Billy Bat / Naoki Urasawa ( Sélection seinen du Prix Mangawa 2013)

En 1949, Kevin Yamagata, dessinateur de comics américain, né de parents japonais, connaît un succès formidable avec sa bande dessinée « Billy Bat » mettant en scène une chauve-souris dans diverses aventures.

Au début de l’histoire, le lecteur le découvre en plein boulot dans son studio où il est en train d’écrire un nouvel épisode… mais il n’est pas du tout satisfait de sa fin ! De plus il est constamment dérangé par son responsable éditorial qui lui demande de modifier son histoire. Et pour corser le tout, voilà deux inspecteurs (ou peut-être des agents du FBI ?) qui débarquent chez lui et réquisitionnent le studio pour surveiller un appartement de l’immeuble d’en face…

Or un des deux est un fidèle lecteur de Billy Bat ! L’autre le découvre et, en regardant le dessin, est persuadé d’avoir déjà vu cette chauve-souris. Il accuse Kévin d’avoir plagié le personnage qui, d’après lui, est déjà présent dans un vieux manga au Japon !

Kévin décide alors de se rendre sans tarder au Japon pour s’excuser auprès de l’auteur et lui demander l’autorisation de poursuivre la série. Il pense qu’il a inconsciemment volé l’idée de la chauve-souris lorsqu’il travaillait comme interprète dans l’armée d’occupation. A peine arrivé, il est happé par une succession d’évènements tous aussi surprenants les uns que les autres…

Meurtres, sociétés secrètes, et personnages pas très nets se succèdent auprès de notre héros ! Kévin se retrouve rapidement dépassé par les évènements et ne désire qu’une seule chose : fuir !
Quel est le rôle de notre chauve-souris dans tout ça me direz-vous ? Est-elle sympathique (blanche) ou antipathique (noire) ?

Voilà enfin une bonne question !!

A réserver aux lecteurs de 13-14 ans car le récit est complexe mais heureusement plutôt prenant !

Commentaires

Votre commentaire