Une bouteille dans la mer de Gaza

Un roman de Valérie Zenatti qui vient d’être porté à l’écran en février 2012 sous le titre « Une bouteille à la mer ».

Tal, à 17 ans, est une adolescente ordinaire qui vit à Jérusalem  avec ses parents, des juifs militants pour la paix . Depuis trois ans maintenant c’est l’horreur dans la ville. Il y a des attentats tous les jours, banalisés par les médias et des gens qui souffrent…Tal ne s’habitue pas. Elle aime trop sa ville et la vie.

Alors elle écrit ce qu’elle a sur le cœur : ses souvenirs heureux, le jour où elle a vu ses parents pleurer de joie lors de la signature des accords de paix entre palestiniens et israéliens par exemple, et puis la désillusion, la peur, et l’espoir de trouver la paix, enfin…

Et puis  un jour, elle a une idée de génie ! Elle demande à son frère Eytan qui fait son service militaire à Gaza, de jeter à la mer une bouteille contenant son message d’espoir. Elle espère que la bouteille sera récupérée par une fille palestinienne avec qui elle pourra  correspondre pour partager ses espoirs de paix. Elle est persuadée que quelqu’un (d’en face)  doit absolument lire ce qu’elle a écrit !

Mais c’est Naïm alias Gazaman qui lui répond…un jeune homme de 20 ans, palestinien coincé dans la bande de Gaza, froid voire agressif, plein de ressentiment, il a du mal à faire confiance et à se livrer…

Une amitié est-elle possible entre eux  qui vivent une vie totalement différente, alors qu’ils sont si proches géographiquement ? Tal ne renonce pas !

 

Ce que j’en pense :

C’est le témoignage bouleversant de deux pays en guerre et de deux populations qui souffrent à cause de ça… Tal et Naïm  nous dépeignent leur vie quotidienne avec réalisme. Mais ce n’est pas un livre triste pour autant : les évènements violents comme les moments de bonheur sont décrits avec une justesse qui nous touche car le lecteur a la sensation de faire partie de l’histoire. Se retrouveront-ils dans 3 ans ?

On espère une suite à ce roman mais elle est encore à construire tout comme la paix au Proche-Orient…

 

 

 

Commentaires

Votre commentaire