Le jeu de la mort / David Almond

 

Christopher Watson (Kit pour les intimes) vient d’arriver à Stoneygate, une petite ville minière. Il est venu habiter chez son grand-père qui ne peut plus vivre seul depuis qu’il est veuf parce qu’il a souvent des « absences ». Dans ses moments de lucidité il parle avec Kit de la mine, des mineurs et des tragédies qui s’y sont déroulées…

Sur  les anciens puits de mine, pousse une lande devenue le terrain de jeux des enfants et des ados : ils y jouent au ballon, se bagarrent ou rêvent… Kit y rencontre John Askew, un ado bizarre très doué pour le dessin qui très vite le fascine…

Lorsque John et ses camarades l’emmènent dans une cache sur la lande pour jouer au jeu de la Mort, Kit  ne peut pas résister… Ce jeu dangereux qui consiste à rester enfermé dans l’obscurité pour faire « semblant de mourir » (mais font-ils vraiment semblants ?) est un  hommage aux enfants qui travaillaient dans la mine et qui sont morts lors de l’accident de 1821.Ils avaient tous 13 ans…et très vite Kit découvre certaines similitudes troublantes entre les noms des enfants disparus et ceux de leur groupe.

Mais ce jeu va transformer Kit : Pourquoi entend-t-il maintenant des voix sur la lande ? Pourquoi voit-il des enfants maigres errer autour de sa maison ?

Son amie Allie ne sait plus que faire pour l’empêcher de suivre à nouveau John dans la fosse sombre.

Un jour, les adultes découvrent leur secret et décident d’y mettre fin…

Mais le jeu de la Mort peut-il avoir une fin  ?

Voilà un roman fascinant, entre fantastique et réalité, empli de suspense…mais aussi de tendresse par exemple lors des échanges entre Kit et son grand-père.

A lire absolument pour ceux qui aiment se faire peur…

Commentaires

Votre commentaire