Chapitre 4

  1. L’histoire au programme : le christianisme dans l’Empire romain

1ère enquête
Les historiens racontent que Paul de Tarse avec des collaborateurs a aidé les communautés chrétiennes à se développer dans l’Empire romain. Pourquoi le document sur lequel on a travaillé prouve ce que racontent les historiens sur Paul de Tarse ?

Compte-rendu de l’enquête :
Nous avons travaillé sur une lettre lettre de Paul de Tarse écrite pour la communauté chrétienne de Thessalonique vers 50-51.
Ce document prouve ce que les historiens racontent sur Paul car Paul a écrit : « j’ai envoyé quelqu’un pour savoir où en était votre foi » dans sa lettre. Aussi il a rajouté « nous vous avons envoyé Timothée, notre frère, collaborateur de Dieu ». Dans ces extraits, Paul cite des personnes qui travaillent pour lui.
Ce document prouve que Paul a aidé les communautés chrétiennes à se développer parce que Paul a écrit : « Vous avez appris de nous comment il faut vous conduire pour plaire à Dieu ». Cet indice montre que Paul a appris aux chrétiens à bien prier. Il y a un autre indice qui prouve la même chose : « Faites donc de nouveaux progrès ». L’indice montre que Paul demande aux chrétiens de faire des efforts pour se développer.
Texte de la 6ème4.

2ème enquête :
Les historiens racontent qu’à partir du IIIe siècle, les évêques contrôlent et protègent les communautés chrétiennes. Pourquoi le document sur lequel on a travaillé prouve ce que racontent les historiens sur les évêques ?

Compte-rendu de l’enquête :
Nous avons travaillé sur une lettre de l’évêque Cyprien écrite entre 249 et 258 pour sa communauté à Carthage. Cette lettre prouve que les évêques dirigent les communautés parce que Cyprien a écrit « tous les chrétiens doivent se montrer irréprochables » et « vous devez les corriger « . Dans ces citations, Cyprien donne un ordre aux chrétiens de sa communauté. Ensuite Cyprien dispute sa communauté en écrivant
« quelle honte pour votre nom « . Cet indice prouve que l’évêque surveille, dirige les chrétiens.
Cette lettre prouve aussi que l’évêque protège sa communauté car Cyprien fournit à sa communauté de l’ « habillement » et de la « nourriture ». Il y a un autre indice qui prouve que l’évêque protège sa communauté : « j’avais avec moi 250 sesterces que je vous envoie « . Dans cette citation, il donne de l’argent à sa communauté.
Texte de la 6e4.

3ème enquête :
Les historiens racontent qu’au début du IVe siècle, des milliers de chrétiens sont persécutés dans l’est de l’Empire romain.Pourquoi le document sur lequel on a travaillé prouve ce que racontent les historiens sur les persécutions des chrétiens ?

Compte-rendu de l’enquête :
Nous avons travaillé sur un témoignage extrait de L’Histoire ecclésiastique  datant du début du IVème siècle écrit par Eusèbe de Césarée, un évêque et un historien, pour les chrétiens.
Le témoignage prouve que des milliers de chrétiens sont persécutés car il y a écrit dans le texte des indices qui le prouvent comme : «Nous avons aussi vu nous-même, étant sur les lieux, un grand nombre de chrétiens subir en masse le même jour les uns la décapitation, les autres le supplice du feu» et « en une seule journée le nombre montait jusqu’à cent hommes avec beaucoup d’enfants et de femmes qui étaient condamnés à des châtiments variés ». Dans ce document, Eusèbe décrit des massacres de chrétiens.
Dans le témoignage, il y a un indice qui prouve que les persécutions ont lieu dans la partie orientale de l’Empire romain. Eusèbe parle des martyrs (chrétiens qui sont tués à cause de leur religion) de Thébaïde et la Thebaïde est dans l’est de l’Empire romain.
Texte de la 6ème4.

4ème enquête :
Les historiens racontent qu’à partir de 313 les empereurs améliorent la situation des chrétiens. Pourquoi le document sur lequel on a travaillé prouve que la situation des chrétiens s’améliore à partir de 313 ?

Compte-rendu de l’enquête :
Cet édit est écrit par les empereurs Constantin et Licinius aux gouverneurs en 313. Pour prouver que grâce aux empereurs la situation s’améliore dans l’Empire romain pour les chrétiens, il y a des indices. Ces indices sont  : « nous donnons aux chrétiens comme à tous la liberté et la possibilité de suivre la religion de leur choix ». En effet, les empereurs donnent la liberté religieuse aux chrétiens. Il y a un autre indice. Cet indice est « sans être inquiétés, ni molestés ». Cet indice montre que les chrétiens ne vont plus être persécutés grâce aux empereurs.
Texte de Gamzé.

 

Chapitre 3. Crise des Hébreux, nos crises : chercher les explications, trouver les solutions

  1. L’histoire au programme : la naissance du monothéisme juif

Situation de départ : En – 597, la capitale des Hébreux, Jérusalem, est attaquée par les Babyloniens. 10 ans plus tard, Jérusalem est attaquée une deuxième fois par les Babyloniens. La ville et le temple où les Hébreux priaient leur dieu sont détruits. Les chefs politiques et religieux des Hébreux sont déportés (transportés de force) à Babylone. A partir de – 597, les chefs des Hébreux vivent donc une crise très grave : ils n’ont plus de capitale, plus de temple et ils sont en exil à Babylone. Ils vont alors essayer de comprendre comment ils en sont arrivés là.

  1. Qu’ont écrit les Hébreux dans la Bible pour expliquer leur exil et la destruction de leur ville ?
    Compte-rendu de l’enquête : mon hypothèse de départ était que les  Hébreux à Babylone ont écrit que Babyloniens avaient déporté les Hébreux pour les convertir à leur religion. J’avais pensé à cette idée parce qu’il y a dans l’Histoire beaucoup d’exemples de guerres de religion mais j’ai regardé dans un extrait de la Bible des Hébreux. L’extrait ne confirmait pas mon hypothèse. En réalité, les Hébreux ont écrit qu’ils ont été exilés car leur dieu était en colère contre eux. Il y avait des indices qui le prouvaient dans l’extrait comme « c’est à cause de la colère du Seigneur ».
    Texte de Anaïs.
  2. Selon les Hébreux exilés à Babylone, qu’a fait le peuple Hébreux pour mettre en colère Yahvé ?
    Compte-rendu de l’enquête : mon hypothèse de départ était que les Hébreux exilés à Babylone ont écrit que leur peuple s’est converti à la religion des Babyloniens. J’ai pensé à cette hypothèse car il y a des cas similaires dans les religions, quand on fait des péchés il nous arrive des malheurs (exemple : le karma). Mais l’extrait de la Bible ne confirme pas mon hypothèse. Il y a des indices qui le prouvent. Par exemple : « le roi bâtit des autels à toute l’armée des cieux ». En vrai, les Hébreux ont pensé que Yahvé était en colère car les Hébreux croyaient en plusieurs dieux.
    Texte de Amel.

    Compte-rendu de l’enquête : mon hypothèse de départ était que les Hébreux exilés à Babylone ont écrit que Yahvé était en colère car les Hébreux ne suivaient pas les règles. J’avais pensé à ça car il y a beaucoup d’exemples d’histoires de trahison. J’ai regardé dans un extrait de la Bible et la Bible confirmait mon hypothèse. En effet, d’après les Hébreux, Yahvé était en colère contre les Hébreux car les Hébreux croyaient en plusieurs dieux dont Ashéra. Il y avait des indices qui le prouvaient comme « le roi bâtit des autels à toute l’armée des cieux ».
    Texte de Anaïs.

  3. Quelle décision ont prise les Hébreux exilés à Babylone pour que leur peuple ne croit plus en d’autres dieux ?

    Compte-rendu de l’enquête :
    mon hypothèse de départ était que les Hébreux tuent (exécutent) les autres dieux pour ne penser qu’à Yahvé (leur dieu principal). J’en suis arrivée à cette hypothèse car chez les Hébreux avant leur exil il y avait plusieurs dieux (ils étaient monolâtres) et Yahvé veut être le seul Dieu. Dans l’extrait de la Bible, les Hébreux font en effet dire à Yahvé : « Je suis le seul Seigneur ». L’indice confirme mon hypothèse car mon hypothèse dit que les Hébreux ont pu tuer les autres dieux et ne penser qu’à Yahvé et l’extrait de la Bible dit « Je suis le seul Seigneur ». L’extrait de la Bible valide donc mon hypothèse. La réponse à la question est que les Hébreux ont enfin éliminé les autres dieux pour ne penser qu’à Yahvé. Les Hébreux sont devenus monothéistes.

Texte de Nayara modifié par la 6ème4.


2. Notre histoire
Raconte une situation de crise que tu as vécue. Quelles explications as-tu trouvées ? Quelles solutions as-tu inventées ?
Un jour, j’étais devant chez moi. C’était pendant le ramadan et le soir on devait aller chez ma grand-mère. Devant chez moi il y avait des grilles et avec mon grand-frère on est montés sur les grilles et on est descendus et la deuxième fois je suis tombée sur le menton et je suis partie à l’hôpital. Je n’ai pas réussi parce que je suis partie trop vite et je n’ai pas fait attention. La prochaine fois, je ferai attention.
Texte de CM.


Je n’ai pas réussi à prendre  mon bus car le bus allait  trop vite. Même si je cours vite, je n’ai pas réussi à l’avoir. La prochaine fois, je courrai plus vite que prévu. Et je l’aurai ce bus. En disant au chauffeur « stop ».
Texte de Nayara.


Quand j’avais 8 ans, je suis partie au parc d’acclimatation et il y avait un saut de l’ange. Je suis partie le faire sauf qu’il y a quelque chose qui m’a empêché de le faire et je n’ai pas réussi.

J’ai pas réussi à le faire car j’avais peur.

La prochaine fois que je le ferai, j’essaierai de vaincre mes peurs.
Texte de Anaïs.


J’avais 6 ans et j’étais en vacances (Portugal), je m’étais fait des amis du coup j’ai joué dans les jeux du petit bassin avec eux, il y avait un escalier qui menait à un toboggan. Je courais dans les escaliers, mais malheureusement, je glisse et je me suis fait très mal.
J’aurais pu ne pas glisser si je n’avais pas couru.
Texte de Xesios.

Chapitre 2 : mythes de Rome, mythes de Sevran

L’histoire au programme : le mythe de la fondation de la ville de Rome

1) Ce que disent les historiens : entre le VIIIe siècle av J.-C. et le Ve siècle av J.-C., les Grecs s’installent toute autour de la mer Méditerranée. Les Grecs s’installent notamment en Italie où ils fondent des cités. Pour relier leur histoire à la culture et aux mythes Grecs qui sont très prestigieux, les Romains décident au IVe siècle av. J.-C. de faire du personnage mythique d’Enée leur ancêtre. Comment le personnage d’Enée a permis aux Romains de se rattacher aux mythes Grecs ?

Compte-rendu de l’enquête :
Le personnage d’Enée a permis aux Romains de se rattacher aux mythes grecs parce que Ulysse qui apparaît au début du mythe de Rome est un personnage de la mythologie grecque.  Enée a permis aussi de se rattacher aux mythes grecs grâce à la guerre entre Troie et les Grecs qui est racontée dans L’Iliade du grec Homère et dans le mythe de Rome. La déesse grecque Vénus est la mère d’Enée qui est l’ancêtre des Romains.
Texte de la 6e4.

 

2) Ce que disent les historiens : entre – 218 et – 202, Rome est en guerre pour la deuxième fois contre la ville de Carthage. Au début de la guerre, le général carthaginois Hannibal part avec son armée en Italie pour attaquer Rome. Un poète romain, Naevius, décide alors de raconter le mythe des origines de Rome. Naevius veut montrer que l’épisode du mythe de Rome où Enée rencontre Didon explique la guerre entre Rome et Carthage. Comment l’épisode entre Enée et Didon permet au poète Naevius d’expliquer la guerre entre Rome et Carthage ?

Compte-rendu de l’enquête : 
L’épisode entre Enée et Didon permet au poète Naevius d’expliquer la guerre entre Rome et Carthage car Didon a jeté un sort pour que Rome et Carthage se haïssent à vie.
Ensuite, les dieux ont fait une prophétie disant que Rome détruira Carthage.
Texte de la 6e4.


Ce que disent les historiens : en – 31, après une violente guerre civile entre les Romains, Auguste prend le pouvoir et devient l’Empereur de Rome. Quelques années plus tard, Auguste demande au poète Virgile de raconter dans un long poème la légende du héros Enée. Ce long poème s’appelle l’Enéide. Virgile utilise la légende d’Enée pour présenter Auguste comme un homme extraordinaire. Comment Virgile utilise L’Enéide pour présenter Auguste comme un homme extraordinaire ?

Virgile utilise l’Enéide pour présenter Auguste comme un homme extraordinaire car Virgile raconte qu’Auguste a apporté la paix à Rome après la guerre.  Virgile écrit aussi qu’Auguste vient de la même famille qu’Enée et que ça fait d’Auguste un héros. Et le poète précise qu’Auguste est un grand chef militaire parce qu’il a étendu son Empire.
Texte de Amel amélioré par la 6e 4. 


Ce que dit l’historien Tite-Live : à l’époque d’Auguste (entre – 100 et 0), un historien romain nommé Tite-Live écrit l’Histoire de Rome depuis sa fondation. Au début de son livre, Tite-Live écrit qu’avec le mythe de la fondation de Rome, les Romains ont voulu donner à la création de leur ville un caractère sacré. Comment l’épisode de la fondation de Rome permet aux Romains de donner à la création de leur ville un caractère sacré ?

Compte-rendu de l’enquête :
L’épisode de la fondation de Rome permet aux Romains de donner un caractère sacré à la création de leur ville car le père de Remus et Romulus est le dieu de la guerre Mars. Aussi parce que les 2 jumeaux demandent aux dieux de leur envoyer un signe pour savoir qui sera roi de Rome. Et c’est Romulus qui est désigné pour fonder la nouvelle ville. Donc ça signifie que le père du fondateur de Rome est un dieu et que les Romains sont les descendants du Dieu Mars.
Texte de Amel, Anaïs, Naibely, Naïla.

2) Notre histoire : nos mythes de la fondation de Sevran

          C’est l’histoire de Zaraknos le plus grand des guerriers. Son nom de guerrier était Sevran ce qui voulait dire « fierté ». Pendant la troisième guerre mondiale, il s’est battu contre toute l’armée allemande et s’est sacrifié pour son pays, la France, mais il n’est pas mort à cause d’une personne comme les autres, il est mort à cause du chef en personne qui mesurait deux mètres et qui était une montagne de muscles. Le peuple de Zaraknos a carrément créé une ville avec son nom de guerrier parce qu’il s’est sacrifié pour son pays : LA FRANCE !
Mythe de Adrian.


C’est l’histoire d’une déesse Anna qui faisait la guerre contre les Américains. Les Américains ont gagné face à Anna. Elle a créé une ville pour se réfugier qu’elle appela Sevra mais elle était triste car sa ville était polluée et elle se sentait seule. Un jour, son vieil ami est venu lui rendre visite. Elle était très heureuse mais inquiète car son amie était très jalouse d’elle. Et elle avait vraiment raison de s’inquiéter car son amie était venue pour lui voler sa fameuse ville (Sevra). Le jour suivant, Luna qui est son amie a voulu assassiner Anna. Mais Anna s’est réveillé au moment où Luna a voulu lui planter un couteau dans le crâne. Depuis, cette ville a évolué et s’appelle Sevran.
A suivre…
Mythe de Nayara, Anaïs, Naibely.


C’est l’histoire d’un roi et d’une reine qui eurent un enfant. Nommé Golio, il était pourri-gâté, méchant, sans respect.
En grandissant, ses parents ne furent plus là pour lui. Son père est mort dans un accident de carrosse et sa mère à cause d’une maladie mystérieuse.
Il se retrouva… orphelin.
Il voulait être le grand roi du monde, il put être le roi de Gancise mais il la changea en Goliose car il voulait être connu, être le centre de l’attention.
En étant roi, il voulait avoir le terrain de toute la terre. Alors il fit la guerre.
Le royaume où il était roi, Goliose, se trouvait en Chine du Sud. Il voulait prendre le terrain de Ratchasima en Thaïlande qui était juste à côté du Cambodge où se trouve son royaume.
Mais Ratchasima appartenait à un homme très, très aimé par la Thaïlande. Il était roi de Ratchasima mais pas que… de toute la Thaïlande. Il était tellement aimé que ce n’était presque pas possible de l’approcher !
Il s’appelait Mr. Gonshang Pridopila. Son père était un ancien roi mort. Roi Golio fit la guerre en Thaïlande mais il perdit alors Mr. Gonshong prit son terrain. Le peuple fut heureux et sans histoire.
Mythe de Lina.