Archive de mots clefs pour crise sociale

EMC 3ème – Aujourd’hui, je vais commettre l’irréparable

Le vendredi 8 novembre 2019, un étudiant de 22 ans originaire de Saint-Etienne s’est immolé à Lyon. Dans un post Facebook, il exposait sa situation financière difficile le condamnant à « survivre ». Par son geste, il compte alerter les pouvoirs publics et mobiliser l’opinion publique sur la précarité rencontrée par une partie des étudiant.e.s. Un an après le début du mouvement des Gilets jaunes, ce geste marque l’étendue de la crise sociale et questionne notre société qui projette d’être égalitaire et fraternelle. Aussi, nous mettrons en débat cette question :

Aujourd’hui, les valeurs de la république française s’appliquent-elles partout et pour tous ?

ACTIVITÉ : Étudie les documents pour comprendre la situation et débattre d’un sujet de société

#1 : ÉTUDE DE DOCUMENTS

DOC 1 : Capture d’écran du message envoyé par un étudiant lyonnais de 22 ans originaire de Saint-Étienne

Consignes : en silence, lis le texte puis réponds aux questions. Après 15 minutes de travail, confrontez vos réponses en groupe.

  • Relève dans le texte les raisons que cet étudiant avance pour expliquer son geste
  • Relève deux revendications portées par cet étudiant
  • Que penses-tu de la phrase où il écrit « J’accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE de m’avoir tué en créant des incertitudes sur l’avenir de tous et toutes. » ?
  • Pourquoi avoir écrit « Vive la sécu » ?
  • Que ressens-tu après avoir lu et étudié ce texte ?

DOC 2 : Un article de l’Express « Immolation d’un étudiant à Lyon, les chiffres de la précarité étudiante » (13 novembre 2019)

Consignes (lecture en silence puis travail en groupe)

  • Relevez sur vos cahiers tous les chiffres clés montrant les difficultés rencontrées par les étudiant.e.s français en 2019.
  • Sur votre cahier, relève les chiffres sur le mal-être des étudiant.e.s en expliquant leurs conséquences sur leur vie quotidienne

DOC 3 : Une interview de Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation natioanle et de la jeunesse

Consigne (travail en groupe)

  • Relevez des mesures prises par l’État pour lutter contre la précarité étudiante

DOC 4 : Une vidéo de l’émission Clique datée du 13.11.2019

Consigne (en silence puis travail en groupe)

  • Pour toi, qu’est-ce qu’un « acte politique » ?
  • Relevez trois arguments avancés par Clément Viktorovitch pour avancer que la tentative de suicide de cet étudiant lyonnais est un acte politique.

#2. DÉBAT

Les valeurs de la république sont-elles respectées partout et pour tous ?

1. Pour préparer le débat, tu dois d’abord comprendre ce qui fonde notre idéal démocratique à travers les symboles, les valeurs et les principes de la république française. C’est le cours à apprendre.

2. Pour aller plus loin dans la réflexion, regarde cette vidéo pour identifier les raisons de la colère en France depuis 50 ans.

3. Débat avec deux présidents de séance, des débatteurs et observateurs

4. Rédige ton opinion sur la question

 

 

Les crises des années 1930, causes et conséquences

En 2008, une crise financière secoue notre société. Elle a souvent été comparée à une autre crise, celle de 1929. Toutes les deux sont le fruit d’un krach boursier : le cours des actions ou des marchandises s’effondre, le nombre de vendeurs dépasse celui des acheteurs et la crise commence. En 1929 comme en 2008, les états doivent engager beaucoup d’argent pour éviter que la crise économique et sociale ne fasse trop de ravages.

A l’aide de cette vidéo, identifie les causes et les conséquences de la crise de 1929.

Comme l'indique la vidéo, "la France qui semblait à l'abri est touchée à son tour en 1931, …

  • grèves dans le textile, …
  • grèves chez les dockers, …
  • grèves dans la batellerie, …
  • les commerçants protestent contre les mesures fiscales, …
  • les paysans manifestent parfois violemment contre les mesures agricoles, …
  • dans le Nord, les chômeurs marchent sur Arras pour attirer l'attention des autorités, …
  • dans Paris et dans les grandes villles, des soupes populaires viennent aider les sans travail."


La crise sociale : "du travail et du pain", une revendication d'une marche de la faim en 1933

Pour finir en musique,  vous pouvez écouter la playlist "La crise des années 1930 en chansons" concoctée l'année dernière. Bonne nouvelle !, un blog du monde.fr, consacrait en 2009 un billet aux chansons sur la crise en notant que …

"… les crises, depuis celle de 29, ont beaucoup inspiré la chanson française (…) Chanter pour dédramatiser, chanter pour dénoncer, chanter pour rêver des jours meilleurs : la chanson est un antidote très efficace pour digérer des grosses pilules."

 

Dans le lecteur Deezer de la [email protected], vous pouvez écouter l'amusant et enjoué "Je suis fauché" de Roland Toutain (voir texte) ou encore deux magnifiques chansons jazz qui commémorent le terrible jeudi noir ("Wall street wail" de Duke Elligton, Market street stomp de The Missourians).

"Bienheureux les gens qui ont des rentes !
Ma situation est différente
Il me reste un ticket d'autobus, pas plus !
Et la vie pour moi est un rébus

Je suis fauché, je suis fauché
Voilà c' que c'est que d'être un débauché
Je n'ai, j' vous l' dis, plus un radis
Plus un pélot, plus un maravédis

Faut pas se frapper, c'est la crise
Y a pas que moi qu'est dans la mouise

Je suis fauché, je suis fauché
Mais pour si peu, je n' vais pas pleurnicher

J'ai perdu tous mes sous à la Bourse
Et le reste, je l'ai perdu aux courses
Sur un canasson qui, à Auteuil, tout seul
Devait arriver dans un fauteuil

(…)

Quand on est comme moi, en chômage
Cela offre quelques avantages

L'homme du gaz, l' tailleur, l'épicier, l'huissier
J' leur réponds : Je n' peux pas vous payer !

Je suis fauché, je suis fauché
C'est pas d' ma faute si je suis débauché !
On n' me paie pas, je n' vous paie pas
On n' se paie pas, c'est simple et puis voilà !"


Pour aller + loin