Le Chant de la poupée / Lee Sun Young (Sélection shojo du Prix Mangawa 2013)

 

Attention : ce manga se lit dans le sens de lecture « normal » !

Il est difficile de rentrer dans cette histoire au début car il y a beaucoup de mystères et  le lecteur ne sait pas qui est qui !

Donc un seul conseil ACCROCHEZ-VOUS et regardez bien tous les détails…

Le manga débute par des pages en couleur nous contant une belle légende…

« Un jour, d’une de ses branches, un arbre millénaire fait naître une poupée, si belle, que tous les hommes en tombent amoureux… mais la poupée n’a pas de coeur donc pas de sentiments »…

L’amour de l’arbre est donc impossible et désespéré !

Autrefois,  l’histoire de cet amour impossible se transmettait de génération en génération… C’est ce qu’on appellait le chant de la poupée (d’où le titre du manga). Mais cette chanson avait la réputation de porter malheur…

L’histoire

Mun-hee  a disparu… A-t-elle été kidnappée ? Par qui ? On la retrouve sous le prunellier (l’arbre sacré qui a mille ans) avec une branche dans la main. A partir de ce jour-là,  l’arbre donne des fleurs rouges au lieu de fleurs blanches…

Mystérieusement, Mun-hee a changé elle aussi, elle se met à dialoguer avec l’arbre…

Pour la protéger, son père lui interdit de sortir. Elle est autorisée à se rendre au village une seule fois par mois accompagnée de sa servante et amie.

Un jour, elle rencontre un mystérieux medium qui la met en garde contre un homme vêtu de noir. Va-t-elle prendre cette information au sérieux ou est-ce trop tard ? Sa servante lui recommande la prudence… Sa vie est-elle en danger ? Et pourquoi ?

Peu à peu le lecteur apprend par petites touches qui sont les personnages et qui est réellement Mun-hee.

Ce que j’en pense :

Le lecteur se perd un peu dans les indices… en tous cas il se pose des questions !! Ce qui crée un suspense certain 🙂 et ne manque pas d’aiguiser sa curiosité…

La couverture est superbe et très attirante…Le graphisme est riche en détails et parfois un peu confus…comme l’histoire d’ailleurs.   

Une deuxième lecture paraît indispensable avant d’aborder la lecture des tomes suivants (5 en tout sont prévus).   

Commentaires

Votre commentaire