Chapitre 1 :

  1. L’histoire au programme : le mythe de la fondation de la ville de Rome

1) Ce que disent les historiens : entre le VIIIe siècle av J.-C. et le Ve siècle av J.-C., les Grecs s’installent toute autour de la mer Méditerranée. Les Grecs s’installent notamment en Italie où ils fondent des cités. Pour relier leur histoire à la culture et aux mythes Grecs qui sont très prestigieux, les Romains décident au IVe siècle av. J.-C. de faire du personnage mythique d’Enée leur ancêtre. Comment le personnage d’Enée a permis aux Romains de se rattacher aux mythes Grecs ?

Compte-rendu de l’enquête :
Le personnage d’Enée a permis aux Romains de se rattacher aux mythes grecs car dans la légende d’Enée il y a Ulysse qui fait partie de la mythologie grecque.  Au début de la légende d’Enée, on retrouve l’histoire de la guerre entre les Grecs et Troie qui a d’abord été racontée dans l’Iliade du Grec Homère.
Texte de la 6e5.


2) Ce que disent les historiens : entre – 218 et – 202, Rome est en guerre pour la deuxième fois contre la ville de Carthage. Au début de la guerre, le général carthaginois Hannibal part avec son armée en Italie pour attaquer Rome. Un poète romain, Naevius, décide alors de raconter le mythe des origines de Rome. Naevius veut montrer que l’épisode du mythe de Rome où Enée rencontre Didon explique la guerre entre Rome et Carthage. Comment l’épisode entre Enée et Didon permet au poète Naevius d’expliquer la guerre entre Rome et Carthage ?

Compte-rendu de l’enquête : 
L’épisode entre Enée et Didon permet au poète Naevius d’expliquer la guerre entre Rome et Carthage car Didon jette une malédiction pour que Rome et Carthage soient rivaux pour toujours.
Ensuite, il existe une prophétie (ou un oracle) dans l’épisode qui raconte que Rome détruira Carthage.
Texte de la 6e5.


3) Ce que disent les historiens : en – 31, après une violente guerre civile entre les Romains, Auguste prend le pouvoir et devient l’Empereur de Rome. Quelques années plus tard, Auguste demande au poète Virgile de raconter dans un long poème la légende du héros Enée. Ce long poème s’appelle l’Enéide. Virgile utilise la légende d’Enée pour présenter Auguste comme un homme extraordinaire. Comment Virgile utilise L’Enéide pour présenter Auguste comme un homme extraordinaire ?

Compte-rendu de l’enquête :
Virgile utilise l’Enéide pour présenter Auguste comme un homme extraordinaire car Virgile écrit qu’Auguste César est le fils du dieu Jules César donc Auguste a du sang divin.  Puis Virgile raconte qu’Auguste a apporté aux Romains la paix et la richesse alors qu’ils se faisaient la guerre. Auguste a gagné des guerres pour étendre l’Empire selon Virgile ce qui fait de lui un grand chef militaire, un grand stratège.
Texte de Ludmya, Mehdi, Mohamed et Silvan avec l’aide de la 6ème 5.


4) Ce que dit l’historien Tite-Live : à l’époque d’Auguste (entre – 100 et 0), un historien romain nommé Tite-Live écrit l’Histoire de Rome depuis sa fondation. Au début de son livre, Tite-Live écrit qu’avec le mythe de la fondation de Rome, les Romains ont voulu donner à la création de leur ville un caractère sacré. Comment l’épisode de la fondation de Rome permet aux Romains de donner à la création de leur ville un caractère sacré ?

Compte-rendu de l’enquête :
L’épisode de la fondation de Rome permet aux Romains de donner un caractère sacré à la création de leur ville car,  dans la légende, le dieu Mars est le père de Romulus, le fondateur de Rome et les frères Remus et Romulus prient pour que les dieux leur envoient un signe et les dieux leur répondent.  Les dieux choisissent donc le fondateur de Rome. Remus et Romulus ont eu un désaccord à cause du signe des dieux mal précisé. Romulus tue Remus et devient le fondateur.
Texte de Aminata, Loraine, Maissa et Yasmine avec l’aide de la 6ème 5.

 


2) Notre histoire : nos mythes de la fondation de Sevran

Pendant que Rhéa Silva, la princesse de Sevranus, se coiffait, le prince Ulysse devint roi. Mais le centaure Remus lança une malédiction sur Ulysse. Ulysse s’endormit, les habitants crurent qu’Ulysse était mort à cause de Rhéa Silva et voulurent la décapiter. Rhéa Silva s’enfuit très loin et arriva dans une ville saccagée. Elle eut l’idée de reconstruire cette ville et la nomma aussi Sevranus.
Ne pas oublier la revanche qu’elle a eue contre le centaure Remus : elle envoya un ogre saccager Sevranus et le centaure Remus. Tous les habitants allèrent se réfugier chez Rhéa Silva. Puis Ulysse se réveilla et épousa Rhéa Silva. Les mariés appelèrent Sevranus Sevran. Mais à cause de l’évolution de l’humain, Sevran est devenue moche, polluée, sale et dangereuse.
Mythe de Aminata, Loraine, Maïssa, Yasmine.


Au tout début, les dieux ont construit une petite ville pour nous et les anges étaient jaloux donc ils ont demandé qu’on leur construise à eux aussi une ville. Les dieux ont fait la ville mais elle était un peu moche. Les anges étaient fâchés, ils ont demandé à l’améliorer mais les dieux ont dit non parce qu’ils étaient en train de construire notre ville. Les anges étaient furieux et ont crée l’enfer, ils se sont transformés en diable et ont juré de prendre leur revanche et se sont métamorphosés en démon (des cornes ont poussé, leur couleur de peau est devenu rouge, il s avaient une queue, ils avaient des tatouages où était écrit « revanche »).
Plusieurs dieux ont essayé de tuer les démons mais ils n’ont pas réussi. Après, ils ont demandé de l’aide aux humains pour tuer les démons. Après des années et des années, ils ont réussi mais le Roi des enfers a lancé un sort qui devait s’activer en 2020 et qui s’est activé : c’était le coronavirus.
Mythe de Ludmya et Silvan.


 Un jour à Sevran, un dieu venu de Paris qui s’appelle Lorendo s’est dit que Sevran c’était un peu ennuyeux donc il a laissé les gens polluer mais il s’est aussi dit qu’il allait faire naître des gens solidaires, pas racistes, des choses comme ça ! Il est parti à Rougemont pour changer la ferme en un quartier avec une école primaire et une école maternelle et un jour une déesse est venue pour régner dans le quartier. Tout se passait comme prévu mais il y a eu le coronavirus. Donc la déesse a commencé à avoir peur et le dieu Lorendo a dit :
– « Ne vous inquiétez pas, tout va s’arranger… »
Et tout le monde s’est battu pour protéger le quartier. Lorendo n’a donc pas changé Rougemont pour rien !
Mythe de Lalalora-16.


 L’histoire commence dans un bus volant. Cent personnes se jetèrent sur une immense île. Le but du jeu sur l’île, c’était d’éliminer tout le monde. Cette tâche une fois accomplie, le gagnant du jeu construisit Sevran.
Mythe de Barbar972.


L’histoire de Sevran commence par une grande guerre…
Une guerre sanguinaire entre les actuels quartiers…
Cette guerre, c’était la guerre d’unification de Sevran.
Tout a commencé  lorsque, il y a fort longtemps, Sevran n’était pas une ville mais une U.I.Q. (Union Indépendante de Quartiers) faisant partie de la R.U.I (Rassemblement d’Union Indépendantes de Quartiers) de la Seine Terres d’envol. Notre histoire commence quand le roi de Sevran (actuel centre-ville) partagea sa volonté d’unifier l’U.I.Q qu’était Sevran. Sa décision fut très mal prise car les communes à cette époque étaient en fait le lien entre les U.I.Q et en plus Sevran était une U.I.Q. se trouvant au centre de la R.U.I. et ayant un canal la traversant donc aucune commune ne voulait l’abandonner. Mais finalement le roi réussit à unifier Sevran non en tant que commune mais en tant que ville or la ville de Livry-Gargan qui s’occupait des quartiers Sud ne comptait pas lâcher prise aussi facilement.
– « Nous reprendrons par la force les quartiers de Freinville et Perrin ! » annonça le « roi » de Livry-Gargan.
Ainsi débuta la guerre d’unification de Sevran mais reprendre les quartiers de Freinville et Perrin n’était qu’une excuse pour démanteler Sevran car les 4 communes qui étaient en charge de Sevran, à savoir Aulnay-sous-Bois, Villepinte, Vaujours et Livry-Gargan ont secrètement formé une trêve pour récupérer Sevran. Au prix de longues batailles, Sevran fut définitivement unifiée en tant que ville.  Avec le cas de Sevran, on décida de démanteler toutes les U.I.Q. Le roi, généreux, donna aux 4 communes l’occasion de décider 12 des lois de la ville. C’est pour ça qu’il n’y a pas de racistes à Sevran. Ainsi se termine notre histoire.
Mythe de Jonathan.


Entre 1800 et 1900 ap. J.-C., au Nord de la France, dans une campagne appelée Sevran, il y avait un fermier qui eut l’idée de transformer la campagne en une ville et quelques habitants s’installèrent. Un jour, le fermier se fit enlever par un Parisien qui le menaça et lui dit qu’il voulait devenir maire. Le fermier accepta en échange de la vie. Quand le Parisien devint maire, les habitants devinrent ses esclaves mais un habitant venu de Paris tua le maire.
Le dieu de la guerre envoya un signe de mort à l’habitant venu de Paris qui eut peur et voulut donc repartir chez lui mais il se fit tuer par des esclaves du maire. Le lendemain, quelqu’un vit son corps et pria pour lui. Chris redonna vie au Parisien et détruisit Mars. Puis, en 1954 ap. J.-C., un dieu appelé Mehdi prit la place de Mars et avec le fermier qui s’appelait Mohamed, ils devinrent les nouveaux dieux de Sevran.
Mythe de Mehdi et Mohamed.


 En 1997, il y eut une guerre entre l’Italie et Sevran. Il y eut des cris, des pleurs, de la peur, du sang, etc. 6 mois plus tard, presque la moitié de la ville était gravement blessée et traumatisée. Il y avait encore des enfants cachés dans les buissons. Pour les protéger des fusils, on leur avait dit de rester bien caché sous prétexte de faire une partie de cache-cache. Puis en 2001, on a reconstruit peu à peu la ville en améliorant la technologie. La ville a commencé à lancer des rumeurs sur ce qui s’était passé pendant la guerre.  D’après les citoyens, l’Italie allait remporter la guerre mais il y eut une lumière qui aveugla presque tous les êtres vivants puis… le quart des guerriers d’Italie furent empoisonnés. Donc Sevran a gagné. Mais deux jours plus tard on annonça une deuxième guerre contre l’Italie car pendant que la lumière aveuglante était apparue la princesse d’Italie (Margerita) avait disparu…
Comment va se terminer l’histoire ?
Vous le saurez dans la partie 2 !
🙂
Mythe (à suivre) de Malika.