Archive pour Juke box

Les Zik’Zagueurs : en avant la musique !

A Waldeck, les Itinéraires de Découverte (IDD) commencent demain. Si vous êtes dans le groupe de M. Florin et de M. Grange, apprêtez-vous à faire partie d’un cercle très fermé…

… les Zik’Zagueurs !

Pendant la durée de l’IDD, les Zik’Zagueurs vont cheminer dans différents univers musicaux et ouvrir les portes du son. Toutes les productions des Zik’Zagueurs seront publiées sur Waldeck info, le blog des 4ème du collège Waldeck Rousseau :

https://lewebpedagogique.com/waldeckinfo/

Voici par exemple une production réalisée l’année dernière par des élèves du collège et diffusée sur la chaîne Youtube de Waldeckinfo :



D'abord, vous allez faire partager un de vos coups de coeur musicaux en rédigeant un article :

  • soit sur un de tes artistes ou groupes favoris
  • soit sur un artiste/groupe qui a marqué les décennies 1990-2000

Ensuite, vous aurez à préparer et imaginer une courte vidéo répondant à une question que vous vous posez sur le monde de la musique (le nom d'un groupe, la naissance d'un style musical, l'histoire d'une chanson ou d'une anecdote …)

Le produit final pourrait ressembler à cette vidéo expliquant "Comment le rap est-il né ?". D'ailleurs si le sujet vous intéresse, vous pouvez allez jeter un oeil à l'Astrolabe, le blog de Pierre Raingeard qui consacre un article au hiphop à New-York.



Les Zik'Zagueurs / séance 1 : vendredi 8 octobre

  • Présentation du blog Waldeck info, de son histoire et de ses réalisations
  • Les Zik'Zagueurs : les objectifs du nouveau projet
  • Qu'est-ce que vous écoutez ?
  • "Et ça tu connais ?"
  • Objectif : Un article sur un groupe/artiste qui te plaît ou qui a marqué son époque

A venir

Les Zik'Zagueurs / séance 2 : recherche BCDI + les premiers pas sur Waldeck info
Les Zik'Zagueurs / séance 3 : Commencer l'écriture de l'article

Le Labo : « Les voix de la France après la débâcle »

Les Clionautes regroupent des professeurs d’Histoire-Géographie. Depuis 1998, cette association œuvre pour diffuser l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement de l’Histoire-Géo. 

C’est avec plaisir que j’ai contribué à leur revue numérique appelée « Le Labo » en montrant que la Seconde Guerre mondiale pouvait être étudiée en chansons. « Maréchal nous voilà ! » et « Le chant des partisans » condensent l’Histoire de la France occupée par les Allemands.  En ces temps de guerre, la musique dépasse son effet distrayant pour devenir une arme politique et un outil de propagande. Après la débâcle, les voix de la France mobilisent les esprits et ouvrent deux voies, deux choix pour le pays : la collaboration ou la résistance.

A lire sur le Labo : « Les voix de la France après la débâcle » 

Les objectifs d’un telle démarche sont multiples. La chanson en classe permet d’estomper la frontière entre le monde quotidien et l’univers scolaire et d’ancrer chez l’élève une culture du questionnement face aux médias et à sa consommation musicale (quel sens donner à ce que j’écoute ?). 

Liens sur la [email protected]

La Seconde Guerre mondiale en chansons

L’hommage à Maurice Druon : « Ami, entends-tu … »











 

Parachute doré et semelles de plomb

A 13 heures, tous les journaux télévisés ont ouvert sur un étonnant contraste : pendant que certains sont plombés par les plans sociaux, d’autres s’envolent avec des parachutes dorés.

Un plan social a pour but d’amortir les difficultés des salariés d’une entreprise qui s’apprête à licencier. Mars 2009, la crise financière laisse place à une crise économique qui touche de plein fouet certains salariés français. Pour se faire entendre et demander le meilleur plan social (indemnités de départ plus importantes, formations,…), des travailleurs touchés organisent des opérations coup de poing

La suppression de 110 postes dans la société 3M (chimie, production de médicaments) a décidé des salariés en colère à retenir/séquestrer leur directeur dans son bureau. Pendant ce temps, des ouvriers manifestent dans les rues de Paris et brûlent les pneus de leur employeur, Continental, qui compte fermer une de ses usines françaises.

C’est dans ce contexte brûlant que le parachute doré, prime de départ accordé à un dirigeant d’entreprise, fait polémique. Thierry Morin, PDG de Valeo (équipementier automobile), compte quitter son poste en s’envolant avec la somme de 3,2 millions d’euros alors que son groupe a perdu 287 millions d’euros l’année dernière. La gauche, la droite, le gouvernement, le MEDEF (organisation des patrons français), tout le monde est à l’unisson contre ce « golden parachute ». D’autant que l’Etat français avait apporté une aide de 19 millions d’euros à Valeo. 

La perspective d’une loi sur les rémunérations des grands patrons apparaît plausible surtout à un moment où l’Etat français parle de moraliser le capitalisme et l’économie. 

Dans ce contexte, la chanson d’Alain Souchon  « Parachute doré » (lecteur Deezer) colle parfaitement à son époque et à ce dessin de presse paru il y a déjà 7 ans. 

« Adieu les traders, adieu joggings
Les briefings à l’heure Breitling
Ouvriers, riez, adieu les blouses grises
En Chine, l’usine, on délocalise

Les cours ont dégringolé
Les banques ont pu rigoler

La boîte a coulé, mais pouce
On va se la couler douce
La pilule, on va… se la dorer
J’ai le parachute… chut ! doré
« 

Sources

Photo : agence Reuters (source)

Dessins : Golden Parachute par Daryl Cagle (7/11/2002)

Sous les parachutes dorés et troués, Titom, (6/11/2008)

Musique : Alain Souchon, Ecoutez d’où ma peine vient, 2008