Le garçon qui voulait devenir un être humain / Jorn RIEL

Vers l’an mil de notre ère, Leiv, un jeune viking de 12 ans, quitte l’Islande (son pays natal)  à bord d’un drakkar en partance pour le Groenland.

Le capitaine du bateau, Thorstein, est le meurtrier de son père. Il est obligé de quitter le pays pour trois ans. Mais cette punition ne suffit pas à Leiv qui compte bien, il ne sait pas encore comment, se venger…en l’assassinant à son tour !

Mais, le capitaine, frappé par la jeunesse de Leiv, passe un contrat avec lui. Il propose à Leiv de revenir venger son père quand son bras sera aussi grand que le sien ! En attendant, Leiv apprendra à naviguer !

Mais le voyage se termine par un naufrage  dans les glaces du Groenland…Accroché à une poutre, Leiv va être sauvé par deux enfants esquimaux, Narua et Apuluk.

Il va apprendre les rudiments de leur langue, puis il est adopté par la tribu. Il apprend alors l’art de la chasse, les gestes qui sauvent (du froid, de la faim, des animaux sauvages). Il découvre les valeurs d’un peuple qui ne connait ni la guerre, ni l’argent, ni la vengeance et qui partage tout… Les Inuits sont  un peuple très chaleureux où priment la tolérance et  l’amitié.

Un jour, Leiv  retrouve des vikings qui le croyaient mort. Ils ont construit leur village sur la côte. Les deux peuples apprennent à se connaître. Mais d’autres hommes mal intentionnés rôdent sur les mers…

Mon avis :

C’est à la fois un roman d’aventure et un conte philosophique. L’écriture est simple et le lecteur ne s’ennuie pas car à chaque instant les héros sont menacés par la rude vie du Grand nord.

Le lecteur apprend aussi plein de choses sur la vie des Inuits, leur mode de vie et leurs idées.

 


Commentaires

Votre commentaire