Le passage du gitan / Yves Heurté

Dans les champs arides et desséchés par le soleil, la vieille Santeta et son petit-fils Marco poussent la charrue. Mais l’âne heurte une jarre pleine d’or.

Le village entre en transe !

La folie s’empare aussi de Marco, le bâtard qui  a soif de vengeance. Il va alors semer la terreur dans le petit village de Taüll et décide de se venger de son « père », celui qui le renie depuis sa naissance, celui qui méprise tous les villageois et qui est pourtant le « maître ».

Et si tout cela était en fait la faute du gitan, arrivé depuis peu au village, avec sa guitare, son chapeau et son pied de fer (suite à une blessure de guerre). Ce gitan qui a donné l’espoir d’un autre ailleurs, d’une autre vie possible, d’un destin différent. Ce gitan venant de nulle part… pour aller, personne ne sait où, ni avec qui…mais peut-être en fait est-il parti avec Marco après avoir fait croire à tous que celui-ci venait de se jeter de la falaise.

C’est un roman proche de la fable mais empli de violence et de folie. L’auteur nous livre avec beaucoup de sensibilité l’âme de ses personnages, le tout dans une ambiance bizarre et pas forcément compréhensible par les plus jeunes.

Ce roman très fort, sorti en 1991 n’est pas réédité à ce jour mais se trouve encore d’occasion. C’est une petite merveille. Il faut pour le comprendre le lire à partir de 14 ans ou plus.

Il a reçu de nombreux prix littéraires :

  • Prix Lire au collège
  • Prix de la foire aux livres de Brive
  • Prix du Salon du Livre de la Francophonie de Montréal (Canada)
  • Prix L de l’Aventure de Limoges

Commentaires

Votre commentaire