Rachel, le théâtre ou la vie / Anne-Marie POL

rachel.jpgA Paris en 1830, Elisabeth Félix vit dans une famille nombreuse et pauvre. Son père est colporteur (c’est-à-dire marchand ambulant). 
Elisabeth et sa soeur font l’aumône dans la rue, vendent des babioles et se donnent en spectacle.
Un jour alors qu’Elisabeth récite une fable dans un bar, et que sa soeur chante, elles sont remarquées par Alexandre Choron, un professeur d’art et musicien. Il persuade le père de se rendre à Pris et de lui laisser les fillettes pour parfaire leur éducation et les former dans son école d’artistes.
Là elles vont apprendre les « bonnes manières » importantes en société, mais aussi à lire et à écrire.
Elisabeth, la petite fille juive, noiraude et maigrichonne va peu à peu montrer au monde ce qu’elle sait faire…
Elle sera aidée par les nombreuses personnes qui croient en elle et en particulier par Ancelin dont elle tombe amoureuse…
Et un jour son rêve se réalise, elle entre à la Comédie Française !
Le théâtre devient sa vie, elle y sacrifie tout, même son amour pour Ancelin et…sa santé. Elle devient Rachel, une grande tragédienne, la plus grande de son temps !
 
Elisabeth Félix (Rachel) a réellement existé. Elle a été la première comédienne à faire des tournées dans toute l’Europe et jusqu’en Amérique. Elle était très connue et a pu gagner beaucoup d’argent.
Mais malgré tout, elle n’a jamais voulu renier ni sa religion (juive) ni ses origines.
Près de 40 000 personnes ont assisté à ses obsèques tous de religion  et de milieu différents !
 
Ce que j’en pense : C’est une biographie qui nous donne beaucoup de détails sur la vie quotidienne au XIX° siècle et les difficultés des artistes de l’époque. Elisabeth (Rachel) est un personnage très émouvant. Elle est courageuse, travaille beaucoup car, même si elle est aidée,  rien ne lui sera donné facilement…Le récit est très simple à lire. Il retrace sa vie uniquement durant son enfance et son adolescence. On ne saura rien de sa vie d’adulte et de sa gloire !  Pour en connaître les détails il faudra faire des recherches sur les site internet 🙂
En italique on retrouve des souvenirs de Rachel et des remarques réalistes sur son enfance qu’elle fait alors qu’elle est gravement malade. 

Commentaires

Votre commentaire