Archive

Archives pour 07/2012

Analyse d’une affiche politique par Etienne C.-F.

Détournement d'affiche électorale (source: LeNouvelObservateur)

 

Cette image est une affiche présidentielle de l’U.M.P. Elle a été prise dans les rues de Paris et a été détournée. Elle a fait l’objet d’une publication dans un article du Nouvel Observateur ayant pour sujet les élections présidentielles, page 44. C’est Le Nouvel Observateur numéro 2474 du 5 au 11 avril 2011.

Cette affiche électorale détournée nous montre une partie de l’affiche officielle de campagne de l’UMP qui a pour candidat le président sortant, Nicolas Sarkozy. Ses yeux ont été remplacés par deux « affichettes » du Front de Gauche représentant Jean-Luc Mélenchon en plan rapproché poitrine. On peut aussi lire son slogan « Prenez le pouvoir » qui incite les électeurs à voter pour Jean-Luc Mélenchon, pour qu’il fasse une « re-révolution ». Comme geste symbolique Mélenchon a repris la Bastille le 18 mars dernier. Sur cette image nous ne voyons que le gros plan du visage de Nicolas Sarkozy et une partie de l’arrière-plan, photographié en Grèce ; ce dernier faisant polémique quant à son origine.

Le détournement de l’affiche électorale de Nicolas Sarkozy exprime une sorte de prise de pouvoir de l’extrême-gauche sur la droite. Cela voudrait dire que le programme de Nicolas Sarkozy « sort des yeux » de Jean-Luc Mélenchon ou que l’extrême gauche est « la bête rouge » ou « la bête révolutionnaire » de la droite. Le rouge agressif de Mélenchon contraste avec l’arrière-plan bleu et calme du président actuel de la France. Dans tous les cas, cette affiche, je pense, a pour but de freiner l’ascension d’un des deux candidats dans les sondages. La finalité reste bien en évidence, un seul des deux candidats atteindra le second tour des élections le  6 mai prochain.

Étienne (3A)

Commentaire du prof: abstraction faite de quelques erreurs d’appréciation et de vocabulaire, Etienne montre ici qu’il maitrise la méthode d’analyse d’une image (présentation, description, explication/interprétation) et les grands traits de la vie politique française. Le choix de l’image est lui aussi particulièrement ingénieux, notamment dans le cadre de l’Histoire des Arts dont le thème principal était le détournement.