Archive de mots clefs pour productions d’élèves

Les bonnes feuilles du Brevet blanc

Après la correction, le temps est venu de faire le bilan du Brevet blanc. Des élèves sont passés à côté par manque de compréhension, de travail ou de volonté, d’autres ont « fait le métier » comme on dirait dans le jargon sportif. Certains voient leurs efforts couronnés d’un bon voire d’un excellent résultat. Bref, rien de bien surprenant sous la plume du correcteur… Cependant, l’écart entre les bons et les mauvais résultats s’accroît. N’ayant corrigé que la moitié des copies (heureusement…), je ne vous propose pas de moyenne mais seulement quelques chiffres :

  • Sur les 48 copies corrigées, 29 ont obtenu la moyenne.
  • 11 élèves atteignent ou dépassent la note de 30/40
  • 13 élèves ont une note inférieure ou égale à 15/40

La semaine prochaine, nous ferons le bilan de cette épreuve et ciblerons les oublis et les erreurs fréquemment commises. Les corrections et les séances de PrépaBrevet vous permettront de (re)voir les recettes de la réussite.

Pour que la correction vous soit profitable, je mets en ligne les « bonnes feuilles » des Waldeckien(nes) c’est-à-dire quelques copies de qualité. Il fallait faire un choix et je ne pouvais pas rendre honneur à toutes les « bonnes feuilles ». Les autres perles resteront encore un temps dans mon cartable…


Une bonne méthode de travail, des connaissances précises et en bonus un brouillon sous forme de carte mentale…

Document1

Matricule 3214

BB 3214392

BB carte mentale3214

BB 3214

Document1 - copie

Matricule 3316

BB 3316

BB 3316 suite

Matricule 3408

BB 3408

Manipuler l’image : les décodeurs de l’info passent à l’acte

Un des objectifs du cours d’Education civique et de l’IDD « Les décodeurs de l’information » était de vous apprendre à lire et à décrypter une image. Les exemples des guerres en Irak et du séisme en Haiti montrent l’importance de l’image et la nécessité de rester vigilant face au flot d’informations qui se déverse quotidiennement sur nos écrans et journaux.

Cette démarche s’est prolongée naturellement en cours d’Arts plastiquesM. Valette vous a appris qu’une image se construit. En apprenant à manier l’outil informatique, on peut facilement travestir (= changer) la réalité. Quand on sait décoder une image, il faut aussi apprendre à la construire. Voici les consignes données par M. Valette, professeur d’Arts plastiques au collège Waldeck Rousseau, pour sa séance intitulée HYBRIDE :

Demande : créez un être hybride tenant de l’humain, de l’animal, du végétal, de l’inanimé ; donnez du sens et de la cohérence plastique aux associations que vous effectuerez. Utilisez l’outil informatique, le logiciel « Photofiltre Studio » et sa gestion des « calques ». Une base d’images est mise à votre disposition dans un répertoire du réseau du Collège.

Les références montrées lors de la verbalisation seront puisées dans les visions cauchemardesques de Jérôme Bosch (XV°siècle) et dans les « self- hybridations » d’Orlan (artiste contemporaine).


Thomas et Quentin

Thomas Bacyk et Quentin-Gauthier Stehlin

Camélia et Tiffany


Camélia & Tiffany

Romain et Nicolas

romain C et nicolas

Nahel et Zachary

nahel et zack les fou bou

Manuel et Lamine

MANUEL LAMINE

Bastien

bastien


Pour faire le lien entre l’Education civique, l’IDD et les Arts plastiques, les élèves ont ensuite travaillé sur la notion de désinformation toujours à partir de Photofiltre. Des exemples avaient été vus en cours : par exemple, ce montage datant de la guerre en Irak de 2003 réalisé par le photographe Brian Walski lui a valu d’être licencié du journal américain, The LA Times.

Image 1

En salle informatique, les élèves ont laissé libre cours à leur imagination…

Manuel et Lamine

lamine manu

Tiffany et Camélia

Caméliia & Tiffany =D

Bastien

bastien guerre a firminy

Rayane et Adel

rayane et adel

Quentin et Thomas

Quentin STEHLIN-GAUTHIER et Thomas BACYK

Sources : toutes les images sont des productions d’élèves de la classe de 4°3 du collège Waldeck Rousseau de Firminy.

PS aux élèves dont le travail est publié : si vous souhaitez me communiquer le titre de votre œuvre, n’hésitez pas. Je mettrai à jour l’article.

Waldeck Rousseau, les apprentis reporters présentent l’éco-collège

Le blog scolaire Waldeck Info inauguré il y a un an et demi avait pour but est de former des apprentis reporters. Par leur travail, les élèves sont amenés à traiter des sujets d’actualité.… mais pas seulement. Citoyens en devenir, les élèves doivent s’impliquer dans la vie du collège et de leur ville. Avec le blog, ils donnent leur angle de vue sur des épisodes de la vie à Waldeck ou sur des d’autres sujets. L’objectif est que chaque élève prenne conscience qu’il a un rôle à jouer en société et dans le débat public. Avec ce reportage sur « Waldeck Rousseau, un éco-collège dans l’air du temps », les élèves de 4°2 ont été responsabilisés et se sont bien investis… Voici le fruit d’un travail mené sur un mois et demi, en sachant que le montage vidéo a été réalisé par M. Florin faute de temps.

L’article en intégralité sur Waldeck Info, le blog qui débloque tous les sujets !

« Pour ce projet, nous allons parler de la conférence de Copenhague, une conférence sur le climat où il faudra mettre tout le monde d’accord au sujet du dérèglement climatique. Notre projet vidéo présente notre éco-collège et ses actions au moment où se tient le sommet. Nous avons réalisé deux vidéos.

Le « teaser » a pour but d’annoncer notre projet.

Notre reportage de 10 minutes amène des réponses à cette question :

Pourquoi un éco-collège à Waldeck Rousseau ?

Maintenant, à vous d'agir !

Ne laissons pas tomber la planète, elle est si fragile !"