Archive de mots clefs pour manipulation par l’image

Ouvrons l’œil : Le traitement de l’information en temps de guerre

Dans le cadre du chapitre sur « Les enjeux de l’information » (Education civique / 4ème), nous avons présenté les médias, insisté sur la déontologie des journalistes et le pluralisme. Pour évoquer les notions de désinformation, de censure et de mise en scène de l’information, j’ai sélectionné deux médias originaux et inattendus : une chanson et une pochette d’album.

Objectifs :

  • Etudier une œuvre artistique pour comprendre le traitement de l’information en temps de guerre
  • Comprendre une guerre à travers deux angles de vue différents (objectif leçon)
  • Comprendre que la Guerre du Golfe de 1990-1991 marque un tournant pour le journalisme

Notions : média / désinformation / « guerre spectacle » / « guerre propre » / « frappe chirurgicale » / manipulation par l’image

LE DOCUMENT : Revolution.com est un album de No one is innocent, un groupe de rock français engagé. Il est sorti en 2004.

  1. Ecoute de la chanson « Us festival« 
  2. Travail sur la pochette
  3. Le fond vert amène au traitement médiatique lors de la guerre du Golfe de 1991 : les « pool », censure et désinformation, « guerre spectacle », mise en scène de l’information, manipulation par l’image).
  4. SEANCE SUIVANTE : Réflexion sur le jeu vidéo America’s army (notions de réel et de réalité virtuelle) à l’aide d’images et d’un article sur le « jeu vidéo comme arme de propagande » (autre article à venir)

US festival, No one is innocent (2004)

Des GI's à l'affiche, c'est la tournée mondiale En vedette américaine dans tous les festivals Voici les stars, s'invitent à domicile Attention au départ, elles ont la détente facile.

Qu'importe la manière, qu'importe la manière Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver.

Y'a des dollars à se faire dans l'Humanitaire Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver Les cartouches ont bonne mine mais elles gardent la foi Un coup d'éclat et puis s'en va Kaboul, Santiago et Panama.

Qu'importe la manière, qu'importe la manière Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver.

Avaler la pilule, la frappe est chirurgicale Sans anesthésie générale ni même locale, mon Général ! C'est juste préventif, ça ne peut pas faire de mal Toujours le même remède au chevet du malade. Kaboul, Santiago et puis Bagdad

Qu'importe la manière, qu'importe la manière Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver.

Le fond vert et l'incrustation d'images

Une guerre spectacle qui éloigne les téléspectateurs d'une vraie analyse

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x8ap6l_bagdad-1991-6-minutes-de-bombardeme_webcam[/dailymotion]

La vidéo de l'INA visionnée lors de l'IDD où un journaliste français raconte comment les médias ont été manipulés (clique sur la phrase)

Image 2

Source image : Photographie de Laurent Serroussi, Revolution.com, No One is innocent (2004)

Webographie :

Les décodeurs de l’information : la vidéo !

La version définitive des décodeurs de l’information est en ligne !

Un extrait du billet publié sur Waldeck info, le blog qui débloque tous les sujets !

Capture d’écran 2010-05-04 à 19.37.10

« Nous, décodeurs de l’information de la 4°3 allons vous présenter notre projet d’IDD. Notre travail a été de comprendre comment pouvait circuler l’information sur le Web (la désinformation, les fakes, la manipulation d’image et de vidéo …).  Nous avons travaillé sur plusieurs évènements : les guerres en Irak et le séisme en Haïti.  …


La suite sur l'article "Les décodeurs de l'information : ouvrons l'œil !" rédigé par Bastien et Yasmine.

Clique ici pour accéder à l'article !

Manipuler l’image : les décodeurs de l’info passent à l’acte

Un des objectifs du cours d’Education civique et de l’IDD « Les décodeurs de l’information » était de vous apprendre à lire et à décrypter une image. Les exemples des guerres en Irak et du séisme en Haiti montrent l’importance de l’image et la nécessité de rester vigilant face au flot d’informations qui se déverse quotidiennement sur nos écrans et journaux.

Cette démarche s’est prolongée naturellement en cours d’Arts plastiquesM. Valette vous a appris qu’une image se construit. En apprenant à manier l’outil informatique, on peut facilement travestir (= changer) la réalité. Quand on sait décoder une image, il faut aussi apprendre à la construire. Voici les consignes données par M. Valette, professeur d’Arts plastiques au collège Waldeck Rousseau, pour sa séance intitulée HYBRIDE :

Demande : créez un être hybride tenant de l’humain, de l’animal, du végétal, de l’inanimé ; donnez du sens et de la cohérence plastique aux associations que vous effectuerez. Utilisez l’outil informatique, le logiciel « Photofiltre Studio » et sa gestion des « calques ». Une base d’images est mise à votre disposition dans un répertoire du réseau du Collège.

Les références montrées lors de la verbalisation seront puisées dans les visions cauchemardesques de Jérôme Bosch (XV°siècle) et dans les « self- hybridations » d’Orlan (artiste contemporaine).


Thomas et Quentin

Thomas Bacyk et Quentin-Gauthier Stehlin

Camélia et Tiffany


Camélia & Tiffany

Romain et Nicolas

romain C et nicolas

Nahel et Zachary

nahel et zack les fou bou

Manuel et Lamine

MANUEL LAMINE

Bastien

bastien


Pour faire le lien entre l’Education civique, l’IDD et les Arts plastiques, les élèves ont ensuite travaillé sur la notion de désinformation toujours à partir de Photofiltre. Des exemples avaient été vus en cours : par exemple, ce montage datant de la guerre en Irak de 2003 réalisé par le photographe Brian Walski lui a valu d’être licencié du journal américain, The LA Times.

Image 1

En salle informatique, les élèves ont laissé libre cours à leur imagination…

Manuel et Lamine

lamine manu

Tiffany et Camélia

Caméliia & Tiffany =D

Bastien

bastien guerre a firminy

Rayane et Adel

rayane et adel

Quentin et Thomas

Quentin STEHLIN-GAUTHIER et Thomas BACYK

Sources : toutes les images sont des productions d’élèves de la classe de 4°3 du collège Waldeck Rousseau de Firminy.

PS aux élèves dont le travail est publié : si vous souhaitez me communiquer le titre de votre œuvre, n’hésitez pas. Je mettrai à jour l’article.