Archive de mots clefs pour crise

L’industrie française de 1950 à 2010

Réalisée à l’occasion des états généraux de l’industrie de 2010, cette vidéo retrace l’histoire technologique industrielle en France de 1950 à aujourd’hui. Les grandes avancées techniques sont mises en image et le montage montre que la collaboration européenne a permis de relever de grands défis industriels.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xd4ky8_lindustriefrancaise19502010_news[/dailymotion]

  • Cite des grandes réalisations industrielles françaises réalisées entre 1950 et 2010

Mais, la vidéo ne traite pas du phénomène de désindustrialisation (p 332 du manuel) qui commence à partir de la décennie 1970 et qui provoque une montée du chômage dans plusieurs secteurs (exploitation minière, métallurgie, textile, …). « L’industrie française existe t-elle encore ? » Provocatrice, cette question posée par un géographe français en 2003 avait surtout pour objectif d’expliquer les évolutions industrielles en France après une crise sévère dans plusieurs secteurs.

Il y a un an, Christian Estrosi (alors ministre chargé de l’Industrie ; il a été remplacé par Eric Besson) évoquait la nouvelle stratégie industrielle pour la France. Pour lui, la fibre optique, les nano-technologies et les bio-technologies sont les enjeux de demain.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xdcnw5_la-nouvelle-strategie-industrielle_news[/dailymotion]

Jurassic Parking : Chrysler bon pour la casse ?

L’industrie automobile américaine est en crise. En décembre, les patrons du Big Three – General Motors, Ford et Chrysler – suppliaient le Congrès américain de leur accorder un crédit-relais de 25 milliards de dollars pour éviter le pire. Aujourd’hui, Chrysler se déclare en faillite. La Tribune de Genève relaie les propos du président américain qui commente cette décision. Pour lui, Chrysler n’est pas encore bon pour la casse. 

« Personne ne doit se méprendre sur le sens » de cette procédure de faillite, a déclaré Barack Obama à la Maison Blanche. « Ce n’est pas un signe de faiblesse mais plutôt un pas supplémentaire » sur la voie de « la renaissance de Chrysler« . « Pendant trop longtemps« , a souligné le président américain, « Chrysler a avancé trop lentement pour s’adapter (…), concevant et construisant des voitures qui étaient moins populaires, moins fiables et moins économes en carburant que ses concurrents étrangers. » 

Dépassées, les grosses cylindrées américaines sont en route pour Jurassic Parking. En attendant la dolce vita et le lifting à l’italienne ?

Sources :

Jurassic Parking, par Hajo de Reijger, avril 2009, Cagle cartoons

La galerie cartoons de Courrier International : le secteur automobile face à la crise 

Pour aller plus loin : Nano, une indienne dans la ville

La trêve de Noël

« Joyeux Noël », un film français de 2005, montrait comment le 25 décembre 1914, des soldats anglais et allemands osaient la fraternisation : le no man’s land (espace séparant deux tranchées adverses) devenait momentanément un terrain de football improvisé. Un instant d’humanité dans la Grande guerre. Une trêve pour Noël.

Aujourd’hui, 24 décembre 2008, les médias réutilisent cette expression pour un tout autre sujet. « Les bourses européennes clôturent à la baisse avant la trêve de Noël« . Il s’agit ici d’une autre guerre et d’une autre époque. Les plans anti-crise résorberont-ils le krach boursier ? L’économie digérera t-elle la crise de foi dans la finance internationale ? Cette fin d’année a vu Bernard Madoff (un « grand » homme d’affaires américain) décroché in extremis la palme de la plus grande escroquerie financière détenue jusqu’alors par le Français Jérôme Kerviel. 

Alors les caricaturistes sentant la crise à plein nez nous croquent le « pire noël » du IIIème millénaire. Le père Noël a la vie dure. Le caddie de la ménagère se retrouve, vers les bas de laine, accroché à la cheminée. 2008 n’aurait pas fait de cadeau. 2009 s’annonce morose. Les boules. Pourtant, à Noël, les choses essentielles sont celles qui ne s’achètent pas : la joie d’être ensemble et de partager. Croire en sa bonne étoile, tel est aussi le message de Noël, une fête porteuse d’espoir. Chacun peut saisir sa chance.

Alors, trêve de morosité ! Je vous souhaite à tous un beau Noël fait de partage et de simplicité. 

E.G

Sources :

Dessins pris sur  http://www.caglecartoons.com/