Hunger Games tome 3 La révolte / Suzanne Collins

Katniss a survécu pour la deuxième fois aux Hunger Games, sauvée in extremis par les Rebelles. Elle a été soignée et recueillie par le district treize (il existe donc !!) mais elle n’est  toujours pas en sécurité,  ni elle, ni sa famille,  ni ses amis, ni même les habitants rescapés du District 12 : le Président Snow a été  parfaitement clair là-dessus !

Le Capitole est en colère. Le « geai  moqueur » a causé trop de troubles et a remis en cause son autorité. Seul, Peeta n’a pu être ramené au district avec les autres… Il a été fait prisonnier. Torturé, il apparait à l’écran comme faisant partie des leurs…

Que lui ont-ils fait ? Katniss est bouleversée…

Pour sauver les siens, elle accepte à contre cœur de devenir le symbole de la Révolution et à nouveau elle doit se donner en spectacle…un spectacle différent de celui qu’elle donnait du temps des jeux. Mais, là aussi, elle est objet de propagande même si l’objectif n’est pas le même…

Mais Katniss n’est pas une révolutionnaire ni une guerrière. Dans ce tome 3 elle dévoile même toute sa vulnérabilité…ce qui la rend encore plus attachante. Elle ne sait plus qui elle, ni que faire de son temps, elle ne sait pas non plus obéir aux ordres, ni si elle aime ou pas Gale ou Peeta…

Peeta qui a été ramené du Capitole dans un état désespérant.  Le Capitole lui a fait croire, par la torture et l’empoisonnement chimique, que Katniss était son ennemi et il n’a plus qu’une chose en tête…la tuer !

Katniss arrive à relever la tête et se retrouve engagée dans une unité star. Ses membres doivent se rendre au Capitole pour y être filmés… mais ils se retrouvent piégés.

Ce que j’en pense : Ce tome conclut bien l’histoire. La fin est assez prévisible finalement…

Je vous déconseille absolument de lire les dernières pages avant de lire le début,  car le suspense est présent jusqu’au bout…

Cette trilogie se lit très facilement et est en train de  devenir une série culte.

Elle peut se lire à plusieurs niveaux et les plus grands pourront s’interroger  sur l’impact que l’image et les médias ont sur les hommes…

 

 

 

Commentaires

Votre commentaire