UN DEBAT POUR OUVRIR LES YEUX

 C’était le vendredi 19 novembre. Les deux groupes de littérature et société se sont réunis. Et ça commence.

 La grande question: UN JOURNAL TELEVISE EST-IL CAPABLE DE NOUS MANIPULER ?

Clairement, oui. Mais pourquoi, mais comment ?

Il aurait au minimum fallu que les informations soient fiables, mais ce n’est même pas toujours le cas. On enfonce ensuite le clou : le présentateur lui-même pourrait influencer ! Son sexe, sa coupe, sa tenue, ses gestes, tout est fait pour séduire… Une autre idée vient ; la place et la durée des sujets selon les heures changent. Tout ça pour l’audimat, pas pour l’info elle-même ! On aborde aussi la longueur des sujets. Parce que, il faut bien l’admettre, les plus intéressants ne sont jamais (ou presque) les plus longs. En fait, ils servent surtout (en général) à boucher les trous possibles pour arriver à leurs 30 minutes quotidiennes. D’où la présence aussi des fameux marronniers, connus et ré-brassés de la même façon chaque année. Enfin, on parle de la manipulation par des retouches en tout genre : photos, sons, vidéos…

On conclut donc que tout revient à la guerre de l’audimat, et non pas à celle de l’information. Nos arguments sont bien justifiés, l’autre groupe intervient souvent, et il y a de nombreux échanges.

   …Mais bon, après tout, mon point de vue est subjectif, de même pour le vôtre, et j’ai pour vous convaincre tout fait pour vous plaire. Pouvez-vous donc alors accorder de l’importance à mes propos ?…

 par FM, le 1er décembre 2010

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.