Entre chiens et loups / Malorie Blackman

Voilà le tome 1 de la saga-culte parue pour la première fois en 2005 chez Milan (collection Macadam). La dernière édition de poche date de 2017.

Dans un monde semblable en tout point au nôtre, où tout est blanc ou noir, la société se divise en deux classes sociales : les Primas qui appartiennent à la classe dominante et sont de couleur et les Nihils, les blancs, les plus pauvres et opprimés. 

Callun est le fils d’un rebelle clandestin, blanc et pauvre, opprimé et méprisé.

Sephy est la fille d’un ministre. Elle est noire et sa famille fait partie des Primas.

Tous les deux tombent amoureux…mais ils n’ont pas le droit de s’aimer !

Pourtant, ils ont grandi ensemble et se connaissent depuis toujours car la mère de Callun était la nourrice de Sephy. Ils vont faire leur rentrée des classes dans le premier lycée mixte. Mais ce n’est pas simple. Des émeutes éclatent et des bombes explosent les mettant tous les deux en danger, d’autant plus que le père et le frère de Callun s’engagent dans la clandestinité  et entraînent le jeune homme à les suivre. Mais voilà que le père de Callun est arrêté et que les jeunes gens, qui ne savent plus quoi penser et comment faire vivre leur amour au milieu du chaos, se disputent et s’éloignent l’un de l’autre.

C’est alors que Callun est dénoncé, arrêté et…pendu.

Et que Sephy se rend compte qu’elle est enceinte…

Ce roman explore avec une force et une justesse incroyable le problème de la différence et du racisme. La violence rend le roman destiné aux plus grands ados. Mais la critique qui est faite de la société est remarquable et c’est rare de trouver un roman aussi intense en émotion qui  touche en plein coeur les jeunes générations. 

C’est une série qui a obtenu de nombreux prix…mérités. 

Lire un avis complet sur le site de Ricochet

A lire à partir de 13 ans.

Commentaires

Votre commentaire