Archive

Archives pour 09/2012

(Bidon)villes: activité HDA 3ème

La population des bidonvilles, carte de Philippe Rekacewicz, 2010 (http://blog.mondediplo.net/2010-04-01-Un-monde-toujours-plus-urbain). Cliquez sur la carte pour mieux comprendre ce phénomène.

Lancement des travaux en Histoire des Arts.

Au programme de l’heure, des recherches en salle multimédia autour de 3 œuvres, que vous pourrez intégrer à votre dossier (voir fiche « aide-mémoire »).

Déroulement de la séance:

1) Définir le terme bidonville (voir carte ci-dessus)

2) Présenter les œuvres

3) Les décrire rapidement (ce que vous voyez, la forme et le style de l’œuvre, les techniques utilisées)

4) Expliquer comment la ville est mise en avant dans ces œuvres en s’interrogeant sur:

  • les intentions des auteurs (que veulent-ils dire sur les bidonvilles? pourquoi ont-ils réalisé cette œuvre? quelle est le ton de l’œuvre?)
  • la place des bidonvilles dans l’espace urbain (quelle image du bidonville l’œuvre donne-t-elle?)
  • la thématique à laquelle l’œuvre peut se rapporter (voir fiche HDA distribuée en début d’année)

Des liens sous les documents, vous aiderons à répondre à toutes les questions.

ÉTUDIEZ LES ŒUVRES LES UNES APRÈS LES AUTRES!!!

ŒUVRE N°1:

liens pour connaître cette œuvre:

ŒUVRE N°2:

Trois planches nous intéressent particulièrement:

Première page de l’œuvre (cliquez pour agrandir)

Double page n°1

 

Double page n°2

 

liens pour connaître cette œuvre:

ŒUVRE N°3:

 

Rio Cruzero (source:http://www.fahrenheitmagazine.com)

liens pour connaître cette œuvre:

 

TRAVAILLEZ BIEN!

La région Poitou-Charentes: présentation

 

Le logo de la région:

(cliquez sur l’image pour plus d’informations)

Logos des départements:

(cliquez sur l’image pour plus d’informations)

Quelques données statistiques:

(cliquez sur l’image pour accéder à l’application)

Ma région se fait de la pub:

(cliquez sur l’image pour accéder aux documents)

source: poitou-charentes-vacances.com

 

Apprendre à les régions françaises:

Une méthode proposée par M. Grange sur son blog, La Passerelle:

Une méthode bien utile pour connaître les 22 régions: entrainez-vous!

Categories: 3ème, Espace proche, Géographie Tags:

Les travailleurs immigrés chez Renault

Immigrés sur une chaîne de montage de R5 aux usines Renault de Flins. 1975 © Berretty / Rapho

La dernière partie de ce premier chapitre d’histoire était consacrée aux populations immigrées dans l’usine Renault.

Je vous propose ici de revoir les documents utilisés pour cette étude, ils seront très utiles aux élèves de 3ème D pour préparer l’évaluation de mardi matin…

Le parcours d’Ali Essioui, OS chez Renault:

Un texte qui fait le point sur les étrangers de l’usine de Boulogne-Billancourt:

En 1956, les Algériens représentent 3 314 salariés essentiellement
manœuvres et OS, des travailleurs non qualifiés. Au début de années
1970, 90% des employés travaillent sur les chaînes de montage, créant
souvent l’amalgame que l’OS est un immigré. Billancourt embauche
majoritairement des maghrébins : 865 embauches pour 1965 pour passer
à 4519 en 1969. Une trentaine de nationalités cohabite au sein de la
structure : russe, espagnol, yougoslave…Prisca Cez, mémoire « L’île Seguin à Boulogne Billancourt. L’île de la
controverse », 2005-2006

 

 

Bilan:

La frise pour conclure le chapitre

Les repères chronologiques de la leçon

Categories: 3ème, Histoire, Le XXè siècle Tags:

Histoire de l’informatique, révolution du XXème siècle

L'ENIAC, le premier ordinateur, photographie de 1946, archives de l'US Army (wikimedia commons)

Nous avons vu au cours du premier chapitre d’histoire en 3è, l’importance de l’apparition de l’informatique dans les transformations technologiques, scientifiques, économiques et sociales du XXème siècle. Pour l’imagerie médicale l’informatique a notamment permis un meilleur traitement de l’image (superposition, 3D) mais aussi un meilleur archivage des données ; dans l’industrie, l’informatique a notamment apporté la robotisation des chaînes de montage (et des automobiles beaucoup plus compliquées à réparer). Je vous propose ici quelques documents pour en savoir plus sur l’histoire de cette révolution qui a profondément transformé nos habitudes grâce à une capacité de calcul sans cesse décuplée. L’ordinateur – machine automatique de traitement de l’information obéissant à des programmes formés par des suites d’opérations arithmétiques et logiques (source: Larousse) –  a connu d’importantes innovations au XXème siècle avant de devenir cet outil qui est aujourd’hui devenu un objet du quotidien.

L’histoire du premier ordinateur par Igor et Krishka Bogdanov:

L’évolution de la puissance de calcul (source: )

Alors qu’il faut à l’homme 5 minutes pour effectuer une multiplication de nombres à 10 chiffres, il ne lui faut qu’une dizaine de secondes pour effectuer ce calcul avec une calculatrice. Il ne fallait que 0,001 seconde à l’ENIAC pour faire le même calcul ; il pouvait réalisé 100 000 additions par seconde!!! Aujourd’hui les microprocesseurs permettent une vitesse de calcul de l’ordre de la nanoseconde, un milliardième de seconde!

A titre de comparaison avec ce qui se fait dans la nature, la vitesse de calcul des ordinateurs actuels approcherait celle du cerveau d’un insecte mais serait encore loin d’atteindre celle du cerveau humain. Toutefois ce type d’étude est contesté car il fait de la pensée animale une forme équivalente à celle d’un calcul mathématique, ce qui n’a jamais été prouvé (voir ici: http://synthetic-lab.net/wp-content/uploads/2012/05/Kurzweil_002.jpg).

 Frise chronologique: L’histoire des ordinateurs, 1939-2010

(cliquez sur l’image pour pouvoir zoomer)

Infographie (en anglais) représentant les grandes étapes de l'aventure informatique au XXème siècle (source: www.computerhistory.org)

Quelques explications:

L’objectif premier de l’informatique est de permettre le traitement automatique de l’information, grâce à un code binaire, notamment pour calculer. La Pascaline, première machine à calculer, est inventée en 1642 par Blaise Pascal: elle ne pouvait réaliser que des additions et des soustractions. C’est en 1673, grâce à , que le système binaire est inventé et que la machine à calculer peut réaliser des multiplications, des divisions et calculer des racines carrées. Au XIXème siècle, tout s’accélère: c’est le début de la programmation. Jacquard invente un métier à tisser fonctionnant avec des cartes perforées qui commande la machine puis ce sont les machines à écrire qui sont améliorées (clavier, touchées numérotées).

Dans les années 1930, l’informatique et les ordinateurs prennent véritablement forme avec le développement de firmes comme IBM et HP qui financent la recherche dans ce domaine avec les grandes universités américaines. La Seconde Guerre mondiale accélère les découvertes car les armées avaient besoin de calculer les trajectoires des tirs et les capacités humaines étaient devenues insuffisantes face à l’ampleur du conflit. C’est dans ce but qu’est créé l’ENIAC. Le premier ordinateur (ou calculateur) ne contenant aucune pièce mécanique, 1000 fois plus rapide que tous les autres calculateurs de l’époque. Cette première génération d’ordinateurs était très imposante, très fragile et très complexe à utiliser. Ce sont sur ces trois questions que se font les innovations de la seconde partie du siècle.

Les inventions du transistor (1948), du circuit intégré (1958) puis du microprocesseur (1971) vont permettre de progressivement réduire la taille et le prix des ordinateurs tout en augmentant considérablement leur puissance. Cela permet d’aller progressivement de la machine de savant fou à l’ordinateur individuel (le Commodore PET d’Aplle en 1977, puis l’Atari 400 qui proposait des jeux vidéos en 1979).

C’est donc dans les années 1980 que les ordinateurs entrent dans les maisons, et que le combat commence entre les deux grands systèmes d’exploitation qui domine encore le marché: Windows  de Microsoft (Bill Gates) et Apple de MacIntosh (Steve Jobs).

Aujourd’hui avec le développement de l’Internet sans fil et l’explosion des smartphones et autres tablettes, l’ordinateur est partout et les chercheurs ne cessent d’innover.

Categories: 3ème, Culture G, Histoire Tags:

Bordeaux au XVIIIème siècle par Jules Vernet

Vue d'une partie du port de Bordeaux prise du côté des Salinières, huile sur toile de Jospeh Vernet (1714-1789), 2,63 m. x 1,65 m., 1758, Musée national de la Marine, Paris (source : wikimedia commons)

Pour les 4ème.

Pour mieux observer et décrire le tableau de Joseph Vernet vous pouvez

– cliquez sur l’image ci-dessus pour l’agrandir

et/ou

– utiliser le site http://www.musee-marine.fr qui propose une description animée (ici) et détaillée (ici) de l’œuvre:

Capture d'écran du site musée-marine.fr. Rechercher Bordeaux dans la rubrique "Le voyage de 10 ans".

Pour approfondir:

la biographie et les oeuvres de Joseph Vernet

autre vue du port de Bordeaux par Joseph Vernet

 

 

Categories: 4ème, Histoire Tags: