ces deux sujets abordés en cours
– sur la route de Lampedusa
– les immigrés, tous clandestins ?
2. Rédige une description de ton dessin et explique le message que tu as voulu faire passer. 
Burki240211

par Burki, le 24 février 2011

naufragio-de-lampedusa-italia-imigrantes

Rotterdam, le plus grand port d’Europe

Rotterdam est le plus grand port d’Europe et le 4ème port au niveau mondial. 400 millions de tonnes de marchandises ont transité par Rotterdam au cours de l’année 2009. Grâce à deux ressources vidéos (Global Mag, C’est pas sorcier) et aux documents du manuel, tu vas découvrir une immense zone industrialo-portuaire en contact avec le monde entier. 

OBJECTIFS

  1. Comprendre ce qu’est une zone industrialo-portuaire et ses aménagements
  2. Connaître les produits fabriqués, importés et exportés depuis Rotterdam
  3. Comprendre la position de carrefour commercial de Rotterdam

Image

Dans l'émission "C'est pas sorcier" consacré au à Rotterdam, Fred et Jamy raconte l'histoire du port et montre la variété des produits importés à Rotterdam, leur provenance et leur transport à travers l'Europe. Les deux compères nous embarquent également dans un bateau porte-conteneurs. 

_________________________________________________

L'étude du port de Rotterdam comprendra la réalisation d'un croquis de paysage. Pour réussir cet exerice, il faut posséder quelques mots de vocabulaire relatifs à une zone industrialo-portuaire.

Objectifs

  • Connaître le vocabulaire relatif à une ZIP
  • Réaliser un croquis de paysage

Dans une zone industrialo-portuaire, on voit débarquer…

des porte-conteneurs. Apparues en 1970, ces caisses métalliques standardisées sont devenues un symbole du transport maritime. Les plus grands porte-conteneurs entreposent les caisses sur 15 à 20 niveaux.

Fichier:Garments on Hangers in Container.jpg

des pétroliers ou super pétroliers (super tankers). Ces navires citernes transportent le pétrole. Ces "monstres marins" sont connus pour leur taille et les marées noires qu'ils peuvent provoquer.

des méthaniers. Ces bateaux transportent le gaz naturel en maintenant une chaîne de très grand froid pour une sécurité optimale.

Sur une zone industrialo-portuaire, il y a…

… des terminaux. Un terminal est un lieu spécialement aménagé pour la réception et l'expédition des marchandises. Ici, vous voyez le terminal minéralier de Rotterdam (source image : Le livre scolaire)

On peut trouver sur les terminaux de Rotterdam des parcs de stockage avec des réservoirs pour le pétrole brut et les produits pétroliers

…des raffineries de pétrole. Raffiner le pétrole, c'est le traiter pour pouvoir le commercialiser.

Comment fonctionne la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer 

 

+ d'infos : D'après une note de l'ISEMAR de mai 2011…

« Le port de Rotterdam nourrit 90 000 emplois (21 000 liés aux activités portuaires, 38 000 à la desserte, 31 000 liés aux industries portuaires). Pour l’économie néerlandaise, il s’agit là de 5,4% de l’emploi et près de 7% du PIB. »

"Par sa position de port de l'embouchure du Rhin et de la Meuse, Rotterdam dispose historiquement d'un vaste marché naturel, mais non sans concurrence avec Amsterdam. Comme tous les ports européens, le port s'est étendu dans la premie?re partie du XXe siècle avec la construction de nombreux bassins et les premiers ports pétroliers. Après la Deuxième Guerre Mondiale, le mouvement de développement a continué avec les avantages de l'intégration européenne qui font de Rotterdam le port de l'axe rhénan jusqu'à Bâle. La construction de l'Europoort de 1957 à 1971 a affirmé encore plus la fonction de port pétrolier de dimension continentale en constituant l'une des portes d'entrée des besoins en pondéreux de l'industrie allemande."

 

Source image : La carte a été prise sur le site du livre scolaire