Archive de mots clefs pour Louis XVI

Histoire des arts : Joseph Vernet, le peintre de la Marine

« Il est décidé que Vernet sera chargé de peindre tous les ports de France« . Par cette décision du roi Louis XV datée du 27 septembre 1753, le peintre Joseph Vernet (1714-1789) se voit commander une œuvre qui le conduira de ports en ports durant dix ans. vernet Au XVIII°siècle, la politique maritime de la France devient une priorité car le rival anglais domine les océans. C’est à cette époque que se développe en France une peinture de marine dont Joseph Vernet devient une des références internationales. Les combats navals et les vues de ports sont les thèmes les plus fréquents de ce style pictural. Le site cheminsdememoire.gouv donne une définition de la peinture de marine.

« Considérée dans une approche politique, la peinture de marine fut un instrument utilisé par le pouvoir pour se mettre en scène, positionner la France comme une nation maritime, illustrer la grandeur du pays dans ses réussites et ses progrès, susciter une fierté nationale. Les peintres sélectionnés bénéficièrent d’honneurs, de gratifications et de protections.« 

Véritables témoins de l’époque, les tableaux de Vernet fourmillent de personnages, de détails et décrivent bien l’activité des ports français. A Bordeaux, Vernet réalise une vue de la rive gauche de la Garonne. Ce tableau est analysé en détail sur le site consacré à Joseph Vernet par le Musée de la Marine.   Le site du musée de la marine est incontournable pour en savoir plus sur Joseph Vernet et ses vues des ports de France. Chaque tableau est analysé et dispose d’une animation pour comprendre la composition du tableau. http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b7/Vernet-port-Bordeaux.jpg Un dossier est consacré à « Joseph Vernet, peintre au service du roi et d’une idée » sur votre manuel (p 18-19). L’occasion de découvrir deux tableaux de Vernet (Les vues des ports de Bordeaux et de la Rochelle) en utilisant une méthode d’analyse d’image en 3 temps :  

  • je présente
  • je décris
  • j’explique

Exemple : une enseignante commente en détails la vue de Bordeaux

  Pour aller + loin : Le port au 19ème siècle Le musée d'art moderne du Havre (MuMa) offre une collection très riche de tableaux sur les ports de France. En 2013, le musée présentait l'exposition "Pissaro dans les ports"

bd_pissarro_entree_port_lh_memphis

"Le port industriel fait une entrée triomphale dans la peinture moderne en 1874 lors de la première exposition impressionniste, avec l'œuvre de Claude Monet peinte au Havre, Impression soleil levant. Mais c'est Camille Pissarro qui, peu après, donnera toute sa dimension à ce thème à travers une importante série réalisée pendant vingt années, de 1883 à 1903, dans les trois ports normands de Rouen, Dieppe et Le Havre."    

La petite histoire de l’arrestation de Louis XVI : pile ou farce ?

Pour comprendre l’établissement d’une république en France, nous sommes partis de  la fuite de Louis XVI le 21 juin 1791. L’extrait du film intitulé « La Révolution française » (5 minutes – fin de l’extrait) a été choisi comme document de travail pour répondre à quatre questions :

  • Pourquoi Louis XVI tente t-il de fuir ?
  • Pourquoi l’Assemblée nationale parle « d’un enlèvement » ?
  • Comment est considéré Louis XVI après cette fuite ?
  • Où est-il arrêté ? Comment ?



 

Ce film sort en 1989 pour commémorer le bicentenaire de la Révolution française. Le comédien français Dominique Pinon joue le rôle de Jean-Baptiste Drouet, le maître de poste qui fait arrêter la famille royale à Varennes. Dans cette reconstitution, la petite histoire d'une pièce de monnaie vient se mêler à l'Histoire de France… Vrai ou faux ? Pile ou farce ?

http://vldsnumis.free.fr/images/1774_louis_xvi/c2183_louis_d_or_buste_nu_avers.jpgComme le suggère cet extrait, l'anecdote voudrait que Jean-Baptiste Drouet ait reconnu Louis XVI grâce à son effigie gravée sur une pièce de monnaie.En effet, "durant tout l’Ancien Régime, les pièces sont restées pour l’immense majorité de la population le seul support où apparaissait l’image, symbolique ou réaliste, du souverain."

Cette hypothèse romanesque est jugée peu crédible par des universitaires  "car les monnaies en circulation en juin 1791 représentaient un portrait de Louis XVI jeune, donc difficilement reconnaissable. En fait, Drouet avait déjà aperçu Louis XVI lors de la fête de la fédération de 1790. A moins qu’il ne l’ait reconnu grâce à un assignat (un papier-monnaie créé pendant la Révolution) qui comportait le « buste » actualisé du Roi."

http://www.monnaiesdantan.com/medias/assignat-livres-emission-sept-z600409.jpg

Sur internet, les hypothèses et les rumeurs qui circulent sur la petite histoire de l'arrestation du roi à Varennes sont monnaie courante. Farce et attrape, fausse monnaie et monnaie de singe, mieux vaut écrire la légende au conditionnel…


Sources : "Les billets comme mass media : de « la Fortune » de 1803 aux « portails, fenêtres et ponts » de 2002", publié dans Economies et Sociétés, Tome XXXVI, n°1, janvier 2002, p. 35/54