Archive de mots clefs pour gueules cassées

D’Otto Dix à Frankenstein, l’art des gueules cassées


« La partie de skat » d’Otto Dix (1920) a été étudiée par les élèves de 3ème dans l’optique de l’épreuve d’Histoire des arts (voir article de la [email protected]). Porte d’entrée à l’étude du bilan humain de la Grande guerre (1914-1918), cette peinture a été présentée, décrite et expliquée en cours d’Histoire. Pour prolonger le travail sur les gueules cassées, M. Valette (Arts plastiques) a été inspiré par le célèbre roman de Mary Shelley où le savant Henry Frankenstein façonne une créature qui hante toujours notre imaginaire. Le roman sera adapté au cinéma et l’interprétation de Boris Karloff dans le rôle de la créature de Frankenstein est saisissante.

???

La consigne du travail d’Arts plastiques :

Comme Henry Frankenstein, puisez dans des bribes de visages pour donner vie à une créature. Composez cette créature à partir des documents fournis (pas plus de 50%), le reste sera du domaine de la prothèse. Technique libre, bas relief possible.

Les documents fournis sont des morceaux d’images issus de photos de grands criminels de guerre ! On repère assez bien le nez d’Hitler ou encore l’œil de Staline…

capturedcran20101124131.png

Voici les réalisations des élèves de 3ème du collège Waldeck Rousseau. Des élèves ne seraient-ils pas encore plus fous que Frankenstein lui-même ? Espérons que les créatures de ces savants fous ne s’animent pas un jour…

Quelques dessins sont anonymes. Si vous reconnaissez votre travail, donnez votre prénom en commentaire de l’article car il faut toujours rendre à César ce qui lui appartient…


Aller plus loin

La bande-annonce de Frankenstein (1932)

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x54d9t_frankenstein-1932-bandeannonce_shortfilms[/dailymotion]


« La chambre des officiers » sur Arte

Arte diffuse ce soir à 20h45 le film de François Dupeyron « La chambre des officiers » (2001). Il est adapté d’un roman de Marc Dugain et évoque le sort des gueules cassées, ces soldats au visage mutilé par la guerre. 

Eté 1914, Adrien Fournier, jeune lieutenant de l’armée française, part en reconnaissance sur le front. Victime d’un éclat d’obus, il est emmené défiguré à l’hôpital militaire du Val de Grâce. La chambre des officiers est réservée aux gradés gravement blessés. Durant cinq années, Adrien livre une autre bataille pour accepter ses souffrances et le regard de l’autre. La guerre inscrite dans sa chair, il doit réapprendre à vivre.

La bande annonce