Archive

Archives pour 28/09/2012

Les travailleurs immigrés chez Renault

Immigrés sur une chaîne de montage de R5 aux usines Renault de Flins. 1975 © Berretty / Rapho

La dernière partie de ce premier chapitre d’histoire était consacrée aux populations immigrées dans l’usine Renault.

Je vous propose ici de revoir les documents utilisés pour cette étude, ils seront très utiles aux élèves de 3ème D pour préparer l’évaluation de mardi matin…

Le parcours d’Ali Essioui, OS chez Renault:

Un texte qui fait le point sur les étrangers de l’usine de Boulogne-Billancourt:

En 1956, les Algériens représentent 3 314 salariés essentiellement
manœuvres et OS, des travailleurs non qualifiés. Au début de années
1970, 90% des employés travaillent sur les chaînes de montage, créant
souvent l’amalgame que l’OS est un immigré. Billancourt embauche
majoritairement des maghrébins : 865 embauches pour 1965 pour passer
à 4519 en 1969. Une trentaine de nationalités cohabite au sein de la
structure : russe, espagnol, yougoslave…Prisca Cez, mémoire « L’île Seguin à Boulogne Billancourt. L’île de la
controverse », 2005-2006

 

 

Bilan:

La frise pour conclure le chapitre

Les repères chronologiques de la leçon

Categories: 3ème, Histoire, Le XXè siècle Tags: