A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes (8 mars)

J’ai choisi pour illustrer le Printemps des poètes et

la Journée internationale des Droits des femmes

le  poème de Louise Michel…

L’Hirondelle

Hirondelle qui vient de la nue orageuse
Hirondelle fidèle, où vas-tu ? Dis-le-moi.
Quelle brise t’emporte, errante voyageuse ?
Écoute, je voudrais m’en aller avec toi.

Bien loin, bien loin d’ici, vers d’immenses rivages,
Vers de grands rochers nus, des grèves, des déserts,
Dans l’inconnu muet, ou bien vers d’autres âges,
Vers les astres errants qui roulent dans les airs.

Ah ! laisse-moi pleurer, pleurer, quand de tes ailes
Tu rases l’herbe verte et qu’aux profonds concerts
Des forêts et des vents tu réponds des tourelles,
Avec ta rauque voix, mon doux oiseau des mers.

Hirondelle aux yeux noirs, hirondelle, je t’aime !
Je ne sais quel écho par toi m’est apporté
Des rivages lointains ; pour vivre, loi suprême,
Il me faut, comme à toi, l’air et la liberté.

Qui était Louise Michel (1830-1905) ?

Fichier:Louise Michel.jpg

Celle que l’on a surnommée la Vierge rouge est surtout connue pour son action durant  la Commune (mouvement d’insurrection des ouvriers et des chômeurs parisiens, en 1871, réprimé de façon sanglante par l’armée aux ordres du gouvernement).

On ne sait pas qu’elle était, aussi, poète.

Elle, qui avait rêvée d’un monde plus juste, s’est battue avec courage, toute sa vie, pour l’égalité de tous les hommes. C’était une femme instruite et cultivée, animée par la passion de la vie.  Elle a lutté pour que le monde soit libéré du racisme, de l’injustice, et de la violence.

Très en avance sur son temps, elle s’est battue pour une véritable « instruction » des femmes ce qui nous paraît aujourd’hui «normal ».

En ce sens elle est considérée comme une véritable féministe.

Pour en savoir plus consulter sa biographie dans la rubrique de ce blog intitulée : un auteur…des livres.

Commentaires

Votre commentaire