Archive pour Prépa’brevet

Brevet des collèges 2012 : dernière ligne droite

Dernière ligne droite pour les élèves de 3ème qui préparent le Brevet des collèges. Afin d’aborder au mieux le sprint final, voici quelques conseils et quelques liens pour réviser sereinement. A la fin de l’année, votre cahier et votre manuel de 3ème sont vos meilleurs alliés pour mémoriser :  vous connaissez ces cours et ces documents, il ne reste plus qu’à vous rafraichir la mémoire.  Cependant, pour réviser autrement, pour comprendre l’épreuve et les attentes du correcteur, vous pouvez utiliser les ressources d’Internet.

Une sélection de liens pour réviser malin 


Une bonne méthode de travail

 

BB-carte-mentale3214

 

  1. Une bonne copie commence par un bon brouillon: avec les élèves, nous avons beaucoup travaillé la carte mentale, moyen efficace pour organiser rapidement ses idées au brouillon.
  2. L’objectif final de l’analyse de documents est de vous aiguiller pour réussir un bon paragraphe argumenté. Cet article vous explique la démarche à suivre pour exploiter au mieux les documents et répondre avec méthode aux questions posées.
  3. Un bon paragraphe argumenté : relisez quelques corrigés réalisés par les élèves du collège Waldeck Rousseau. Certifiés conformes !
  4. Les sujets des années précédentes sont archivés sur le site France examen pour l’Histoire-Géographie et l’Education civique: jetez-y un œil sans y passer trop de temps. Le sujet 2012 de Pondichéry est disponible ici.
  5. Les attentes au Brevet : un exemple de corrigé (Brevet blanc) avec le barème fixé par le professeur.

 

Revoir l’essentiel en quelques clics

 

image-4

 

  1. Révisez quelques chapitres d’Histoire et de Géographie grâce au site officiel de l’Académie en ligne. Le site propose une fiche de synthèse pour les grandes questions du programme.
  2. Révisez les repères spatiaux et historiques grâce aux articles de la [email protected]
  3. Une sélections de liens pour revoir une partie du programme d’Histoire-Géographie de façon chronologique.
  4. Les révisions de dernière minute du Web pédagogique : des quizz, des cartes et quelques synthèses pour revoir l’essentiel

 

Révisions Brevet des collèges

 

[Facebook] Sur le groupe la [email protected] Histoire-Géographie, des vidéos et d’autres liens pour réviser malin !

Brevet des collèges : réviser en ligne [Histoire]

Le site Curiosphère.tv est une véritable mine d’informations pour un(e) élève de 3ème. Les dossiers interactifs proposés permettent de réviser autrement pour le Brevet. Voici une sélections de liens pour revoir une partie du programme d’Histoire-Géographie de façon chronologique ainsi que celui d’Education civique. Il vous suffit de cliquer sur l’image pour accéder au site.

Bon travail !


La Première Guerre mondiale (1914-1918)

La Deuxième Guerre mondiale (1939-1945)

Une frise interactive sur l’effondrement du bloc soviétique

Un personnage central du programme : Charles de Gaulle (1890-1970)

Des vidéos sur l’organisation de la vie politique en France

Deux quiz sur les élections présidentielles

Aller + loin :


Prépa’brevet : l’analyse de documents

Pour l’épreuve d’Histoire-Géographie du Brevet, l’analyse de documents est un exercice incontournable. Cela nécessite de maîtriser plusieurs compétences :

  • lire et comprendre un texte, une image, un tableau, un graphique ou une carte
  • prélever les informations de façon précise
  • citer le document pour justifier sa réponse
  • porter un regard critique sur le document

 

* Dans un premier temps, il faut regarder attentivement chaque document et lire deux fois les questions.

* Avant de répondre au propre, il ne faut pas hésiter à écrire sur la feuille d’examen, à faire des flèches, à souligner, à entourer, … Ainsi, on repère les éléments importants du document et on réveille les connaissances du cours. Au Brevet, les documents fournis sont de nature différente : un texte, une image, un graphique, un tableau ou une carte.

Pour illustrer mon propos, j’ai repris les sujets d’Histoire et de Géographie du Brevet 2010.

 

1. Le document 1 est une photographie, voici la question : « D’après la photographie n°1, à quels soldats et à quel moyen matériel l’armée française recourt-elle ?« 

Sur ma feuille d’examen, je repère deux catégories de soldats et un moyen matériel utilisé par l’armée. Ce document montre que la guerre de 1914-1918 est mondiale car les soldats viennent de continents différents (Europe-Afrique). Pour répondre, je suis ce modèle en 2 ou 3 temps:

  • je reprends l’intitulé de la question
  • je réponds
  • je justifie

Au Brevet des collèges, certaines questions ne demandent pas de justification particulière, c’est le cas pour le document 1. Au lycée, une justification sera attendue. Il est bon de prendre dès le collège les bons réflexes.

Réponse : « D’après ce document, l’armée française recourt aux soldats de métropole et des colonies (ici des Malgaches). Le ballon d’observation permet de prendre des informations sur le camp ennemi afin d’élaborer une stratégie pour le vaincre.« 

 

2. Le document 2 est un texte, voici la question : « Quelles sont les trois catégories de population qui doivent participer à l’effort de guerre ?« 

Pour étudier un texte, il faut d’abord s’intéresser au titre et à la source pour pouvoir répondre à ces questions :

  • C’est quoi ? Un discours, une lettre, une loi, …
  • Qui est l’auteur ?
  • A qui s’adresse t-il ?
  • Quand ?
  • Pourquoi ?

En lisant le texte, je souligne, entoure ce qui est important (je pars d’abord du document pour répondre) et je reporte mes commentaires en marge (mes connaissances personnelles apportent un plus à ma réponse).

Réponse : « Les trois catégories de la population qui participent à l’effort de guerre sont les travailleurs, les femmes et les soldats car Georges Clémenceau parle des « soldats de l’usine« , des « vieux paysans« , des « robustes femmes au labour » et de « ceux des tranchées« . Le ministre de la guerre évoque aussi bien le front que l’arrière. Tout le monde est mobilisé pour mener une guerre totale. »

Cette méthode de travail est aussi valable pour l’étude d’une carte, d’un tableau ou d’un graphique. Je vous laisse imaginer mes réponses à partir de ce que j’ai fait ressortir sur le document.


Question sur la carte : « Dans quelles parties du monde se situent majoritairement les pays dont l’IDH est très élevé ? Sur quel continent l’IDH est-il le plus faible ?« 

 

Je relève directement sur la carte les informations permettant de répondre. Il ne me reste plus qu’à formuler ma réponse.

Question sur le tableau : « À partir des exemples du Brésil et du Mozambique, relevez trois éléments qui montrent les inégalités de développement entre les pays du Sud.« 

Si l’on vous donne un tableau, c’est qu’on attend une réponse chiffrée et comparative.

Prépa’Brevet : la carte mentale

La première séance du Prépa’Brevet est consacrée à l’utilisation de la carte mentale. Cette technique est particulièrement utile pour réaliser un brouillon de paragraphe argumenté dans l’optique du Brevet. Deux rédactions sont attendues et il est essentiel de poser au préalable ses idées au brouillon.

Le brouillon traditionnel (voir exemple ci-dessous) pose inévitablement un problème de temps. Tout écrire (ou presque) grignote des minutes précieuses. Pour des élèves qui ont du mal à trouver un plan à leur rédaction, le brouillon traditionnel, où tout est linéaire, peut bloquer la réflexion. Évidemment, des élèves sont à l’aise avec cette façon de travailler et cela depuis des générations. Mais il est intéressant de savoir qu’il existe un moyen plus visuel d’organiser ses idées.

Un brouillon traditionnel d'un(e) élève de Waldeck Rousseau – session 2010 du Brevet –

Depuis 2 ans, j’initie les élèves à la technique de la carte mentale (ou mindmapping / carte heuristique). En condition d’examen, la carte mentale permet …

  1. d’aller à l’essentiel
  2. d’avoir un plan clair sur une seule page
  3. d’organiser ses idées et ses exemples de façon simple
  4. de gagner du temps

Plusieurs articles de la [email protected] ont déjà été consacrés à cette technique. L’un d’entre eux montrait notamment le passage d’une carte mentale à un paragraphe argumenté. Lors de la session 2010 du Brevet des collèges, j’ai récupéré à la sortie de l’épreuve d’Histoire-Géo quelques brouillons de mes élèves de 3ème. Certains sont restés sur des brouillons traditionnels, d’autres ont réalisé des cartes mentales plus ou moins organisées : « la pieuvre » ci-dessous permet de noter les mots-clés importants du sujet mais ne permet pas une réelle organisation des idées.

"La pieuvre"

La carte mentale de Guillaume (ex 3°2) respecte davantage les plans que nous avions pu échafauder en classe. Le sujet sur « La Première Guerre mondiale : une guerre totale » est traité en deux parties (1. Le front / 2. L’arrière). La carte mentale montre la marche à suivre (introduction – 1ère idée – 2ème idée – conclusion). Des exemples sont choisis, des documents de l’évaluation sont cités.

La carte mentale de Guillaume : un plan clair et une hiérarchisation des idées

Pour que chacun visualise bien ce qu’il faut faire, j’ai réalisé sur le logiciel Freemind (en téléchargement libre et sur le réseau du collège) une carte mentale explicative. Avec en tête cette marche à suivre, l’organisation de la rédaction se fait plus vite. Au lycée, vous apprendrez que le I. doit s’organiser en sous-parties (1. 2. 3.) mais chaque chose en son temps…


A chacun sa méthode ! Si vous êtes efficaces avec un brouillon traditionnel, rien ne vous oblige à passer à la carte mentale. Mais il est toujours bon d’avoir plusieurs cordes à son arc.

Pour aller plus loin, deux vidéos sur la technique de la carte mentale

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xcz7hz_cartementalefinlande_school[/dailymotion]