Napoléon 1er (Remy)

Napoléon 1er

I.Introduction :

-Empereur, Général, Homme d’état et militaire (Français) napoléon on est ne le 15 août 1769 celui-ci était un grand homme reconnu est décédé le 05 mai 1821 a Sainte-Hélène d’une maladie a l’estomac.

32406

Napoléon 1er sacre 2 décembre 1804

II.Biographie :

-Né le 15 août 1769 à Ajaccio (Corse), Louis Napoléon Bonaparte est le 2ème fils de Carlo Maria Buonoparte et de Letizia Ramolino. Son père, avocat au conseil supérieur de Corse, le reconnaît noble en 1771, assesseur de la juridiction royale des provinces et de la ville d’Ajaccio. Il fut aussi élu député de la noblesse de Corse auprès du roi en 1777. Il lutta pour l’indépendance de la Corse. Napoléon fut donc élevé dans le ressentiment vis-à-vis de la France. Le 1er janvier 1778, Napoléon et son frère joseph entrent au collège d’Autum. Le 15 mai 1779, Napoléon est admis au collège militaire de Brienne. Il le quittera en 1784 pour l’école royale militaire de Paris.
En 1785, alors qu’il n’a que seize ans, il devient lieutenant en second dans l’artillerie et est affecté en garnison à Valence. Mais son père meurt la même année et il est contraint de soutenir les intérêts familiaux et d’entretenir ses frères et sœurs.La nuit du 4 août 1789, l’abolition des privilèges ouvre toutes les portes d’une grande carrière militaire à Napoléon. Pourtant, comme son père, il s’engage dans les luttes politiques de l’île. Néanmoins il est réintégré dans l’armée royale et nommé capitaine tout en s’opposant, comme lieutenant-colonel de la Garde nationale d’Ajaccio, aux  » paolistes  » qui cherchent à établir l’indépendance de l’île avec l’appui des Anglais. En juin 1793, lors de la déclaration de l’indépendance de la Corse, il se rallie définitivement à la France. Le 2 décembre 1804 napoléon Bonaparte se fait sacrée empereur de France dans la cathédrale Notre dames de paris en présence du pape Pie VII

Natif de Corse et simple général de la Révolution française, à peine âgé de 35 ans, il reconstitue à son profit l’Empire de Charlemagne !

Beaucoup de Français se plient à ce surprenant archaïsme. Ils y voient le moyen d’empêcher à tout jamais le retour de l’ancienne dynastie des Capétiens.

Parmi ces Français qui craignent la restauration de l’ancien régime figurent les anciens députés de la Convention qui ont condamné à mort le roi Louis XVI et tous ceux qui ont acheté des biens nationaux ou se sont enrichis pendant la Révolution.

Le sacre leur offrira un répit de dix ans avant le retour de la monarchie.

De la Révolution à l’Empire

Le 25 mars 1802, à Amiens, l’Angleterre et la France ont signé un traité de paix qui met un point final à la deuxième coalition européenne contre la France.

Napoléon Bonaparte, qui gouverne la France en dictateur avec le titre de premier consul, profite de la paix retrouvée pour affermir son pouvoir à l’intérieur comme à l’extérieur. Il conclut avec le pape un concordat qui rétablit la paix religieuse à l’intérieur. Il consolide les conquêtes de la France sur la rive gauche du Rhin et resserre les liens avec les petits États d’Allemagne et la Suisse. Il se fait aussi attribuer le consulat a vie. Mais l’opposition royaliste ne désarme pas pour autant. En faisant exécuter le jeune duc d’Enghien sans motif sérieux, Bonaparte terrorise celle-ci et rassure les anciens révolutionnaires.Napoléon meurt à Sainte-Hélène le 5 mai 1821 d’une maladie de l’estomac. Enterrées sur l’île, ses cendres y sont restées jusqu’en 1840. Elles furent ensuite ramenées à Paris. L’empereur repose depuis dans son tombeau, sous le dôme des Invalides

III.batailles Napoléon :

-Voici quelque bataille de Napoléon !

La bataille de Montenotte

-12 avril 1796 à Montenotte Superiore, en Ligurie (actuellement commune de Cairo-Montenotte, province de Savona, Italie) ; 13 avril à Millesimo et Cosseria ; 14 et 15 avril à Dego.

La bataille de Mondovi

-21 avril 1796 aux environs de la ville de Mondovì, en Piémont (actuelleme nt dans la province de Coni, Italie).

La bataille de Champaubert

10 février 1814 à Champaubert, village du sud-ouest du département de la Marne.


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.