Archive de mots clefs pour Jacques-Louis David

4ème H3 – La Révolution française et l’Empire (1789 – 1815)

INTRODUCTION : La France et l’Europe de 1789 à 1815

Compétence : Je mémorise et situe les grands repères historiques

Activité : Réponds aux questions 1, 2, 3 p 58

1. Le passage du sujet au citoyen

Compétence : J’étudie une image avec méthode

Activité : Étude du tableau de Jacques-Louis David « Le serment du jeu de paume »

 

2. Quelle république pour la France ?

Compétence : Je mets en relation un texte et une carte

Activité : Étudie le discours de Maximilien Robespierre en le mettant en relation avec la carte 1 p 60

Compétence : J’étudie une image avec méthode

Activité : Étude du tableau de Jacques-Louis David « Marat assassiné »

Activité : Choisis un thème à étudier pour comprendre les apports de la Révolution au niveau politique et social

  • La place des femmes dans la Révolution, de Charlotte Corday à Olympe de Gouges

-> coup de pouce : lien article pour réaliser la carte mentale

  • La Révolution a t-elle libéré les esclaves ?

3. Du Consulat à l’Empire

  • Le rôle de Napoléon sur l’échiquier militaire européen de 1793 à 1815

Compétence : J’étudie une image avec méthode

Activité : Étude du tableau de Jacques-Louis David « Le sacre de Napoléon »

Une vidéo pour entrer dans le tableau

Compétence : J’étudie une image avec méthode

Activité : Étude du tableau de Goya « Tres de Mayo »

-> le lien pour entrer dans l’activité

______________________________

Pour aller + loin

Une carte pour suivre les pas de Napoléon en Europe et ailleurs…

La posture de Napoléon a souvent questionné : pourquoi mettait-il la main dans son gilet ? On a évoqué une façon de soulager son estomac (à tort), une règle de bienséance, une posture courante pour l’époque (les uniformes n’avaient pas de poches) ou la volonté de donner l’image d’un gouvernant réfléchi et d’un général sûr de lui.  Cette publicité belge de MacDonald donne évidemment une autre version de la main dans le gilet et de la défaite de Waterloo…

Bonus !

Histoire des arts : La mort de Marat… revisitée par les élèves

Avec M. Valette (Arts Plastiques), les élèves ont souvent l’occasion de détourner les images de leur sens premier. Les années précédentes, les 4ème avaient revisité La leçon d’anatomie du Professeur Tulp de Rembrandt (1632). En 2012, ils s’attaquent au « Marat assassiné » de Jacques-Louis David (1793). Certains ont choisi de garder un angle historique, de se lancer dans une astuce visuelle (la porte de Seyma d’où s’échappe Charlotte Corday), de faire intervenir la grande faucheuse (Renzo) ou le second degré (la balnéothérapie de Clara, pour Marat tout baigne !)

Lors du prochain chapitre d’Histoire, nous étudierons les temps forts de la Révolution française à travers trois tableaux de Jacques-Louis David

La consigne du travail en Arts plastiques et les réalisations des élèves

Aller + loin

En 2008, l’émission 2000 ans d’Histoire a consacré une émission à Charlotte Corday. « J’ai tué un homme pour en sauver cent mille. »