Miss pain d’épices

miss pain d'épiceMiss pain d’épices

de Cathy Cassidy aux éditions Nathan

Cannelle Brownie 13ans, est amoureuse de Sam, un garçon décalé qui vient d’arriver dans sa classe. Cependant, elle se refuse à vivre son amour au grand jour à cause de sa meilleure amie, Shannon, qui déteste Sam. Il faut dire qu’avant de connaître Shannon, Cannelle était rejetée et on se moquait d’elle. Mais Shannon est-elle réellement une amie ?

Mon avis :

Ce livre m’a beaucoup plu car il ne traite pas seulement du problème de la honte, du rejet et de sa résolution. Il va plus loin : Cannelle va comprendre que pour être acceptée des autres, elle a renoncé à être elle-même. Elle réalise que son véritable épanouissement passe par l’acceptation de soi. Voilà la clef !

La vie est un conte de filles

 

La vie est un conte de filles de Sophia Bennett aux éditions Le livre de poche jeunesse

Présentationfées

Nonie, jeune fille américaine de douze ans,fan de mode, nous partage sa vie et celle de ses deux meilleures amies : jenny, actrice et Edie, brillante élève qui rêve d’entrer à Harvard et qui consacre tout son temps à l’humanitaire.

La vie de ces trois jeunes files va cesser d’être aussi frivole qu’il n’y paraît le jour où Edie va donner des cours de soutien à Crow, une jeune fille qui a fui l’Afrique et qui a trouvé refuge chez sa tante Florence. Crow se révèle être une styliste au talent inégalable, mais que cache sa fuite ? Qui est-elle vraiment ?

Mon avis :

Si au départ le récit nous donne l’impression de légèreté et de frivolité et s’il faut s’accrocher pour ne pas se perdre dans le bouillonnement de la vie de ces trois amies, très rapidement, l’amitié, l’entraide prennent la place pour nous faire vivre un formidable conte de fées moderne !

La sélection

la sélection

L’histoire se passe à Illéa, un pays régi par une monarchie de huit castes. América, jeune fille de 16 ans, fait partie de la caste 5 car tous sont artistes dans sa famille. América chante et sa mère l’accompagne au piano. C’est une jeune fille très belle, au sourire irrésistible, aux yeux clairs et aux cheveux roux, franche, courageuse et au caractère bien trempé. Elle est amoureuse d’Aspen, mais cet amour est interdit car ce soldat appartient à la classe 6. Néanmoins, América est très heureuse ainsi et auprés de ses proches. Elle s’entend très bien avec son frère Gérard et sa sœur May qui lui ressemble beaucoup. Son caractère la rapproche de sa mère mais sa fragilité et sa délicatesse la rapproche de son père. Sa vie calme et toute tracée va être bouleversée le jour où est organisée une sélection pour permettre au Prince Maxon de choisir celle qui deviendra son épouse. América est choquée par ce procédé et n’est pas du tout intéressée : Aspen est l’homme de sa vie. Cependant, pour permettre à sa famille de mieux vivre et de changer de caste, elle accepte et s’inscrit à la sélection. Elle ne se doute pas de ce qui l’attend car rien ne va se passer comme elle le croyait.

Pour moi, América est une héroïne car elle se sacrifie pour sa famille, elle ne recherche pas l’argent et le pouvoir, elle est simple, honnête, loyale, amicale, elle ne supporte pas l’injustice et malgré la peur et les difficultés, elle va lutter pour la justice. Elle ne se fie pas aux apparences va apprendre à connaître le prince et faire tout ce qui est en son pouvoir pour changer la société de son pays en mettant fin au système de castes.

Le cycle des destins

aylin

AYLIN

Le 11 avril 2123, Paris est dévasté par un tsunami. Seule la partie la plus élevée de quelques monuments émerge encore. Des communautés de rescapés y ont trouvé refuge. Aylin a perdu ses parents à 4 ans lors de la catastrophe. Parfois de vagues souvenirs lui reviennent de ce moment douloureux. Elle a à présent 13 ans et vit dans la communauté installée sur le Mont Valérien où les règles sont strictes et où l’on se méfie de tout ce qui vient de l’extérieur. Aylin étouffe dans cet espace clos et elle rêve d’aventures.

Un jour, alors qu’elle est en cours, un enfant de Dyoun, (qu’il est interdit d’approcher car on dit que celui qui touche un enfant de Dyoun tombera malade et mourra), laisse par terre son murex (objet qui lui permet de communiquer avec les dauphins et avec les êtres qui ont la capacité d’entrer en contact avec leurs pensées). Aylin le récupère après la classe. Mais Sourya l’enseignante s’en aperçoit, s’empare du murex et le jette dans une des marmites d’eau bouillante afin de le cuire et de le manger. Mais aussitôt, Sourya tombe dans le coma. Aylin va alors de voir aller sur le territoire des enfants de Dyoun, la tour des elfes, pour réclamer une explication et la guérison de l’enseignante. M

Aylin et Siam (tome 1 :Le cycle des destins)

Eric Simard

Editions Syros

ais les enfants de Dyoun font d’Aylin leur prisonnière…

Pour moi Aylin est une héroïne car elle est orpheline et elle est élevée dans une communauté très stricte et sans coeur. Par la suite, elle doit affronter tous les préjugés la peur de l’inconnu et de l’autre, elle va devoir apprendre à déjouer les pièges, les mensonges et l’hypocrisie. Elle met tout en oeuvre pour instaurer la paix et le respect des autres. Pour cela elle vit des choses très dures et affronte des dangers. Elle va lutter pour la vérité, la justice et cela va changer la société dans laquelle elle vit la société des enfants de Dyoun et les relations entre les deux communautés.

Le combat d’hiver

9782070574827Auteur:Jean Claude Mourlevat Édition:Gallimard Jeunesse

Helen et Milena sont deux adolescentes, élèves dans un internat dont le lecteur ne saura presque rien, si ce n’est son aspect sinistre. Jusqu’au jour où, à l’occasion d’une sortie exceptionnelle, elles rencontrent Bartolomeo et Milos, eux aussi élèves, mais à l’internat pour garçons. Milena s’enfuit sans prévenir avec Bartolomeo, laissant Helen désemparée.
Celle-ci, avec l’aide de Milos, découvre le mystère qui entoure les pensionnaires et la raison du départ de son amie : garçons comme filles, ils sont les enfants de résistants qui, plusieurs années auparavant, se sont battus, sans résultat, pour que la barbarie ne triomphe pas dans leur pays. Et si Milena et Bartolomeo sont partis, c’est pour reprendre la lutte de leurs parents. Une course commence pour Helen et Milos qui veulent aider leurs amis à mettre la révolution en marche…

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce livre rempli d’actions et de suspens !