Bye, bye my brother / Yoshihiro Yanagawa / One shot

Ce manga contient deux histoires.

L’histoire principale : Nido n’a pas eu une vie facile. Il a vécu dans  la rue avec son petit frère, après que leurs parents les aient abandonnés.  Ils ont survécu un moment en vendant de vieux livres trouvés dans les poubelles. Mais Jîro, le petit frère est mort, victime de leurs conditions de vie trop difficiles.  Nido, pour oublier est devenu boxeur et s’est entraîné sans relâche…

Jeune champion surnommé la « locomotive », il était près du sommet quand un jeune voyou qu’il tentait de raisonner, l’a blessé à la jambe avec un couteau, détruisant tous ses rêves. Depuis Nido est devenu un adulte triste et renfermé et il  vend à nouveau des livres d’occasion dans la rue. Son ancien patron, qui lui est toujours très attaché, lui loue une chambre et il voudrait l’aider davantage. Mais Nido est fier et refuse toute aide extérieure…

Un jour dans la rue,  il rencontre Jîro, un jeune boxeur, qui lui rappelle sa jeunesse, mais aussi un peu trop son petit frère. Il accepte alors de l’entraîner, et c’est pour lui sa dernière chance de reprendre goût à la boxe et à la vie… Mais, le Dieu de la mort les guette tous les deux au fur et à mesure que le match décisif approche.

La deuxième histoire est plus courte. Elle raconte l’enfance de Nido, alors qu’il vient de perdre son frère. Il y est question de boxe bien sûr, mais aussi d’amour, d’espoir, d’amitié, de culpabilité et du destin.

Yoshihiro Yanagawa raconte ici une histoire pleine de sensibilité et d’émotions. C’est court mais le graphisme est très beau. L’auteur a choisi de transformer ses personnages en chats et leur donne des expressions très réalistes.

Commentaires

Votre commentaire