Le Journal Télévisé : On vous manipule ?

Le JT est une source d’informations quotidiennes. Les images, les sujets, les sons, tout est étudié pour nous influencer sur nos convictions profondes…

Mais comment ? Et pourquoi ?

 Un exemple : la voix. Les présentateurs prennent une voix grave, peinée, quand ils ont un évènement triste à nous annoncer. Et pourtant ! Ensuite, ils peuvent être joyeux pour nous présenter une information importante. La mort de Michael Jackson, a été l’« évènement triste » de l’année 2009: pour annoncer cette nouvelle, le présentateur avait pris un air grave et triste puis enchaîna avec la présentation d’une exposition venant d’ouvrir en prenant un air joyeux.

 Les présentateurs nous influencent donc en choisissant des attitudes, des phrases, peut-être aussi des habits pour nous influencer sur l’évènement, sur notre façon de penser.

De plus, le choix des vidéos, des images et des sujets : tout n’est pas objectif. N’avez-vous jamais remarqué qu’on « omettait » de vous dire certaines vérités ?

Les présentateurs nous font voir et croire ce qu’ils veulent ! Notre opinion ira ou aura tendance à prendre parti pour celle que l’on nous présente, objective ou péjorative.

 Les grandes chaînes de télévision de nous informent plus, elles font de la propagande, en nous imposant une réalité, une idée qui est la leur ! En ce faisant, elles font du profit, car plus les informations sont « intéressantes », plus il y a audimat, plus l’opinion des gens est la même.

 Mais la presse peut aussi avoir la même influence, par différents moyens…

 Et si, par cet article, je vous avais moi-même manipulé ?

 Il faut se méfier de certaines informations. Il ne faut pas tout croire ! Ne soyons pas idiots, crédules ! Faites attention à ce que l’on vous raconte !

 Camille

Tags : , ,

Un commentaire

  1. zarmagh :

    Le principe de base de la censure moderne consiste à noyer les informations essentielles dans un déluge d’informations insignifiantes diffusées par une multitude de médias au contenu semblable. Cela permet à la nouvelle censure d’avoir toutes les apparences de la pluralité et de la démocratie.
    Cette stratégie de la diversion s’applique en premier lieu au journal télévisé, principale source d’information du public.
    De l’info sans infos…
    Depuis le début des années 90, les journaux télévisés ne contiennent quasiment plus d’information. On continue d’appeler « journal télévisé » ce qui devrait en réalité être appelé un « magazine ».
    Un J.T. moyen contient au maximum 2 à 3 minutes d’information. Le reste est constitué de reportages anecdotiques, de faits divers, de micro-trottoirs et de reality-shows sur la vie quotidienne.

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.