35 kilos d’espoir / Anna Gavalda

La seule chose que Grégoire aime, c’est bricoler avec Léon, son grand-père. Il s’ennuie au Collège et obtient de bien mauvais résultat. D’ailleurs il a déjà redoublé deux fois.

Ses parents en viennent à se chamailler à cause de lui…enfin c’est ce qu’il croit et cela aggrave son mal-être.

Mais la situation s’aggrave encore plus quand Grégoire est finalement renvoyé du collège.

Son grand-père se fâche et refuse cette fois de l’aider !

Il faudra que Grégoire grandisse enfin et fasse des choix de vie…

 

Voilà un roman pétri de tendresse et d’émotion…un livre que tout le monde devrait lire pour être à l’écoute et comprendre ce petit garçon qui n’aime pas l’école et dit avoir été malheureux dès qu’il est entré en classe maternelle.

J’ai retrouvé avec grand plaisir la plume de l’auteur. Mais c’est aussi un roman qui nous touche car il montre bien le rôle que peuvent jouer les grands-parents qui savent tendre une oreille attentive pour aider leurs petits-enfants. Léon le grand-père sait trouver les mots pour expliquer à quel point l’école est importante quel que soit le projet de vie de chacun. Que l’on aime comme Grégoire fabriquer des machines ou pas, il faut savoir compter, mesurer…s’exprimer !

Encore une fois l’auteur trouve les mots pour guérir des maux…

A lire dès la classe de 6ème…

Commentaires

Votre commentaire