Demain

De nos jours rien n’est pire

Tout arrive et subit

Dans l’écho des soupirs

Et des regards surpris

Peu à peu la tempête

Peut effacer nos peines

Et le temps qui s’arrête

Mobiliser la haine.

 

Adieu la terreur

La panique et la peur

Adieu les malheurs

Voici venir mon heure

Dans la voûte glaçée

D’un monde qui s’éteint

Je cherche la pensée

Du meilleur pour demain.

 

Jennyfer

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.