Accueil > 3ème, Culture G, Histoire > Histoire de l’informatique, révolution du XXème siècle

Histoire de l’informatique, révolution du XXème siècle

L'ENIAC, le premier ordinateur, photographie de 1946, archives de l'US Army (wikimedia commons)

Nous avons vu au cours du premier chapitre d’histoire en 3è, l’importance de l’apparition de l’informatique dans les transformations technologiques, scientifiques, économiques et sociales du XXème siècle. Pour l’imagerie médicale l’informatique a notamment permis un meilleur traitement de l’image (superposition, 3D) mais aussi un meilleur archivage des données ; dans l’industrie, l’informatique a notamment apporté la robotisation des chaînes de montage (et des automobiles beaucoup plus compliquées à réparer). Je vous propose ici quelques documents pour en savoir plus sur l’histoire de cette révolution qui a profondément transformé nos habitudes grâce à une capacité de calcul sans cesse décuplée. L’ordinateur – machine automatique de traitement de l’information obéissant à des programmes formés par des suites d’opérations arithmétiques et logiques (source: Larousse) –  a connu d’importantes innovations au XXème siècle avant de devenir cet outil qui est aujourd’hui devenu un objet du quotidien.

L’histoire du premier ordinateur par Igor et Krishka Bogdanov:

L’évolution de la puissance de calcul (source: )

Alors qu’il faut à l’homme 5 minutes pour effectuer une multiplication de nombres à 10 chiffres, il ne lui faut qu’une dizaine de secondes pour effectuer ce calcul avec une calculatrice. Il ne fallait que 0,001 seconde à l’ENIAC pour faire le même calcul ; il pouvait réalisé 100 000 additions par seconde!!! Aujourd’hui les microprocesseurs permettent une vitesse de calcul de l’ordre de la nanoseconde, un milliardième de seconde!

A titre de comparaison avec ce qui se fait dans la nature, la vitesse de calcul des ordinateurs actuels approcherait celle du cerveau d’un insecte mais serait encore loin d’atteindre celle du cerveau humain. Toutefois ce type d’étude est contesté car il fait de la pensée animale une forme équivalente à celle d’un calcul mathématique, ce qui n’a jamais été prouvé (voir ici: http://synthetic-lab.net/wp-content/uploads/2012/05/Kurzweil_002.jpg).

 Frise chronologique: L’histoire des ordinateurs, 1939-2010

(cliquez sur l’image pour pouvoir zoomer)

Infographie (en anglais) représentant les grandes étapes de l'aventure informatique au XXème siècle (source: www.computerhistory.org)

Quelques explications:

L’objectif premier de l’informatique est de permettre le traitement automatique de l’information, grâce à un code binaire, notamment pour calculer. La Pascaline, première machine à calculer, est inventée en 1642 par Blaise Pascal: elle ne pouvait réaliser que des additions et des soustractions. C’est en 1673, grâce à , que le système binaire est inventé et que la machine à calculer peut réaliser des multiplications, des divisions et calculer des racines carrées. Au XIXème siècle, tout s’accélère: c’est le début de la programmation. Jacquard invente un métier à tisser fonctionnant avec des cartes perforées qui commande la machine puis ce sont les machines à écrire qui sont améliorées (clavier, touchées numérotées).

Dans les années 1930, l’informatique et les ordinateurs prennent véritablement forme avec le développement de firmes comme IBM et HP qui financent la recherche dans ce domaine avec les grandes universités américaines. La Seconde Guerre mondiale accélère les découvertes car les armées avaient besoin de calculer les trajectoires des tirs et les capacités humaines étaient devenues insuffisantes face à l’ampleur du conflit. C’est dans ce but qu’est créé l’ENIAC. Le premier ordinateur (ou calculateur) ne contenant aucune pièce mécanique, 1000 fois plus rapide que tous les autres calculateurs de l’époque. Cette première génération d’ordinateurs était très imposante, très fragile et très complexe à utiliser. Ce sont sur ces trois questions que se font les innovations de la seconde partie du siècle.

Les inventions du transistor (1948), du circuit intégré (1958) puis du microprocesseur (1971) vont permettre de progressivement réduire la taille et le prix des ordinateurs tout en augmentant considérablement leur puissance. Cela permet d’aller progressivement de la machine de savant fou à l’ordinateur individuel (le Commodore PET d’Aplle en 1977, puis l’Atari 400 qui proposait des jeux vidéos en 1979).

C’est donc dans les années 1980 que les ordinateurs entrent dans les maisons, et que le combat commence entre les deux grands systèmes d’exploitation qui domine encore le marché: Windows  de Microsoft (Bill Gates) et Apple de MacIntosh (Steve Jobs).

Aujourd’hui avec le développement de l’Internet sans fil et l’explosion des smartphones et autres tablettes, l’ordinateur est partout et les chercheurs ne cessent d’innover.

Categories: 3ème, Culture G, Histoire Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks
Vous devez être identifié pour poster un commentaire