Chroniques du monde émergé LIVRE I

Auteur : Licia TROISI

Editeur : Pocket Jeunesse

Titre du livre I : Nihal de la Terre du Vent

Nihal est une jeune fille différente des autres : elle a les oreilles en pointe, les cheveux bleus et de grands yeux violets magnifiques…
Elle vit avec son père, un armurier renommé de Salazar. A 13 ans, son seul plaisir est de jouer à la guerre avec les autres enfants du village…Elle rêve de devenir une guerrière renommée !
Un jour, Sennar, un jeune garçon qu’elle n’a jamais vu,  la provoque en duel. Elle sort vaincue pour la première fois… il a utilisé la magie pour gagner !
Profondément déçue (et vexée !), elle obtient de son père d’aller apprendre la magie auprès de sa tante Soana…
C’est le début d’une nouvelle vie. Son apprentissage est long, semé d’embûches mais Nihal ne manque pas de courage. Elle retrouve là-bas, Sennar devenu son ami, et fait la connaissance des petits elfes de la forêt.
Mais le destin de Nihal bascule le jour où le Tyran envahit la Terre du Vent et rase son village. Elle assiste, impuissante à la mort de son père…et découvre une partie du secret de sa naissance.

Dès lors, la jeune fille n’a plus qu’une idée en tête devenir chevalier du dragon pour venger les siens et sauver les huit terres du Monde Émergé des mains du Tyran. Avec l’aide de Soana, de Sennar et de l’épée de cristal noir forgée par son père avant sa mort, elle se lance à corps perdu dans une bataille qui  la poussera aux limites d’elle-même…

Mais peut-on vivre uniquement pour se venger ?

Ce que j’en pense : un premier tome facile à lire. Il y a du suspense, de l’action, de l’émotion… Nihal est une adolescente très courageuse, qui aime se battre comme un garçon mais qui au fond n’est pas si différente des autres.  Sensible, elle ne comprend pas toujours ce qui lui arrive. Comme toutes les adolescentes du monde elle cherche des explications aux mensonges des adultes qui veulent par amour la protéger. Elle va dans ce premier tome vivre ses premiers émois amoureux. Mais ce qu’elle ne sait pas encore …c’est que l’amour n’est pas toujours là où on l’attend !

Commentaires

Votre commentaire