Archive de mots clefs pour citoyenneté

EMC 6ème – Comment fonctionne ma commune ?

OBJECTIFS

  • Visiter la mairie de Firminy pour comprendre comment fonctionne une mairie
  • Comprendre ce qu’est une commune et comme elle est organisée
  • Rencontrer un élu et un membre d’une association locale pour évoquer un projet d’aménagement en lien avec le développement durable

_______________________________________________

Lundi 30 mai, nous allons visiter la mairie de Firminy guidés par Marc Petit (maire de Firminy) et Muriel Pelissier (directrice de la communication). À cette occasion, vous allez pouvoir…

  • … comprendre la différence entre en élu et un employé de mairie
  • … connaître l’organisation et les missions d’une mairie 
  • … visiter le service de l’état civil et la salle du conseil municipal
  • … repérer les symboles de la république française

1.CHERCHE L’INFO : enquête sur la mairie de Firminy 

Pour commencer, tu dois compléter ta fiche à l’aide des indications apportées par cette image interactive. Pour chaque encadré, clique sur le lien et complète la fiche à l’aide de la page ouverte.

Prépare quelques questions à poser M. le maire lors de la visite !  

Capture d’écran 2014-05-22 à 13.48.40

Regarde cette vidéo  pour comprendre les missions du maire.

Le maire représente l’Etat dans sa commune. Il a pour mission de faire appliquer les lois, de gérer les services, d’assurer la sécurité des habitants et le développement de sa commune.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x249d3e_la-commune-les-cles-de-la-republique_school[/dailymotion]

Tu peux aussi regarder l’interview de Marc Petit réalisée par Waldeck TV en 2014. À partir de 5.20, il aborde deux sujets qui lui tiennent à cœur :

2.COMPRENDRE : Comment fonctionne une commune ?

1. Les élections municipales : comment ça marche

En 2013, les 36 767 communes de la République française rassemblaient plus de 65 millions de personnes. Chaque commune est dirigée par un maire et un conseil municipal. Tous les 6 ans, les habitants de la commune (français et membres de l’Union européenne) élisent le maire et ses conseillers au suffrage universel.

 

 

Capture d’écran 2014-05-06 à 09.53.06

2. Le maire, seul maître à bord ?

Le maire est le premier magistrat de la commune mais tout ne dépend pas de lui. Il dirige la commune avec le conseil municipal. Les citoyens participent à la vie collective en s’engageant dans l’une des associations de leur commune. Ils ont le choix car il existe plus d’un million d’associations en France !

Attention, les électeurs ne votent pas directement pour le maire ! Ils élisent les membres du conseil municipal. C’est eux qui désignent dans un second temps le maire et ses adjoints. Les réunions du conseil municipal sont ouvertes aux habitants qui le souhaitent.

À quoi ressemble un maire en 2014 ?  Regarde cette infographie et tu verras qu’il y a beaucoup plus d’homme que de femmes à la tête d’une mairie. 86% des maires sont des hommes, quand la France compte 52% de femmes !

Capture d’écran 2014-05-06 à 09.59.20

 

3. J'agis pour ma commune : comment s'y prendre pour proposer la création d'une piste cyclable jusqu'au collège ?

 

LA SITUATION 

Le collège Waldeck-Rousseau a été rénové récemment et un abri à vélos a été installé. Problème : aucune piste cyclable ne mène au collège. Nous allons donc réfléchir à ce que les habitants peuvent proposer pour que la pratique du vélo jusqu'au collège soit sécurisée.

LES INTERVENANTS

Un membre d'une association

Les citoyens peuvent agir et s'impliquer pour le bien commun à travers l'engagement associatif. Un membre de l'association O² viendra au collège pour  expliquer les objectifs de leur association et leurs propositions pour Firminy.

Un élu de Firminy 

L'adjoint à l'urbanisme de Firminy viendra évoquer sa fonction et la question des mobilités, plus particulièrement la mise en place de pistes cyclables.

 

Comment devient-on Français ?

OBJECTIFS

  • Savoir qu’il y a plusieurs façons d’obtenir la nationalité française
  • Comprendre que la nationalité française offre des droits politiques dès 18 ans

Le QCM mis en place par le gouvernement Fillion pour tester la connaissance de la culture française a été abandonné depuis l’léction de François Hollande.

 

Les informations suivantes ont été prélevées sur le site vie-publique.fr. J’ai simplifié certains passages pour plus de clarté.

« La citoyenneté française est liée à la détention de la nationalité française. Cette nationalité s’acquiert de quatre façons :

  • par le « droit du sang » : est considéré comme français tout enfant dont au moins l’un des deux parents est français
  • par le « droit du sol » : un enfant né en France d’un parent lui-même né en France est français de naissance. Pour l’enfant né en France de parents nés à l’étranger, la nationalité française lui revient automatiquement à sa majorité s’il a résidé de façon continue en France pendant au moins 5 ans depuis l’âge de 11 ans.
  • par la procédure dite de « naturalisation » : un étranger majeur, résidant habituellement sur le sol français depuis au moins 5 ans peut demander à être naturalisé (ou seulement 2 ans s’il a suivi des études supérieures en France). La naturalisation est soumise à des conditions (notamment la maîtrise de la langue française ) comme le montre la vidéo ci-dessous

  • par le mariage un étranger uni à un conjoint français depuis quatre ans peut demander à acquérir la nationalité française par déclaration. Comme précédemment, la naturalisation est soumise à conditions.

D’un point de vue juridique, la nationalité est une condition nécessaire, mais pas suffisante, pour acquérir la citoyenneté. Il faut aussi jouir de ses droits civils et politiques. Ainsi un enfant, ayant obtenu la nationalité française, ne devient citoyen français qu’à partir de 18 ans, âge de l’acquisition du droit de vote."

La Préfecture de police a mis en ligne une vidéo destinée aux personnes souhaitant devenir français.

La cérémonie de naturalisation vient clore une procédure plus ou moins longue. D'après un rapport de 2009, 140 000 personnes obtiennent la nationalité française chaque année. Ce chiffre est tombé à 114 000 pour l'année 2011 car l'accès à la nationalité française aurait été "entravé" selon le rapport du socialiste Patrick Menucci.

"Des milliers d'étrangers méritants, parfaitement insérés dans la société française et qui souhaitaient rejoindre notre communauté nationale se sont ainsi vus opposer un refus, au motif, par exemple, qu'ils n'étaient pas titulaires d'un contrat à durée indéterminée ou qu'ils étaient entrés illégalement en France il y a plus de vingt ans".

La double nationalité

 

Un enfant né dans un pays étranger qui applique le droit du sol obtient la nationalité de ce pays et la plupart du temps celle de ses parents. En France, la loi n'exige pas qu'un étranger devenu français renonce à sa nationalité d'origine ou qu'un Français ayant acquis une autre nationalité renonce à la nationalité française.

Lors des élections présidentielles de 2012, la double nationalité était en débat. La réponse de François Bayrou, candidat du MODEM (parti centriste), restait dans la droite ligne des textes de lois actuels.


[Présidentielles 2012] Un œil sur la campagne

Le 6 mai 2012, les urnes auront rendu leur verdict et nous connaîtrons le vainqueur de l’élection présidentielle française. Une année nous sépare encore de ce grand rendez-vous citoyen mais déjà des candidats se déclarent et des ambitions s’affirment. Pour comprendre les enjeux de cette élection et se repérer sur un échiquier politique en mouvement, un fil d’actualité [Présidentielles 2012] est ouvert sur le groupe Facebook de La [email protected] – Histoire-Géographie -. Evidemment, le regard porté sur cette campagne électorale sera apolitique et objectif. Il s’agit de partager des informations et pas des convictions. Ce groupe est un espace de discussions où la politique peut aussi avoir sa place car un(e) collégien(ne) est un citoyen en devenir !

Pour commencer, évoquons le film-événement du festival de Cannes qui s’ouvre aujourd’hui : « La conquête ». Ce film de Xavier Durringer est une première dans l’histoire du cinéma français. Le héros du film n’est autre que l’actuel président de la république française, Nicolas Sarkozy. En racontant la vie d’un homme politique toujours en exercice, « La conquête » brise un tabou que les Américains (avec « W. l’improbable président » d’Oliver Stone) ou les Anglais (« The Queen » de Stephen Frears) ont déjà levé chez eux. Nicolas Sarkozy a confié qu’il n’ira pas voir le film qui raconte les coulisses du pouvoir et la campagne électorale de 2007. Dans un entretien accordé à Télérama, il évoque plusieurs raisons et dit « respecter la liberté de création ». Alors qu’il y a de fortes chances que Nicolas Sarkozy se présente une nouvelle fois devant les Français, « La Conquête » va probablement susciter un débat dans les prochains jours. Une façon intéressante de porter un œil sur la campagne pour les présidentielles de 2012…

« Synopsis : 6 mai 2007, second tour de l’élection présidentielle. Alors que les Français s’apprêtent à élire leur nouveau Président, Nicolas Sarkozy, sûr de sa victoire, reste cloîtré chez lui, en peignoir, sombre et abattu. Toute la journée, il cherche à joindre Cécilia qui le fuit. Les cinq années qui viennent de s’écouler défilent: elles racontent l’irrésistible ascension de Sarkozy, semée de coups tordus, de coups de gueule et d’affrontements en coulisse. La conquête : L’histoire d’un homme qui gagne le pouvoir et perd sa femme.« 

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xhwtai_la-conquete-bande-annonce-trailer-vf-hd_shortfilms[/dailymotion]


Carte mentale : du brouillon à la rédaction

Les dernières séances de Prépa’Brevet ont eu pour thème « Utiliser la carte mentale ». Après avoir présenté les avantages de cette méthode de travail, les élèves de 3ème ont pu se rendre compte des applications concrètes en classe. Un groupe a réalisé une fiche de synthèse sur l’URSS de Staline, un autre a travaillé la prise de notes à partir de l’interview d’Abd al Malik. L’objectif affiché est de vous permettre de réinvestir cette méthode dans toutes les disciplines et, bien évidemment, de l’utiliser le jour du Brevet pour arriver à réaliser deux brouillons pour les épreuves d’Histoire-Géo et d’Education civique.

Angeline et Morgane (3°2) ont assisté à la séance du Prépa’Brevet sur la carte mentale. Lors de la dernière évaluation d’Education civique, elles font partie des élèves ayant réalisé leur brouillon de paragraphe argumenté sous forme de carte mentale. J’ai scanné leur travail et pour Angeline, je mets aussi son paragraphe argumenté pour vous montrer comment on passe du brouillon schématique à une rédaction organisée.

Note : En éducation civique, les 3ème ont travaillé les notions de citoyenneté, de nation, de république et de démocratie. L’évaluation  contenait des questions de cours, une analyse de textes (un article du Bondyblog après le match France-Maroc de 2007 où la Marseillaise avait été sifflée / Une interview de Djamel Debbouze sur « sa fierté d’être Français » ) et le sujet suivant :

En France, comment les citoyens peuvent-ils se faire entendre ?

La carte mentale de Morgane

carte mentale377

La carte mentale d’Angeline et son paragraphe argumenté

carte mentale374

carte mentale375

carte mentale376

Pour aller plus loin :

Cliquez ici pour retrouver tous les articles évoquant la technique de la carte mentale sur la [email protected]

Work in progress…

Renzo, élève de 6ème, me donnera vendredi sa carte mentale effectuée suite à un travail vidéo faisant la synthèse du chapitre d’Histoire sur « La cité des Athéniens ».