Nov 18 2011

Biographie de Staline par Léa et Lorianna

Publié par 3aleap dans 3A, Histoire      

Staline en uniforme militaire.

Sa jeunesse :      

Staline signifie homme d’acier.

Joseph Staline de son vrai nom Joseph (Iossif) Vissarionovitch Djougachvili est né dans la ville Géorgienne de Gori le 18 décembre  1978. Dans son enfance, le futur Staline est brutalisé par un père alcoolique et violent qu’il perd à l’âge de onze ans. Il est entré à l’école religieuse de Gori où il y apprend le russe et est influencé par le nationalisme géorgien.

Après avoir brillamment réussi ses examens, Iossif entre en 1894 au séminaire de Tiflis et y reste jusqu’à vingt ans. Il a suivi un enseignement secondaire général avec une forte connotation religieuse. Surnommé le « Sac de pierre », l’école a mauvaise réputation. Rapidement, le jeune Djougachvili devient athée et commence à se montrer rebelle à l’autorité du séminaire. Il reçoit de nombreuses punitions pour lecture de livres interdits. En août 1898 il s’inscrit à la branche locale du Parti ouvrier social-démocrate de Russie (POSDR). Malgré les faveurs que lui accorde le recteur du séminaire, il en est expulsé en mai 1899, officiellement pour absence à l’examen de lectures bibliques. « Je fus renvoyé pour propagande marxiste », se vanta t-il en suite.

Iossif Djougachvili commence alors sa carrière de révolutionnaire sous le surnom de Koba. Il participe à la révolution de 1905. Il se fait arrêter à de nombreuses reprises. En 1907, il est impliqué dans des braquages de banques sanglants servant à financer le Parti.  Il est déporté plusieurs fois en Sibérie et s’évade à chaque fois. Il s’évade notamment en 1904 et adhère alors à la fraction bolchevique du P.O.S.D.R ( et devient un militant exemplaire. C’est à cette époque qu’il rencontre pour la première fois Lénine. Il organise aussi en 1907 au Caucase des «expropriations» pour financer le parti, cela provoquent des grèves.

Son engagement politique et la prise du pouvoir Les caractéristique de son « règne » sur l’URSS :

Il devient commissaire du Peuple aux nationalités (Le Conseil des commissaires du peuple est la plus haute autorité gouvernementale sous le régime soviétique. Il remplace le gouvernement provisoire suite à la prise de pouvoir par les bolcheviks le 25 octobre 1917 dans le calendrier julien ou révolution d’Octobre. Le Conseil des commissaires du peuple est connu après 1946 comme le Conseil des Ministres) dont le but est d’arrêter la contre-révolution et d’établir un État centralisé. Il fut secrétaire général du Parti Communiste d’Union Soviétique en 1922 : Le Parti communiste de l’Union soviétique (PCUS) était le seul parti politique autorisé dans l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) entre 1925 et 1989. Après l’élimination de ses rivaux en 1928, il s’impose comme seul maître de l’URSS jusqu’à sa mort. Staline possédait plusieurs ennemis dont Trotski, ils se sont « battus » pour succéder au pouvoir de Lénine. En février 1913, il est à nouveau arrêté et exilé en Sibérie, mais cette fois, il ne parvient pas à s’enfuir. Il y reste quatre années et ne revient à Petrograd que suite à la révolution de février 1917 et l’amnistie qui a suivi.  Le 25 mars 1917, il reprend la direction dela Pravda et du parti. Il fait pression sur le gouvernement provisoire pour engager des négociations de paix et cherche à se rapprocher des mencheviks. Il censure ainsi l’appel de Lénine à la prise de pouvoir. Mais dès le retour de celui-ci, il revient à une position plus radicale et contribue à la préparation de l’insurrection sous les ordres de Trotski, Chef de l’Armée Rouge. Il ne joue cependant pas de rôle majeur dans la révolution d’octobre 1917. En 1919, il est élu membre du Politburo (bureau politique du parti). Membre du conseil du Travail et dela Défense nationale, il participe activement à la guerre civile de 1918 à 1921 et fait à nouveau la démonstration de son caractère autoritaire, violent et méfiant. Il s’oppose plusieurs fois à Trotski, refusant de lui obéir. Il organise en 1918 la défense de Tsaritsyne (la future Stalingrad), puis en 1919, celle de Petrograd. Il réprime sans pitié les socialistes-révolutionnaires et les anarchistes.

http://www.fsa.ulaval.ca/personnel/vernag/leadership/disk/russie2_index.htm

Léa et Lorianna


Nov 18 2011

Biographie de Staline : Margaux GUILLON et Clémence LEGERON.

Publié par 3amargauxg dans 3A, 3ème, Histoire      

Propagande Stalinienne.

Au premier plan, on voit des enfants qui offrent des cadeaux à Staline, qui est habillé en blanc avec une casquette de mousse, en uniforme de marin.  On voit aussi des écritures bizarres en dessous et au dessus qui signifient « Grâce à notre bien-aimé Staline, nos enfants grandissent dans la joie et la prospérité ». Les enfants sont souriants, joyeux, et contents. Il y a 8 enfants. Il est considéré comme le père des peuples.

Au deuxième plan, on observe des végétaux.

En troisième plan, on peut prétendre voir une tour.

 

1ère partie : Sa biographie.

SA JEUNESSE :

 

Joseph Staline est né à Gori, le 18 décembre 1878 officiellement le 21 décembre 1879. Il est mort à Moscou, le 5 mars 1953. Staline est un révolutionnaire, un homme politique, un dirigeant soviétique. Il est d’origine géorgienne. Il établit un régime de dictature personnelle. Il fut secrétaire général du Parti communiste de l’Union soviétique de 1922 à 1952. Staline dirigea l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), et tout ça à partir de la fin des années 1920 jusqu’à sa mort. D’abord surnommé Sosso pendant son enfance, il se fit ensuite appeler Koba Il utilisa ensuite le pseudonyme de Staline, formé sur le mot russe ????? (stal), qui signifie « acier ».

SON ENGAGEMENT POLITIQUE ET LA PRISE DU POUVOIR :

La stalinialisme se décrit par  3 grands chapitres, la collectivisation des terres, la nationalisation des industries, et la terreur.

Ca désigne également l’idéologie et la pratique politique de Joseph Staline au pouvoir. Staline ayant pris la succession de Lénine, il abandonne peu à peu la direction collégiale pour progressivement imposer, en s’appuyant sur la bureaucratie (La bureaucratie c’est d’une part, une forme d’organisation du travail et, d’autre part, une dérive de cette organisation.) Lors de la guerre civile, un régime totalitaire s’installe (Le totalitarisme est le système politique des régimes à parti unique) Staline désigne sa politique sous le nom de « marxisme-léninisme ». Staline n’étant presque jamais sorti dela Russie, il ne croit pas à une révolution mondiale. Il exige du temps pour moderniser l’URSS. Staline a également mit en place la « collectivisation » des terres. Il livre ce qui peut être est considéré comme la dernière guerre paysanne de l’histoire européenne. En1934, l’objectif est atteint, mais à un prix exorbitant : les riches terres à blé d’Ukraine. En 1928 il crée le Gosplan, qui est un organisme d’État rigide chargé de veiller au bon fonctionnement d’une planification impérative et très ambitieuse. Staline rétablit alors le salaire aux pièces et le livret ouvrier, allonge la journée de travail, encourage la naissance et fait punir d’envoi au Goulag tout retard répété de plus de 10 minutes. Staline restaure aussi le titre de maréchal, revient au nationalisme, à la libre consommation de la vodka. Enfin en 1935 Staline ramène l’âge limite pour la peine de mort à 12 ans.

2ème partie : Définir « le culte de la personnalité » et décrire une affiche de propagande.

DEFINIR LE  « CULTE DE LA PERSONNALITE » :

Le culte de la personnalité c’est une attitude donnant plus d’importance à l’image du chef politique qu’à la collectivité. (Comme le prouve notre image si dessus)


Nov 18 2011

Biographie de Staline par Etienne et Bryan.

Publié par 3aetiennec dans 3A, 3ème, Histoire      

 

Biographie de Staline:

 

1 La jeunesse de Joseph Staline:

Iossif Vissarionovitch Djougachvili, qui deviendra par la suite Joseph Staline, naquit en Géorgie dans la région de Gori le 18 décembre 1878, mais il fut officiellement déclaré le 21 décembre 1879. C’est en 1912 qu’il prendra le pseudo de Joseph Staline. Il est le troisième enfant et de sa famille. Le père de Staline, Vissarion Djougachvili, était cordonnier de métier. Il était originaire d’un village du nord de la Géorgie, plus précisément de la région de Djougha au sud est de l’Empire Russe, d’où provient son nom. Sa mère, Ekaterina Gavrilovna Gueladzé, était une couturière de profession. Par la suite elle est abandonnée par son mari, puis elle pousse son fils vers le deuxième ordre majeur de la religion catholique et finance avec grande difficulté ses études. Après avoir brillamment réussi ses examens, Staline entre en 1894 au séminaire orthodoxe de Tiflis et y reste jusqu’à l’âge de ses vingt ans. Il y suit un enseignement secondaire général avec une forte conception religieuse. Prénommée le «Sac de pierre», l’école a triste réputation. Rapidement, le jeune Iossif refuse de se soumettre à l’autorité du séminaire et devient Athée, c’est à dire qu’il ne croit pas en Dieu. En conséquence, il reçoit de nombreuses punitions pour lecture d’ouvrages interdits. En 1898 il se rallie au parti ouvrier social-démocrate de Russie. Pour Staline se sera le début d’une grande et longue carrière politique. C’est en 1953, que le leader de la Russie, Staline ou Iossif Vissarionovitch Djougachvili, s’éteint à Moscou

 

2 L’engagement politique et la prise du pouvoir de Staline:

A partir de cette période, Staline milite à travers le Caucase et notamment à Bakou jusqu’à sa première arrestation en 1902. Déporté en Sibérie plusieurs fois, il s’échappe et reprend ses activités. Jusqu’en 1917 il essuie le revers de la médaille avec une suite d’actions militantes et d’emprisonnements. Au sein du Parti social-démocrate bolchevique, il prend le surnom de Koba. Après avoir participé à la révolution de 1905, il rencontre Lénine en 1906. Koba (qui veut dire ours) prend alors un rôle important dans des hold-up (désignés officiellement comme des expropriations) destinés à remplir les caisses de la révolution, le tout avec l’accord de Lénine. L’année 1912 est marquée par une succession d’arrestations et d’évasions ainsi que par l’ascension de Koba, devenu Staline ou l’homme d’acier. En 1912, Staline est appelé par Lénine, au Comité central du parti bolchevique et lui confie le journal révolutionnaire la Pravda. Staline est à nouveau arrêté en février 1913 pour être cette fois déporté à Touroukhansk en Russie, dans une région reculée de la Sibérie. A défaut de réussir une évasion, il a alors attendu la révolution russes de 1917 pour retrouver sa liberté. La révolution se traduit pour Staline par une libération. Reprenant le pouvoir de la Pravda dès mars, il est élu le mois suivant au Comité central. Toutes ses fonctions en termes de politiques montrent son engagement sincère envers la politique de son pays. Staline en effet, en défendant fermement la politique de Lénine, sera récompensé est promu au poste de secrétaire général du Parti Communiste de l’union soviétique. Staline, qui après la mort de Lénine, en janvier 1924, se retrouve en position de force dans la course à la succession de Lénine et il se déclare héritier du Léninisme et créé le Stalinisme. Mais dans sa course à la succession, Staline fait face à un adversaire de taille, qui est Trotski. D’autant plus que les dirigeants du pays, trop soucieux de déposséder Trotski, ne prennent pas garde aux avertissements de Lénine concernant Staline. Staline se positionne ensuite tour à tour à droite puis à gauche. En conséquence, il élimine ses adversaires les uns après les autres. Mais Staline ne c’est pas simplement imposé pour avoir le pouvoir, il devient le vojd (le guide en russe) du peuple et amorce le culte de la personnalité. Le continent russe est alors prêt pour accueillir le fameux stalinisme si connu et reconnu.

 

3 Les caractéristiques du règne de Staline sur l’URSS:

Comme tout homme régnant sur un pays Staline a des ennemies. Son gouvernement est fortement influencé par le Léninisme et ainsi le créateur d’une terreur généralisé dans son pays, qui est l’URSS.Pour arriver au pouvoir, Staline a dû s’allier avec les autres partis politiques de la Russie. Par cette alliance, Iossif Vissarionovitch Djougachvili, a pu se retourner contre ces mêmes partis, pour prendre le pouvoir en Russie. En 1929 Staline est le seul maître de la Russie, mais Trotski, qui est maintenant au Mexique reste influent grâce à ses fidèles, c’est pourquoi Staline le fit tuer en 1940 au Mexique. Le stalinisme se divise en trois grandes parties:

  • la collectivisation des terres est un des principe de l’État soviétique. Elle repose sur le principe, que les terres agricoles et le matérielle agricole soit mis commun dans des fermes appelées Kolkhozes.
  • la nationalisation des  l’industrie est le second grand principe, en conséquence toutes les industries sont désormais dirigées par l’État. Pour subvenir à ses besoin en arme, Staline mais l’accent sur l’industrie lourde, notamment celle de l’armement.
  • la révolution culturelle ou encore la terreur instauré par le Léninisme et qui permettait de garder les opposant à l’écart du gouvernement de Staline.

 

Analyse d’une affiche de propagande:

C’est une affiche de propagande visant à promouvoir la citoyenneté par le vote. En effet, en 1936, une nouvelle constitution est adoptée en URSS c’est à dire tous les organes du parti sont désormais élus au suffrage universel direct masculin et féminin. L’extension du droit de vote concerne ainsi l’ensemble des habitants de la Russie. Le succès de la nationalisation de l’industrie, de la collectivisation des terres et de la révolution culturelle sont tels, que la contestation de l’opposition est contre attaquée. Cet ainsi que la vaste consultation populaire a servit a lutter efficacement contre la bureaucratie de certains cadres, faisant ainsi participer les différent peuples de l’URSS à la vie politique de leur fratrie. Cette affiche de propagande illustre par la même occasion qu’il faut voter pour Staline, qui par cette élection sera en fin élever au rang de chef d’état de l’URSS et de ses peuples associés. Staline par l’intermédiaire des affiches de propagandes fait l’objet d’un culte de la personnalité, la propagande le présente comme le protecteur et le bienfaiteur de son peuple. On lui attribue énormément de qualités. L’état encadre la vie et les pensées des soviétiques russes. L’expression : « culte de la personnalité » correspond à l’adoration d’un chef d’état ou président dans un régime totalitaire, c’est-à-dire d’un parti unique qui ne tolère aucune opposition politique. Le culte de la personnalité est entretenu par divers moyens, et suppose en particulier une large utilisation des médias en vue d’un fort battage médiatique et notamment pour Staline d’affiches de propagandes, pour arriver à ses fins et ainsi exercer une politique totalitaire.

 

 

Bibliographie:

http://www.histoire-en-questions.f

http://www.seconde-guerre.com

http://www.google.fr

http://www.jesuismort.com

http://www.linternaute.com/biographie/staline/biographie/

http://www.communisme-bolchevisme.net/documents_mouvement_communiste_internationnal.htm

 

Chauvet–Farenc Etienne et Talbot Bryan 3°A


Nov 18 2011

Biographie de Staline par Astrid et Justine.F

Publié par 3ajustinef dans 3A, 3ème, Histoire      

 

Joseph Staline

 

De son vrai nom Iossif Vissarionovitch Djougachvili il est né le 19 Décembre 1878  ou le 21 Décembre 1879 en Géorgie, il est mort à l’age de 74 ans le 5 Mars en 1953 à Moscou.
Le père de Staline était cordonnier il gagnait bien sa vie mais il devient vite alcoolique. Sa mère était une couturière. Il a réussit ses examen avec succès. Il devient rapidement athée (sans religion) et commence a se montrer rebelle au séminaire (école des curés où il avait été après ses études). Mais il fut expulsé du séminaire parce qu’il lut des livres interdits et a cause de son engagement politique en 1899.

Il fut dépoter plusieurs fois en Sibérie et s’évade, notamment en 1904 et adhère a la fraction bolchevique du P.O.S.D.R (Parti ouvrier social-démocrate de Russie). C’est a ce moment qu’il rencontre Lenine.

Il fut impliqué dans des bagarres sanglantes en 1907.

Après la chute tu tsarisme (tsar) lors de la Révolution de Février de 1917 il prend en main la direction du Parti à Pétrograd (Saint Pétersbourg). Il met 12 ans pour accéder au pouvoir (de 1917 à 1927). Il prône alors la politique du « soutient critique »  au gouvernement réformiste bourgeois. Dès le retour d’exil de Lénine il se range rapidement aux thèses d’avril (elles avancent l’idée que la tache des bolchévique est de préparé la révolution socialiste). Pendant l’été 1917 il est membre du Politburo (parti communiste de l’Union soviétique). Exécutant dévoué, Staline ne joue aucun rôle de premier plan dans la Révolution d’Octobre , mais il a l’habitude de s’aligner systématiquement sur les positions de Lénine.
Avant la mort de Lénine en Janvier 1924, Staline déjà une grande autorité. En 1929 il fait exiler Trotski qui était son ennemi (parce qu’il ne pensait pas la même chose). Le 21 Décembre 1929 il fête ses 50 ans en grande pompe.

Le stalinisme désigne l’idéologie (ensemble de grandes idées qui servent a construire une politique) et la pratique politique de Satline, puis, par extension, de ses partisans ou de ses émules.
Les grands traits de cette politique sont le centralisme (c’est une forme d’organisation d’un état, ou d’une organisation, dans laquelle les décisions sont prises dans un centre unique), l’emploi de la force (voire de la terreur), nationalisation des entreprises.

Il est mort le 5 Mars 1953 à Moscou.

L’image:  C’est Staline sur un bateau, il est à la barre.  Sur la barre  il y a écrit « CCCP » qui veut dire « URRS » en Russe. Le marteau représente le travail . La fossile représente l’agriculture (ses symboles se trouvent  sur le drapeau rouge qui est derrière Staline).  Il y a une croix rouge sur le mas du bateau qui représente la révolution Russe. Il y a culte de la personnalité parce que c’est Staline qui dirige le bateau.
Culte de la personnalité:  attitude donnant plus d’importance à l’image du chef politique qu’à la collectivité


Source: Wikipedia et http://propagandestalinienne.centerblog.net/ pour l’image.

Astrid et JustineF

 


Nov 18 2011

Biographie de Staline par Maëva et Marion D.

Publié par 3amariond dans 3A      

Staline :

I- sa biographie :

1. Sa jeunesse                          

Joseph Vissarionovitch Djougachvili né à Gori le 18 décembre 1878 et mort à Moscou le 5 mars 1953. Staline est d’origine géorgienne, son père (Vissarion) était cordonnier. Sa mère, Catherine Guéladzé, fait entrer son fils au séminaire de Tiflis en 1894. Il était très doué pour les études mais  c’est du côté de la foi que Joseph laissa à désirer. Il sera exclu du séminaire pour ses idées politiques en 1899. A 18 ans, il va se rallier secrètement au Parti social-démocrate de Tiflis. Puis il mena une activité révolutionnaire. Joseph est alors connu sous le nom de Sosso puis sous le pseudonyme de Koba. En 1904, il rejoint le les bolcheviks dont il fut un militant exemplaire et il organise en 1907 des hold-ups au Causcase pour soutenir le Parti.

2. Son engagement politique et la prise du pouvoir

Après la chute du tsarisme, lors de la révolution de février 1917, Staline, à peine de retour d’une longue déportation en Sibérie, prend en main la direction du Parti à Pétrograd.  Néanmoins, dès le retour d’exil de Lénine, il se range très rapidement aux Thèses d’avril. Celles-ci avancent l’idée que la tâche des bolcheviks est de préparer la révolution socialiste, mais selon Lénine eur tâche est de donner le pouvoir au peuple et d’arrêter la guerre. À l’été 1917, il est membre fondateur du Politburo. Puisqu’il siège au Parti, il se range toujours du côté de Lénine. Il développe la doctrine de la « construction du socialisme dans un seul pays » en opposition à ce qu’il appelle la «révolution permanente» de Trotski, il décide la collectivisation totale des terres (automne 1929) et de l’industrialisation (premier plan quinquennal en 1928). Il s’opposera violemment aux thèses de Trotski (commissaire à la guerre) . Pour combattre Trotski, il aura le soutien de Kamenev et de  Zinoviev mais Trotski et Staline finiront par être oubliés en 1927. Staline s’adonna alors à une pratique qui allait devenir funestement célèbre : la purge.

3. Les caractéristique de son « règne » sur l’URSS

En 1929, il « purge » la droite du Parti. Staline est désormais le chef incontesté qu’il souhaitait être. Devant les résistances, Staline déclenche en 1934, après l’assassinat de Kirov, des purges importantes au sein du Parti qui s’étendent de 1936 à 1938. Zinoviev, Kamenev, Smirnov, Boukharine et Rykov seront purgés août 1936 (procès des seize). Mais les purges ne se restreignent pas aux cadres du Parti, des millions d’hommes et de femmes furent les victimes des terribles purges staliniennes. En 1939, on admet qu’ont été arrêtés plus de sept millions de citoyens, dont au moins trois millions ont péri. En mai 1941, Staline devient homme de guerre, il est élu généralissime et président du Comité d’Etat à la défense. La mobilisation fut général, dans un premier temps le pays plia, puis résista et enfin remporta la guerre. Staline se résigna à accepter l’aide matérielle des démocraties et démantela le Komintern (l’Internationale communiste) en 1943 pour satisfaire ses fournisseurs. En 1943, il participa à la conférence de Téhéran, en 1945 à celles de Postdam et de Yalta.

 

II- Le culte de sa personnalité dans un propagande :

Il mourut en 1953 ; des centaines de millions de personnes, dans le monde entier, pleurèrent la disparition du « petit père des peuples ». Ses victimes se comptaient alors par dizaines de millions, exécutées dans les caves de la Loubianka, morts de faim. En 1956, Khrouchtchev condamna, lors du 20ème congrès du parti communiste, les crimes de Staline et le culte de la personnalité qui lui avait été témoigné.

1. Le culte de la personnalité :

L’expression culte de la personnalité correspond à l’adulation excessive d’un chef d’État dans un régime totalitaire. Par extension, elle peut s’appliquer à toute personne en vue bénéficiant d’un fort battage médiatique. Le culte de la personnalité est entretenu par divers moyens de propagande, et suppose en particulier une large utilisation des médias et des évènements, les rassemblements et les manifestations étant spontanés ou non.

2. Un propagande :

L’affiche se compose en deux parties . Dans un premier temps on remarque tout de suite  Staline le regard dirigé vers l’Ouest et portant un uniforme militaire. Puis nous pouvons voir toutes les forces de l’armée rouge que ce soit des chars, ou l’aviation. De gigantesques drapeaux de couleurs rouges se situent autour de Staline. Nous pouvons voir en arrière plan l’horloge de la tour de Saint Sauveur teintée de rouge. Le personnage principal de cette peinture est bien sûr Staline. On retrouve les emblèmes du parti communistes telle que la couleur rouge sur les drapeaux ainsi que sur l’horloge de la tour Saint Sauveur. Staline est entouré par des forces qui semblent démesurées ( l’un des tanks à coté de lui paraît très grand !) et qui semblent lui assurer une victoire.

III- Lexique :

purge : Staline « purifie' » ses ennemis en les exterminant et en les faisant disparaître des mémoires en modifiant des photos

bolcheviks : groupe au sein du Parti ouvrier social-démocrate de Russie dirigé par Lénine

IV- Liens :

http://lesimagesdesdictateurs.centerblog.net/rub-La-propagande-Stalinienne.html

http://www.jesuismort.com/biographie_celebrite_chercher/biographie-joseph_staline-1102.php

http://fr.wikipedia.org/wiki/Culte_de_la_personnalit%C3%A9

 

 

 


Nov 18 2011

Biographie de Staline par emilie B et justine T-Y

Publié par 3aemilieb dans 3A, Histoire      

Staline

I.BIOGRAPHIE

1) sa Jeunesse

Son vrai nom est Joseph Vissarionovitch Djougachvili.

Il est né en Géorgie le 21 décembre 1879.  Son père, cordonnier est devenu alcoolique.                                             
Il est devenu athée (sans religion) et se rebella contre l’autorité du séminaire de Tiflis (école des prêtres).

                                                                                     Il lut beaucoup de livres interdits et avait des idées communiste c’est pourquoi il reçu de nombreuses punitions et fut renvoyé du séminaire en 1899.

 

 2°Son engagement politique et la prise du pouvoir

Il commença par la suite une carrière contre l’état russe dirigé par l’empereur Nicolas II.

Il fut arrêté et déporter en Sibérie à plusieurs reprises. Ses évasions lui valurent le nom de «Staline», homme d’acier. En 1904, il adhéra à la faction bolchévique dirigée par le célèbre dictateur Lénine, qui lui donna la direction de son bureau politique en 1912. Étant le secrétaire général du parti, il parvint à succéder à Lénine en 1924. Ses idées étaient centralistes (pour un pays constitutionnel) et pour la révolution circonscrite à une seule URSS. Ses thèses triomphèrent contre le révolutionnaire russe Trotski et contre la droite du parti. De 1934 à 19

38, de grandes «purges» furent organisées (la grande terreur, exécutions contre les insurgés, période de répression politique) et le laissèrent maitre absolu du pays.

3° Les caractéristique de son «règne» sur l’URSS

Pendant son règne, il usa de moyens de terreur (excusions, procès truqués, déportation massives) pour asseoir sa domination et développa un culte de lui. Il signa avec Hitler un pacte de non-agression pour consolider la situation de son pays sur le plan économique et militaire et se tenir ainsi à l

’écart du conflit qui menaçait d’éclater en Europe. Ce pacte fut violé par l’attaque allemande de 1939. Staline dirigea une guerre difficile contre l’Allemagne et sa victoire renforça son prestige et lui permit d’agrandir son territoire soviétique grâce aux états proches sous le contrôle de l’URSS.

4°Conclusion :

Staline est mort le 5 mars 1953. Ses obsèques furent organisées le 9 mars à Moscou.

 

II. Culte de sa personnalité et image de propagande

Le culte de la personnalité désigne l’adulation excessive d’un chef, particulièrement d’un chef d’État qui est souvent en vie. Ce culte est entretenu par une propagande intensive et par une utilisation des médias et des mouvements de foule.

Staline met en place entre les années 1924 et 1954 une dictature ou il est le seul chef. Afin de se maintenir, il met en place un véritable culte de la personnalité. Des portraits et des statues du « petit père des peuples » sont érigés dans tout l’URSS.

Ceux-ci ont pour but de soutenir sa politique. Il utilise des affiches et des photomontages pour vanter l’industrialisation et la collectivisation des terres. L’image de Staline est partout. Tout est bon pour montrer la puissance du pays. Il utilise tous les moyens disponibles pour conserver sa position et accroître son pouvoir.

Staline devient donc le seul maître à bord du navire comme le prouve l’image où il est à la barre d’un bateau. Le bateau étant l’allégorie de l’URSS (drapeau) et du communisme (étoile rouge). Le sigle ‘CCCP’ signifie ‘URSS’ en alphabet cyrillique. Il crée un modèle communiste où le seul homme au pouvoir utilise la propagande et la répression pour servir ses idées et le communisme.

 

Lexique:

Bolchévique: nom du parti de Lénine.

Communiste: politique selon laquelle les terres sont à l’état et il n’y a aucunes classes sociales.

Allégorie : représentation d’une personnalité.

 

Sources :

-Wikipédia

-Encyclopédie personnelle

– http://www.anti-scientologie.ch/manipulation-propagande.htm

– http://www.devoir-de-philosophie.com/dissertation-nep-urss-staline-entre-deux-guerres-145065.html

 


ÉMILIE B. ET JUSTINE T-Y.


Nov 18 2011

Biographie de Staline par Bryan.V et Valentin.B

Publié par 3abryanv dans 3A, Histoire      

Joseph Staline


1ère étape: Je cherche des informations sur Staline en les classant en 3 grandes parties pour rédiger sa biographie (25 à 40 lignes) :

 

  1. 1.   Sa Jeunesse:

  Son vrai nom Joseph Vissarionovich Djougachvili qu’il changea en 1912 en prenant le pseudo de Joseph Staline. Né à Gori le 18 Septembre 1878 et officiellement le 21 Décembre 1879 puis mort à Moscou le 5 Mars 1953. Après avoir brillamment réussi ses examens, Iossif entre en 1814  au séminaire de Tiflis et y reste jusqu’à vingt ans. Il y suit un enseignement secondaire général avec une forte connotation religieuse. Rapidement, le jeune Djougachvili devient athée et commence à se montrer rebelle à l’autorité du séminaire. Il reçoit de nombreuses punitions pour lecture de livres interdits. . Malgré les faveurs que lui accorde le recteur du séminaire, il en est expulsé en mai 1899, officiellement pour absence à l’examen de lectures bibliques.

 

    2.Son engagement politique et la prise du pouvoir:

Après la chute du tsarisme et l’abdication de NicolasII lors de la Révolution de Février ne, à peine de retour d’une longue déportation en Sibérie en main la direction du Parti à Petrograd. Il prône alors la politique du « soutien critique » au gouvernement provisoire réformiste bourgeois d’Alexandre Kerensky. Néanmoins, dès le retour d’exil de Lénine, il se range très rapidement aux thèses d’avril. Celles-ci avancent l’idée que la tâche des bolcheviks à la révolution socialiste, seule à même, selon Lénine, de donner le pouvoir au peuple et d’arrêter la guerre. À l’été 1917, il est membre fondateur du Politburo. Exécutant dévoué, Staline ne joue aucun rôle de premier plan dans la Révolution d’Octobre mais il a l’habileté, comme toujours depuis qu’il est membre du Parti, de s’aligner systématiquement sur les positions de Lénine. Cela lui permettra bien plus tard de reprocher comme des crimes à ses camarades la moindre divergence antérieure avec le défunt Lénine.

 

3 Les caractéristique de son « règne » sur l’URSS :

Pour parvenir au pouvoir suprême, Staline s’appuie sur la bureaucratie naissante, sur la police, sur son clan de fidèles et sur un jeu habile d’alliances successives avec les diverses factions au sein du Parti. Pendant la guerre civile, Lénine apprécie Staline comme un exécutant efficace et discipliné, qui lui a assuré que « [sa] main ne tremble[rait] pas », mais leurs relations politiques et personnelles se dégradent sensiblement en 1922-1923. Avant la mort de Lénine en janvier 1924, Staline exerce déjà une autorité considérable. Personnage en apparence terne et peu porté aux discours théoriques brillants, c’est un génie de l’intrigue souterraine. Il joue pendant des années au modéré, et laisse aux divers groupes le soin de s’invectiver et de se discréditer les uns les autres, tout en tissant sa toile. Après la mort de Lénine, Staline empêchera la publication du « testament de Lénine », dans le post-scriptum celui-ci affirmait son hostilité à son égard.

Extrait du testament de Lénine :

Staline est trop brutal, et ce défaut parfaitement tolérable dans notre milieu et dans les relations entre nous, communistes, ne l’est pas dans les fonctions de secrétaire général. Je propose donc aux camarades d’étudier un moyen pour démettre Staline de ce poste et pour nommer à sa place une autre personne.

Staline ayant pris la succession de Lénine, il abandonne peu a peu la direction collégiale pour progressivement imposer, en s’appuyant sur la bureaucratie née lors de la guerre civile, un régime totalitaire. Il ne croit plus non plus à une NEP  à bout de souffle (rétablissement du rationnement, 1928) et qui exige du temps pour moderniser l’URSS.

2ème étape: Je défini le culte de la personnalité, je cherche et j’analyse une affiche de propagande qui montre que ce culte est omniprésent dans l’URSS de Staline :

Définition : L’expression culte de la personnalité correspond à l’adulation excessive d’un chef d’État dans un régime totalitaire. Le culte de la personnalité est entretenu par divers moyens de propagande, et suppose en particulier une large utilisation des médias et des évènements, les rassemblements et les manifestations étant spontanés ou non.

Image d’une  propagande stalinienne :

Ce document est une peinture dont ont ne connait pas la date de création. Elle se trouve à peu près vers les années 1950 à la fin de la seconde guerre mondiale et aux nouveaux pays conquit par Staline.L’affiche se divise une fois encore en deux parties : l’image puis le slogan ( Nous vaincrons la sécheresse).Staline est ici en uniforme blanc en train de fumer sa pipe. Il paraît un peu plus vieux notamment du à ses cheveux blancs ainsi que sa moustache. Son regard qui a l’air préoccupé , est dirigé sur une partie de l’U.R.S.S souffrant de la sécheresse.Étrangement cette fois ci les emblèmes du partie communiste ne sont pas présente ou seulement suggérées : Moscou est une étoile rouge. Cette affiche nous montre un Staline préoccupé par la sécheresse de son pays. Il travaille dur à la question et essaie de trouver des solutions à apporter à ce problème. C’est un Staline bâtisseur( en éradiquant la sécheresse celui-ci participe à une augmentation des rendements) qui nous est présenté.

Liens:

-http://lesimagesdesdictateurs.centerblog.net/rub-La-propagande-Stalinienne.html

-http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Staline

Bryan et Valentin

 


Oct 15 2010

Wall Street fait par Charlène et Chloéé.

Publié par 3achloev dans 3A, 3ème, Géographie, Les Etats-Unis      

Capture d'écran google

Argenberg, Flickr

Wall street se situe au Sud de Manhattan à New york. Wall steet est l’épicentre de financial district. Ce quartier concentre de nombreuses sociétés financières,banques d’affaires. Le secteur abrite le NYSE ( New York Stock Echange ) mais aussi le NASDAQ ( le deuxième plus important marché d’actions des Etats-Unis et le plus grand marché electronique d’actions du monde ). Le facteur de puissance est la puissance Financière. On a choisit le dollar pour représenter la puissance financière car dans le commerce international c’est le dollar qui est le plus utilisé avec 44% . New York State Echange est la plus grande place boursière car sa capitalisation est la plus élevée avec 16400 milliars de dollars. L’évolution de sa capitalisation varie de 50 à 100% .

Chanson : Image de prévisualisation YouTube

Le titre de cette chanson est  »  I need dollar  »  faite par Aloe Blacc en 2010. Cette chanson a été choisi pour le générique de HBO : How to make it in America  et a propulsé son auteur sur le devant de la scène.Elle parle sur le besoin du dollar. Il cherche tout simplement du dollar , il est pauvre.

Le film est Sexy dance sur le thème de la danse et il se déroule à New york.

Image de prévisualisation YouTube


Oct 14 2010

New York , Coeur De La Puissance Des Etats-Unis / Fait Par Reda Et Benjamin

Publié par 3aredah dans 3A, 3ème      

marché aux poissons de fulton dans le bronx Le marché aux poissons de Fulton se situe dans le Bronx plus précisément au sud .

Les trois documents que nous avons étudier mettent en avant l’agriculture avec le marché de Fulton. Des statistiques, des exportations, des marchandises américaine du hunt point, le plus grand centre de distribution alimentaire au monde. Mais aussi, l’Amérique est le plus grand pays producteur de viande avec 47% , il fournit 12% des produits qui sont envoyer dans le monde entier. C’est pourquoi les États-unis se dotent des centres de distribution, comme le hunt point. Se situant a l’origine à coté du quartier financier de Manhattan, il fut déplacé sur un grand terrain dans le Bronx. Cette endroit très animé concentre de nombreux produit frais qui fournissent New-York et sa région. Mais ce qui fait la puissance de l’Amérique, c’est son exportation mondiale, elle est leader dans de nombreux marché alimentaire. Tous ces arguments démontre que les États-Unis sont une grande puissance agricole.

Cette photographie représente  la puissance économique de l’agriculture des États-Unis, dont l’auteur est RACINGMIX , nous avons choisit cette photo car c’est un mode de consommation de la production agricole Américaine.

Voici la musique de Alicia Keys featuring JayZ : Empire State Of Mind

Image de prévisualisation YouTube

Nous avons choisi cette chanson car elle parle de New York en disant que c’est une ville où tout le monde peut réussir , réalisé ses rêves .


Oct 14 2010

Université de Colombia.

Publié par 3ahonorineg dans 3A, Sans catégorie      

L’Université de Colombias se situe au nord de Central park.

Cet article concerne les grandes écoles dans le mondes, surtout aux Etat-Unis.

Ils parle prinipalement de l’université de Colombia et de sa bibliothèque.

Elle a été fondée en 1754 et c’est la plus célèbre et la plus préstigieuse université de la ville.

Les meilleurs étudiants y sont admis, le facteur de puissance de ce lieu est la puissance intelectuelle et culturelle.

Le campus principal couvre une superficie de 132 000 m2, il se trouve dans le quartier Morningside Heights. Il dispose de

7 000 logements pour les étudients et le personnel. L’université possède 25 bibliothèques.

C’est de cette Université que sont sortis 76 étudidients ayant reçu le Prix Nobel.


Harvard est la plus ancienne et la plus prestigieuse des universités américaines. Cet établissement fondé en 1636 comprend aujourd’hui 9 facultés différentes et accueille des étudiants triés sur le volet, originaires du monde entier.



Fame est un film de 2009 réaliser par Kevin Tancharoen. Il se tourne dans l’ecole High School of Performing, une école d’arts de new York. Durant 4 ans danseurs, chanteurs et comédiens devront s’affronter dans atmosphère compétitive.