Archive de mots clefs pour Ella&Pitr

Ella et Pitr, fabrique de beaux papiers


Il était une fois deux papiers peintres nommés Ella & Pitr. Leur rencontre s’est faite autour d’un pot de colle, depuis ils ne se lâchent plus d’une semelle. À Saint-Etienne, le duo décide de monter une fabrique de beaux papiers, peinturlurés, sobres ou colorés. Avec la rue pour décor, les complices habillent les murs des villes de fantaisie et d’humour. De cette nouvelle peau, surgissent leurs personnages et des histoires à raconter.

Leurs créatures s’offrent à ceux qui veulent bien les regarder et collent aux lieux. Chacun est libre de continuer sa route ou de réinventer ce qu’il voit, laissons parler les p’tits papiers… Quand le pouls de la cité bat trop fort, il est agréable d’avoir ces créatures comme compagnons de promenade, ces recoins de poésie éphémères dans un itinéraire trop bien tracé.


Le talent est un formidable passe-muraille et la manufacture d’Ella&Pitr marche à plein régime. Ils trottent et collent maintenant autour du globe. Alors, quand on apprend que la municipalité de Riorges (Loire-42) les invite à tapisser des murs, on a envie d’y aller…

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xi7ut5_ella-pitr-sur-les-murs-de-riorges_creation[/dailymotion]

Avant d’aller parcourir les rues de la ville, on se rend au château de Beaulieu pour se procurer un plan des œuvres d’Ella&Pitr et voir leur exposition. Un employé municipal nous explique que la mairie a décidé de bannir la publicité de la ville depuis longtemps et que la venue des artistes stéphanois s’inscrit dans cette démarche d’offrir autre chose aux habitants que des affiches publicitaires. Les enfants de la ville ont aussi participé à l’opération, apportant leur pierre à l’édifice de papier.

Puis, on sillonne la ville de Riorges, à pied et en voiture. La pyramide de mamies qui font des tags est à l’entrée de la ville. Un géant de papier se dresse sur la façade du collège. Au parc du prieuré, on suit le feuillage laissé par celui qui se prenait pour un oiseau.

On se prend à escalader un improbable montage…

Surréaliste, poétique, interactif, pertinent aussi. L’Homme aux sacs est placardé sur une façade du supermarché Leclerc, un temple de la consommation. Le télé-acheteur enfourne des chips pendant que le monstre aux déchets s’apprête à l’engloutir. Un regard sur notre société de l’accumulation et du gaspillage que je vois bien faire étudier à mes élèves dans un prochain cours d’Histoire des arts.


Dernier détour par Chez Mamie, une des icônes d’Ella&Pitr.
Le long d’une avenue passante et bruyante, une maison appartenant à la mairie a été tapissée de rouge pour accueillir le tableau de chasse d’une Mémère assoupie. Le fusil à portée de main, elle dort d’un œil et attend de nouvelles proies (vous ?). Alors que je photographiais l’étonnante façade, une grand-mère de Riorges se gare, sort de sa Fiat Panda, m’accoste et me dit : « Vous ne trouvez pas ça triste tous ces canards morts ?« . A peine le temps de répondre qu’une vénérable nonagénaire ouvre les volets de la maison mitoyenne, souriante. On discute au bas de sa fenêtre car le collage amène des curieux. « Allez va te coucher Mamie ! » lui lance soudain la première. La seconde ferme ses volets. Il est 17h30, chez Mamie, deux grands-mères sont parties roupiller…


D’autres photos d’Ella&Pitr à Riorges sont disponibles sur le groupe Facebook de la [email protected] Cliquez sur le logo !

Pour découvrir les œuvres d’Ella&Pitr

– La galerie de photos des papiers peintres sur Flickr