STALINE

Son vrai nom Joseph Vissarionovich Djougachvili qu’il changea en 1912 en prenant le pseudo de Joseph Staline qui veut dire « Homme d’Acier ». Né a Gori le 18 décembre 1878 _ officiellement le 21 décembre 1879 . Il né le 18décembre 1878 mais a partir de 1922, cette date fut changé et remplacé par le 21 décembre 1879, pour pouvoir fêté son anniversaire des 50 ans en l’Union soviétique.Maitre incontesté de l’Union soviétique, de 1929 à sa mort, Staline est l’un des personnages emblématiques du XX ième siècle.

Famille :

-La mère de Staline meurt en 1937.

– Le père de Staline était un cordonnier gagnant  sa vie mais qui devint vite alcoolique et violent. Il meurt alors que Staline n’avais que 11 ans.

Jeunesse :

Il fut le troisième enfant et seul survivant de sa fratrie. Après avoir brillamment réussi ses examens , lossif entre en 1894 au séminaire de Tifis et y reste jusqu’à vingt ans. Il y suit un enseignement secondaire général avec une forte connotation religieuse. Rapidement, le jeune Djougachvili devient athée et commence à se montrer rebelle a l’autorité du séminaire. Il reçoit de nombreuses punition pour lecture de livres interdits. Il commence sa carrière de révolutionnaire sous le surnom de Koba. Il se fait arrêter à de nombreuse reprises. En 1907, il est impliqué dans des braquages de banques sanglants.

Le pouvoir :

*Après la chute du tsarisme et l’abdication de Nicolas II lors de la Révolution de février 1917 Staline, à peine de retour d’une longue déportation en Sibérie, prend en main la direction du Parti à Pétrograd.

À la mort de Lénine, en 1924, les bolcheviks exercent une dictature ; c’est un pouvoir sans partage sur un pays ravagé par la guerre civile de 1918 à 1920 et la famine de 1921 à 1922. En effet, l’Union des républiques socialistes soviétiques, proclamée en 1922, est dirigée par un parti unique, le Parti Bolchévique, dont Staline  est le secrétaire général du Comité central depuis le 3 avril 1922.

Des tensions à l’intérieur du parti apparaissent déjà alors que Lénine est gravement malade et en retrait depuis 1922. Staline va s’employer à écarter du pouvoir Léon Trotsky son principal rival, accusé de « révisionnisme antibolchevik ».

 

Culte de la personnalité :

L’expression culte de la personnalité correspond à l’adulation excessive d’un chef d’État dans un régime totalitaire.Le culte de la personnalité est entretenu par divers moyens de propagande.

Image typique du culte de la personnalité. Dominante rouge et orangée, en contraste les personnages gris et noirs.Là encore les diagonales dominent , drapeaux, soldats, canons, basculent vers la gauche de l’image = mouvement. Gigantesque, le généralissime Staline, sur fond de drapeau rouge occupe les deux tiers supérieurs de l’affiche. Il indique de son bras droit tendu la gauche de l’affiche (symboliquement la direction de l’Ouest là encore). Deux vagues de soldats, de canons et d’avions de combat s’avancent surmontés d’un « mur » de drapeaux rouges . En bas à gauche, plus pales, les murailles du Kremlin, siège du gouvernement soviétique à Moscou, dont les tours sont surmontées de brillantes étoiles rouges. Dans tout ce jeu de diagonales, la verticalité de Staline donne une impression de force paisible et de détermination. Bien que l’affiche ne comporte aucun texte, le message est clair : sous la direction de Staline, les puissantes forces soviétiques vont remporter la victoire.

 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.