Archive pour Ecologie

EMI – Changement climatique, qui dit vrai ?

Vendredi 24 janvier, Mme Szostak est venue nous parler du changement climatique et a présenté les différentes actions menées par la ville de Firminy dans le cadre d’un développement durable.

Cependant, certains disent que le réchauffement climatique n’existe pas. Pour preuve, cette vague de froid polaire qui a touché une partie des États-Unis en 2019. Il a fait jusqu’à -50°c ! Alors changement climatique ou pas ? À vous d’enquêter pour savoir qui dit vrai !

LA SITUATION : Il y a un an aux États-Unis

File:Carte des villes américaines.svg

Au mois de janvier 2019, une vague de froid polaire a envahi une partie des États-Unis (le Midwest) et a provoqué la mort de plusieurs personnes.

 

DOCUMENTS

1. Un tweet du 29 janvier 2019 :

« Dans le magnifique Midwest, les températures atteignent -51 degrés, la température la plus froide jamais enregistrée. Dans les prochains jours, on s’attend à ce qu’il fasse encore plus froid. Les gens ne peuvent pas rester dehors même pendant quelques minutes. Que se passe-t-il avec le réchauffement climatique? S’il te plaît, reviens vite, on a besoin de toi!« .

2. Un article d’un site internet

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/changement-climatique-causes-effets-et-enjeux

3. Une vidéo sur Youtube

 

EMC/GEO – PROJET Les Bâtisseurs de possibles

Au moment où les conséquences du changement climatique s’inscrivent dans notre quotidien, tu vas enquêter sur ce qui se passe mais aussi agir. Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars 2020 et vous pourrez faire part de vos propositions à l’équipe municipale de Firminy. À vous d’identifier un problème qui vous touche en ville afin d’imaginer une solution et si possible la mettre en application !

__________________________________

Interventions : Mme Szostak (fonctionnaire territoriale en charge du développement durable) et Mme De Beaumont (élue / à confirmer) interviendront au collège pour vous aider à diagnostiquer ce qui se fait à Firminy et ce qu’il reste à faire.

Cette séquence a été bâtie dans l’esprit de la démarche des Bâtisseurs de possibles, une pédagogie active qui permet d’accompagner les élèves dans un projet coopératif où ils ont un rôle central. Ce sont eux qui prennent l’initiative, ils en sont les principaux acteurs. Le groupe classe travaille en pédagogie de projet : les élèves sont placés en situation de résolution de problèmes, participant de fait au processus d’apprentissage.

ACTIVITÉ 1 : Je coopère avec mes camarades pour comprendre le changement climatique

On a réussi si nous avons réalisé un schéma clair expliquant les causes et les effets du changement climatique

ACTIVITÉ 2 : Je mets en relation des documents de nature différente et je rédige une synthèse

On a réussi si nous avons identifié un problème qui nous concerne en tant que citadin

La réhabilitation de la Place du Breuil avec le débat autour de sa piétonnisation sera au cœur de la réflexion.

On en est où ? À lire, un article du Progrès daté de septembre 2019.

Fait avec Padlet

Infographie Quelles villes pour demain ? / source : ADEME, février 2019

ACTIVITÉ 3 : Je m’engage dans une réalisation ou un projet collectif

On a réussi si nous avons imaginé une solution au problème identifié

ACTIVITÉ 4 : Je m’informe dans le monde du numérique

On a réussi si nous avons identifié une ressource numérique et exercer notre esprit critique

Clique ici pour accéder à l’activité « Changement climatique : qui dit vrai ? » (ressource à venir)

 » title= » » width= »20″ height= »20″>

ACTIVITÉ 5 : Je rédige un texte

On a réussi si nous avons rédigé une lettre expliquant notre projet à Mme Szostak et Mme de Beaumont

ACTIVITÉ 6 : Je participe à l’oral pour débattre et rendre compte de mon travail

On a réussi si nous sommes en mesure de confronter nos opinions et d’expliquer notre projet

 

EMC – Moi, ministre de l’Écologie

COMPÉTENCES

  • Je suis sensible à l’environnement, l’actualité et la politique
  • Je formule mon opinion à l’écrit puis à l’oral, en groupe puis en classe entière
  • Je participe à une discussion à visées philosophique et démocratique
Ce qui s’est passé
 
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé mardi 28 août à la radio qu’il quittait le gouvernement d’Édouard Philippe, le Premier ministre. Les mesures politiques prises en France pour protéger l’environnement sont insuffisantes à ses yeux face à la « tragédie climatique » en cours.
 
« Nous faisons des petits pas, mais est-ce que les petits pas suffisent à renverser la tragédie climatique ? Non. »
 
 
 
 

CONSIGNE 1 : Étudiez attentivement les documents et répondez aux questions de la fiche

DOC 1 : Regarde l’extrait de 0.00 à 2.00

DOC 2 : Étudiez cette carte en vous répartissant d’abord les vidéos dans le groupe

DOC 3 : Étudie cette image qui fait le bilan de l’action du ministre Nicolas Hulot (pour les 3ème)

Résultat de recherche d'images pour "nicolas hulot une journal"

CONSIGNE 2 : Nicolas Hulot parti, il faut le remplacer. Imagine que tu deviennes ministre de l’écologie, que ferais-tu ?

Rédige un texte sur ton cahier que tu pourras lire à la classe si tu en as envie. Nous voterons pour l’élève le plus convaincant.

CONSIGNE 3 : Je participe à une discussion à visées philosophique et démocratique autour de la question suivante

Démissionner, c’est être courageux ou lâche ?

La Côte d’Azur : un littoral touristique et hyperurbanisé

Sur la Côte d’Azur, le paysage littoral a été modifié pour accueillir notamment toujours plus de touristes. Retour sur un espace qui accueille les hommes depuis fort longtemps…

Vue sur le littoral de Menton (et sur ma tente) depuis le camping municipal

OBJECTIFS

  • Identifier les paysages et les activités du littoral méditerranéen
  • Comprendre que l'urbanisation de la Côte d'Azur a été limitée par la loi Littoral de 1986
  • Comparer les discours d'acteurs différents (un office de tourisme / une association)

UNE VIDEO d'information de GEOM (une association qui a pour but de contribuer au respect et à la découverte de l'environnement marin)

CE QUE DIT LA LOI LITTORALE de 1986 

« ARTICLE 1. Le littoral est un morceau de territoire que l'on doit aménager, protéger et mettre en valeur. La loi littorale a pour but :

  • la protection des équilibres biologiques et écologiques et la préservation des sites et paysages et du patrimoine
  • la préservation et le développement des activités économiques liées à la proximité de l’eau, telles que la pêche, les cultures marines, les activités portuaires, la construction et la réparation navales et les transports maritimes
  • le maintien ou le développement, dans la zone littorale, des activités agricoles ou sylvicoles, de l’industrie, de l’artisanat et du tourisme.»

 

LE LOGO DE LA VILLE DE MENTON

UNE VIDEO (1) du Comité Régional de Tourisme en Côte d'Azur

"Terre d'exception et d'émotion, la Côte d'Azur - French Riviera doit une large part de son succès à son exceptionnelle diversité et richesse : une identité unique contrastée entre mer et montagne ; des paysages naturels préservés allant du littoral méditerranéen aux Alpes du Sud ; un patrimoine culturel extraordinaire; une profusion de festivals et de grands événements internationaux ; une gastronomie gorgée de soleil..."

UNE VIDEO (2) du Comité Régional de Tourisme en Côte d'Azur

Deux vidéos pour aller + loin : La 1ère vidéo de l'INA montre des réactions d'habitants suite à l'urbanisation du littoral de Menton (Alpes Maritimes) au début des années 1970. L'autre montre que la construction des marinas sur le bord de mer a suscité des polémiques. Les conflits entre les différents acteurs du littoral ne date pas d'aujourd'hui…