Archive de mots clefs pour dessins de presse

Dessine-moi les relations Nord-Sud…

Globalization, Simanca Osmani, caglecartoons.com, 2.06.2007

Les relations Nord-Sud vues par un dessinateur : une vision caricaturale ou réaliste ?

Les objectifs de l’évaluation par compétences sur le dessin intitulé « Globalization » (= Mondialisation) était …

  • de lire une image avec méthode (1. Présenter 2.Décrire 3.Expliquer)
  • de porter un regard critique sur un document

Comprendre que la caricature déforme mais reflète la réalité est essentiel. Le dessin ci-dessous nommé « Norte Sur » devrait également éveiller votre sens critique

Norte Sur, Ares, www.caglecartoons.com (17.02.2004)

Pour aller plus + loin :

Le CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) a lancé l’année dernière le slogan « Le Sud mérite mieux que nos clichés« . Leur campagne publicitaire montre le refus de tomber dans une perception stéréotypée des Suds et de soutenir les initiatives locales.

« De tous temps, l’étranger, l’inconnu, ont été affublés de clichés, d’idées reçues. Ainsi des pays du Sud : pauvreté, sécheresse, guerre, famine, voire même fainéantise, incompétence…Ces qualificatifs, des plus anodins aux plus racistes, ne disent qu’une seule chose : notre méconnaissance d’une réalité plus complexe et plus optimiste. Banque de semences agricoles, crèche autogérée, café équitable, production d’énergie à partir de déjections bovines, mutuelle solidaire villageoise, coopérative agricole biologique, atelier d’artisanat textile…

Une question s’impose : sommes-nous ici à la hauteur des défis qu’ils arrivent à relever là-bas ?

Oui, le Sud mérite mieux que nos clichés !

 


La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme illustrée

Sur le site de TV5, les dessinateurs de Cartoonig for peace ont illustré les 30 articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme rédigée par l’Organisation des Nations Unies à l’issue de la deuxième guerre mondiale, le 10 décembre 1948. Une façon originale de « découvrir les Droits de l’Homme et leurs thèmes variés – liberté, égalité, dignité, éducation – à travers la vision pleine d’humour et d’irrévérence des dessinateurs de presse, tels Plantu, Chappatte, Glez, Wiaz  Boligan et bien d’autres.« 

Pour accéder au site, clique ici

Voir les dessins

Article 21

« 1. Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l’intermédiaire de représentants librement choisis.

2. Toute personne a droit à accéder, dans des conditions d’égalité, aux fonctions publiques de son pays.

3. La volonté du peuple est le fondement de l’autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s’exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote. »

Sources image : Plantu / Michel Kichka

Etats-Unis : les défis à relever pour Barack Obama

Après l’étude du territoire, des aspects de la puissance américaine, il convient de terminer le cours en évoquant les défis à relever pour le 44ème président des Etats-Unis. Pour cela, nous allons d’abord écouter le discours d’Obama au moment de son élection (novembre 2008). D’après lui, que représente son élection ?


Pour Obama,
le rêve américain n’est pas mort. « Tout est possible » ! La démocratie américaine fonctionne et la nation est ouverte aux différences. Cependant, il y a des dossiers difficiles à traiter.

Herrmann

Un article de France 24 évoque les sujets les plus épineux grâce à des reportages intéressants. A la veille d'une nouvelle élection présidentielle aux Etats-Unis, Obama a t-il été à la hauteur de l'espoir placé en lui ?

Cliquez ici - lien vers les vidéos de France 24

1. Le système de santé et la question de la dette publique

En 2008, les Américains pauvres mais aussi une partie de la classe moyenne ne bénéficient pas d’une couverture médicale efficace. La réforme du système de santé d'Obama a été contestée mais votée en mars 2010. Aujourd'hui, les Etats-Unis doivent faire des économies et ce programme risque d'être affecté.

2. Faire face à la crise

Il faut sauver les entreprises en difficulté (ex : l’état américain est venu en aide à Chrysler au bord de la faillite) et créer de l’emploi (2,5 millions d’emplois nouveaux). Un  plan de relance de 800 milliards de $ est mis en place. En 2011, des emplois ont été créés aux Etats-Unis.

3. Obama, la politique étrangère et le combat contre le terrorisme

Obama veut se rapprocher du monde arabo-musulman et retirer les troupes américaines d’Irak (courant 2011) en laissant une démocratie. La mort de Ben Laden est une victoire mais ne signifie pas la fin du terrorisme.


4. La question de l’environnement

En 1997, les Etats-Unis, 1er pollueur de la planète, ne signent pas  le protocole de Kyoto pour la réduction des gaz à effet de serre. En 2009, à Copenhague, le sommet sur le climat est décevant. La marée noire qui touche la Louisiane au printemps 2010 est un défi environnemental et économique à relever.

Obama oil

Sources dessins de presse :

Le séisme en Haïti mobilise les dessinateurs de presse

Internet a été le premier média à rendre compte des conséquences du séisme en Haiti. Utilisant sa webcam, un journaliste haïtien décrivait la gravité de la situation à Port-au-Prince. Aujourd’hui, tous les médias sont en mesure de traiter la catastrophe mais dans ce flot d’informations et d’images, il est précieux de s’arrêter sur l’œuvre des dessinateurs de presse. En quelques coups de crayons, ils fixent une situation, une émotion. Après avoir parcouru plusieurs sites, l’image symbole du séisme en Haiti est le bras tendu. Un S.O.S vers le sauveteur fouillant les décombres, un cri du corps pour un plat chaud et l’eau qui manquent cruellement.  Un signal de détresse envoyé au monde entier pour agir et vite.

MAUVAIS SORT ?

12 janvier 2010, un tremblement de terre de magnitude 7 ravage le pays mais pas toute l’île d’Hispanolia. La République dominicaine est heureusement épargnée par le séisme. « Pourquoi nous ? » implore cet habitant les larmes aux yeux… Terre du vaudou, certains en viennent à se demander qui leur a jeté le mauvais sort.

Bob Englehart, The Hartford Courant

LES DEUX GENOUX A TERRE

Avant le 12 janvier, Haiti avait déjà un genou à terre. Les inégalités sociales sont criantes (80% de la population vit sous le seuil de pauvreté), les conditions sanitaires sont désastreuses (37% de la population a accès à l’eau potable) et le pays peine à reconstruire une démocratie. Après le 12 janvier 2010, à l’ombre de la mort de dizaine de milliers de personnes, Haiti a les deux genoux à terre et lance un S.O.S.

Simanca Osmani, Cagle Cartoons, BrazilRJ Matson, Haiti grita por Ayuda

Olle Johansson, Sweden, Haiti

L’AIDE… D’URGENCE !

Un aéroport saturé, un Etat en miettes, une incapacité à organiser les secours : le peuple compte sur la communauté internationale pour leur venir en aide. Mais avant, il faut démêler la situation, sécuriser les lieux pour permettre aux victimes de recevoir l’aide attendue.

John Cole, The Scranton Times-Tribune

LES MEDIAS ET LA CATASTROPHE

Une question de déontologie se pose toujours pour les journalistes et les cameramen. Où arrêter sa quête d’images dans le vif d’une catastrophe ? Faut-il tout filmer pour rendre compte de la situation ? Les journalistes ne sont pas des secouristes et relaient une information qui mobilise l’opinion internationale. Ils sont responsables de l’information qu’ils nous transmettent. La surmédiatisation du tsunami de 2004 avait été accompagnée par des dons disproportionnés : pendant ce temps, d’autres souffraient, bras tendus vers le ciel… Coquin de sort, revoilà encore Haiti…  Attendre la catastrophe pour venir en aide aux plus démunis, triste, triste sort…

i454440104-11Signe


Sources images :

Tous les dessins datent de janvier 2010 (sauf le dernier). Ils sont l’œuvre de dessinateurs du monde entier ce qui montre que la mobilisation et l’émotion sont mondiales.

PS @ Tiffany (3°2) : Je viens juste de voir que tu avais écrit un article sur la situation en Haiti. Si tu veux l’actualiser, je le publierai par la suite.